AccueilL’espace pliable

*  *  *

Publié le mercredi 26 mai 2010 par Marie Pellen

Résumé

Appel à communication pour le colloque organisé par l’école nationale supérieure d’architecture de Paris Val de Seine et le centre d’étude de recherches en arts plastiques (CERAP) sur le thème de « l'espace pliable ». À la croisée de l’architecture et des arts plastiques ce colloque se propose de discuter la notion du pli et son rapport à l’espace. Souvent associé au domaine de l’architecture, le pli semble être également un questionnement qui n’a cessé d’être présent dans le domaine des arts. De nombreux philosophes ont tenté de le définir : du pli comme chiasme ou entrelacs pour Merleau Ponty, au pli de la surface pour Deleuze, nous remarquons que le « concept » de pli occupe souvent une place stratégique. La représentation du pli a toujours existée dans les arts ; le pli est perçu tant dans l’architecture que dans les arts plastiques comme un « concept de générateur d’espaces ».

Annonce

Université Paris-1 Panthéon Sorbonne, CERAP, centre d’Etude et de Recherche en Arts Plastiques, UFR 04, ligne de recherche Fictions & Interactions et ENS d’Architecture de Paris Val de Seine.

A la croisée de l’architecture et des arts plastiques cette journée d’étude se propose de discuter la notion du pli et son rapport à l’espace.

Au sein de cette conférence, l’école nationale supérieure d’architecture de Paris Val de Seine et le laboratoire de recherches en arts plastiques (CERAP) associent création et réflexion. Cette rencontre a aussi pour objectif de lier à la fois, des approches théoriques de l’architecture, philosophiques et plastiques.

Souvent associé au domaine de l’architecture, le pli semble être également un questionnement qui n’a cessé d’être présent dans le domaine des arts. De nombreux philosophes ont tenté de le définir : du pli comme chiasme ou entrelacs pour Merleau Ponty, au pli de la surface pour Deleuze, nous remarquons que le « concept » de pli occupe souvent une place stratégique. La représentation du pli a toujours existée dans les arts ; le pli est perçu tant dans l’architecture que dans les arts plastiques comme un « concept de générateur d’espaces ».

Le pli, dans son ensemble, donne de l’épaisseur et suscite des possibles espaces. Il permet une continuité, une découverte, spatiale et met en commun les différents éléments en présence. Par le pli, la surface reste entière ; dans le pli il y a la possibilité de passer d’une caractéristique à une autre en gardant une certaine constance, une liaison entre tous ces éléments, créant ainsi une certaine diversité à l’intérieur d’un tout. Comment définir le pli dans l’espace ? La pliure structure-t-elle le pli ? En effet, plier, déplier l’espace, est-ce l’ouvrir à de nouvelles perspectives spatiales et de quel type ?

L’artiste, en questionnant l’espace, tente d’en explorer ses frontières et ses limites tant géographiques, topologiques que mathématiques. Expérimenter l’espace, est-ce se « plier » à ses contraintes structurelles, ou au contraire s’en extraire ? Dans le champ architectural, le pli est-il et peut-il être défini et appliqué comme « mode opératoire » ? Se questionner sur l’espace pliable c’est également aborder des problématiques telles que l’unité et la mesure : outre la continuité de la matière et des éléments, l’espace peut-il être continu dans et par le pli ?

De nombreuses pratiques artistiques expérimentent de nouvelles zones d’occupation, des espaces plissés, et élaborent des dimensions autres. On peut ici penser à de nombreux travaux, notamment aux œuvres de Georges Rousse, de Tatiana Trouvé, de James Turrell, la maison pliable de Claire Petetin et Philippe Grégoire, etc.

Axes de recherche possibles :

  • L’expérience de l’espace pliable et son occupation.
  • Les espaces utopiques, le pli comme fantasme architectural.
  • Le pli comme nécessité, enveloppe d’espace et de temporalité.  

Envoi des propositions

Les propositions de contribution, en français (un titre et un résumé de maximum 500 mots), accompagnées d’une courte présentation de leur auteur (appartenance disciplinaire et laboratoire de rattachement, coordonnées téléphoniques et électroniques) sont à envoyer par voie électronique avant le 30 novembre 2010.

Coordination du colloque

Aurélie Herbet, aurelie.herbet@univ-paris1.fr
Edith Magnan, edith.magnan@gmail.com

[1] Gilles Deleuze, Le pli, Leibniz et le baroque, Paris, Ed. de Minuit, 1988. Citations : p. 8, 9, (note 10 : Pacidius Philalethi (C, p. 614-615).

Lieux

  • École Nationale Supérieure d'architecture de Paris Val de Seine, 3 quai Panhard et Levassor
    Paris, France

Dates

  • mardi 30 novembre 2010

Mots-clés

  • Art, architecture, philosophie, espace pliable,

Contacts

  • Aurélie Herbet
    courriel : aurelie [dot] herbet [at] univ-paris1 [dot] fr
  • Edith Magnan
    courriel : edith [dot] magnan [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Aurélie Herbet
    courriel : aurelie [dot] herbet [at] univ-paris1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« L’espace pliable », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 26 mai 2010, http://calenda.org/201291