AccueilLes expositions universelles en France, au XIXe siècle. Techniques - Publics - Patrimoines

Les expositions universelles en France, au XIXe siècle. Techniques - Publics - Patrimoines

Universal Exhibitions in France, 19th Century. Technology - Visitors - Heritage.

*  *  *

Publié le mercredi 26 mai 2010 par Marie Pellen

Résumé

Par leur prestige international, par l’attrait qu’elles ont exercé sur le monde du négoce et de l’industrie, par leur capacité à rassembler peuples et objets, par les millions de visiteurs qu’elles ont attirés, les expositions universelles ont été des dispositifs majeurs de médiatisation au XIXe siècle. Toutefois, nous en connaissons encore mal à la fois l’ampleur médiatique (nationale et internationale) et l’impact effectif sur les publics. Aujourd’hui, les expositions sont au cœur d’un renouveau historiographique en faveur de l’histoire culturelle ; elles ont aussi pleinement leur place dans une histoire culturelle des techniques. Hauts lieux du culte du progrès, de la sacralisation de la technique et de l’invention et de l’élargissement des publics, elles offrent un champ d’étude qui permet aux historiens d’interroger de manière concrète les conditions matérielles d’émergence d’une culture technique lors des révolutions industrielles.

Annonce

Lundi 14 juin 2010

Conservatoire national des arts et métiers, Paris

292, rue Saint-Martin, 75003 Paris

Matinée : Amphithéâtre V

9 h - Accueil, introduction et présentation du colloque.

 

9 h 30 – 10 h 30 - Conférence inaugurale

Antoine Picon

 

11 h – 12 h 30 - Représentations (1re session) :

Présidence : Carlo M. Belfanti et Patrice Bret

  • Ana Cardoso de Matos (CIDEHUS-Université d’Evoria, Portugal) : « Entre les visites d’études et les visites de « plaisir » : les Portugais aux expositions universelles de Paris dans le seconde moitié du xixe siècle ».
  • Martha Caraion (Université de Lausanne) : « ‘Les philosophes de la vapeur et des allumettes chimiques’. Littérature, science et industrie en 1855 ».
  • Nicolas Wanlin (Université d’Artois/projet ANR Euterpe) : « ‘Du rêve condensé en fait’. L’exposition universelle mise en vers, par-delà matérialisme et idéalisme ».

Après-midi : salles 11.A2.31 et 11.A3.33

14 h 30 – 17 h 30 - Produits (1re session) :

Présidence : Serge Benoît et Anne Rasmussen

  • Jean-François Luneau (Université Blaise Pascal, Clermont-Ferrand) : « Les peintres verriers français, l’innovation verrière et les expositions universelles ».
  • Joëlle Petit (CDHTE-Cnam, Paris) : « Stratégies de valorisation des métiers et techniques du marbre aux expositions universelles en France au xixe siècle ».
  • Thierry Renaux (Cnam Aquitaine/Institut pour l'histoire de l'aluminium) et Jean Plateau (Institut pour l’histoire de l’aluminium) : « L’aluminium révélé au public par les expositions universelles, Paris 1855, 1867, 1878 et 1889 ».
  • Sylvie Vabre (Université Toulouse II UMR 5 136-Framespa) :« Le Roquefort à l’exposition universelle de Paris, en 1867 : un produit alimentaire pittoresque dessiné par la Société des Caves Réunies ».

14 h 30 – 17 h 30 - Médiations :

Présidence : Pascal Ory et Christophe Prochasson

  • Marion Perceval (CDHTE-Cnam, Paris) : « L’exposition universelle de 1889 : de l’amateur photographe au photographe amateur ».
  • Marie-Sophie Corcy (musée des Arts et métiers, Paris) : « Représentation de l'invention, patrimoine et médiation : l'exemple du musée du Conservatoire des arts et métiers ».
  • Paolo Brenni (CNR, Fondazione Scienza e Tecnica, Firenze) : « Effets spéciaux ! Science et technologie au service des attractions des expositions universelles ».
  • Jean-François Belhoste (EPHE, Paris) : « Les expositions, vitrines des ingénieurs centraliens ».

Mardi 15 juin 2010

Archives nationales, Paris

60 rue des Francs-Bourgeois, 75003 Paris

Matin

10 h – 12 h 30 - Patrimoine (1re session) :

Présidence : Jean-François Belhoste et Gérard Emptoz

  • Mireille Le Van Ho (Bibliothèque du Cnam, Paris) : « Le Conservatoire numérique : un réservoir de sources numérisées sur les expositions universelles ».
  • Christiane Demeulenaere-Douyère (Archives nationales) : « Les Albums du Parc de l'exposition universelle de 1867, à Paris. Questions de conservation et de valorisation ».
  • Brigitte Lebhar (Emoc, Paris) : « Préservation et mise en valeur des archives des expositions universelles conservées au Grand-Palais ».
  • Pietro Redondi (Université de Milan-Bicocca) : « Le monde sous-marin aux expositions universelles du xixe siècle ».

Après-midi

14 h – 15 h 30 - Patrimoine (2e session) :

Présidence : Mireille Le Van Ho et Pietro Redondi

  • Laurent Antoine (Lemog) : « Restitution 3D, patrimoine éphémère et expositions universelles. Dans quel but et de quelle manière faire revivre numériquement les vestiges du passé ? Exemple par l'image : le Vieux Paris d'Albert Robida à l'exposition universelle de Paris en 1900 ».
  • Maria Eliza L. Borges (Université de Minas Gerais, Brésil) : « L'impact de l'exposition universelle de 1867, à Paris, sur la création et l'organisation du Museu commercial de Rio de Janeiro ».
  • Sophie de Beaune (université Lyon 3-CDHTE-Cnam, Paris) : « Origine et devenir de la collection lyonnaise 'd'objets venus d'ailleurs' d'André Leroi-Gourhan : de l'exposition universelle de Lyon de 1894 à l'Université Jean Moulin Lyon 3 ».

16 h - 17 h - Conférence de Sylvain Ageorges : « Sur les traces des expositions universelles ».

17 h – 18 h - Visite de l’exposition « Exotiques expositions… Les expositions universelles et les cultures extra-européennes, France, 1855-1937 », sous la conduite de Christiane Demeulenaere-Douyère, commissaire scientifique de l’exposition.

Mercredi 16 juin 2010

Cité des sciences et de l’industrie, Paris

avenue Corentin-Cariou, 75019 Paris

Salle Painlevé, Bibliothèque des sciences et de l'industrie

Salle Agora (Bibliothèque des sciences et de l'industrie, côté Médiathèque histoire des sciences)

Matinée : Salle Painlevé

10 h – 12 h 30 - Innovations et savoirs techniques :

Présidence : Thérèse Charmasson et Denis Woronoff

  • Paulo Coelho Mesquita Santos (Université de Campinas, SP, Brésil), Flavio Sandro Lays Cassino (École des mines d’Ouro Preto/Université fédérale d’Ouro Preto), Adilson Rodrigues Da Costa (École des mines d’Ouro Preto/Université fédérale d’Ouro Preto) : « L`École des mines d`Ouro Preto et l`exposition universelle de Paris 1889 : science et affaires ».
  • Guillaume Evrard (Université d’Edinburgh) : « Doulton, Lascelles, Cubitt et les autres : promouvoir le savoir-faire bâtisseur britannique en 1878 ».
  • Claudine Fontanon (EHESS/Centre Alexandre Koyré, Paris) : « Les congrès internationaux d’aéronautique dans les expositions universelles au début du xxe siècle ».
  • Christian Carletti (Université de Milan-Bicocca) : « Inventing activity in pre-unification Lombardo-Veneto : from the local context to the international exhibitions ».

Après-midi : Salle Agora et Salle Painlevé

14 h 30- 15 h 30 - Produits (2e session) :

Présidence : Jean-Louis Bordes et Luigi Fontana

  • Eugénie Briot (Université Marne-la-Vallée) : « La parfumerie parisienne aux expositions universelles : fabrique d’une industrie de luxe et sacre d’une capitale de la parfumerie au xixe siècle ».
  • Anne Houssay (CDHTE-Cnam/Cité de la musique, Paris) : « Ressources forestières aux expositions universelles : l'inégalité de répartition entre richesses "naturelles" et "civilisation" industrielle ».
  • Bernard Jacqué (Musée du papier peint, Rixheim/Université de Haute-Alsace, Mulhouse CRESAT, Mulhouse) : « Le papier peint aux expositions universelles en France au xixe siècle : un paradoxe ».

16 h – 17 h 30 - Représentations (2e session) :

Présidence : Bruno Belhoste et André Guillerme

  • Gérald Sawicki (Université de Nancy 2) : « Une exposition entre considérations scientifiques et techniques et significations culturelles et politiques : l’exposition internationale de l’Est de la France à Nancy en 1909 ».
  • Manuel Charpy (Tours-Lyon II) : « Les ‘ techniques archaïques’ : produits d’un autre temps et produits artisanaux dans les expositions universelles ».
  • François Jarrige (Université du Maine-IHMC) : « Mettre les machines en mouvement. Spectacles et risques technologiques dans les expositions universelles parisiennes du Second Empire ».

(Session organisée par Centrale-Histoire) :

14 h 30 – 16 h - Délégués ouvriers :

Présidence : Christiane Demeulenaere-Douyère et Yannick Marec

  • Philippe Alexandre (Université Nancy 2, Centre d'études germaniques interculturelles de Lorraine CEGIL) : « Les délégués ouvriers et agricoles de Lorraine aux expositions universelles ».
  • Jean-Charles Geslot (Université de Versailles-Saint-Quentin-en-Yvelines) : « L’Empire et la technique : le discours scientifique et la place des expositions universelles dans l’action culturelle du Second Empire ».
  • Anna Pellegrino (CDHTE-Cnam, Paris/Université de Padoue) : « Les machines "fées " ou "monstrueux mécanismes"? Technologie et progrès dans les comptes-rendus des travailleurs italiens aux expositions universelles de Paris (1867-1900) ».

16 h – 17 h 30 - Les Centraliens

Présidence : Irina Gouzévitch et Robert Fox

  • Jean-Louis Bordes (Centrale-Histoire, Paris) : « Les Centraliens étrangers dans les expositions universelles ».
  • Annie Lagarde-Fouquet
  • Jean-Yves Dupont (INRP, Paris) : « Les halls de machines aux expositions universelles de Paris ».
  • Michel Jacoty (Centrale-Histoire, Paris) : « Les Centraliens constructeurs et l’architecture métallique ».

17 h 30 : Clôture du colloque par M. Vicente Gonzalez Loscertales, secrétaire général du Bureau international des expositions (BIE) :
« Les Expos du XXIe siècle, innovations, participations citoyennes et legs ».

Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Colloque international organisé par le Centre d'histoire des techniques et de l’environnement (CDHTE-Cnam),

la Bibliothèque du Cnam, le Musée des arts et métiers

et les Archives nationales,

avec le soutien

de la Région Ile-de-France, de la Fondation Khôra (Institut de France),
du Bureau international des expositions (BIE), du Centre Maurice-Halbwachs,
de Centrale Histoire, du CNRS et du Centre Alexandre Koyré-Centre de recherches en histoire des sciences et des techniques (CAK-CRHST)

 (Centrale-Histoire, Paris) : « Le centralien Jules Charton et l'exposition universelle de 1889 ».Pour tout renseignement : Matinée (Harvard University-École nationale des ponts et chaussées) : « Expositions universelles, doctrines sociales et utopies ».

Catégories

Lieux

  • Conservatoire national des Arts et métiers / Archives nationales / Cité des sciences et de l'industrie, La Villette
    Paris, France

Dates

  • lundi 14 juin 2010
  • mardi 15 juin 2010
  • mercredi 16 juin 2010

Mots-clés

  • Expositions universelles, techniques, publics, patrimoine

Contacts

  • Christiane Demeulenaere-Douyère
    courriel : christiane [dot] demeulenaere [at] culture [dot] gouv [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Christiane Demeulenaere-Douyère
    courriel : christiane [dot] demeulenaere [at] culture [dot] gouv [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les expositions universelles en France, au XIXe siècle. Techniques - Publics - Patrimoines », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 26 mai 2010, http://calenda.org/201284