AccueilDu voyage savant aux territoires de l’archéologie : voyageurs, amateurs et savants, à l’origine de l’archéologie moderne

Du voyage savant aux territoires de l’archéologie : voyageurs, amateurs et savants, à l’origine de l’archéologie moderne

The Scholarly Exploration of Archaeological Territories: Travellers, Enthusiasts, and Scholars, the Founders of Modern Archaeology

*  *  *

Publié le vendredi 28 mai 2010 par Marie Pellen

Résumé

On sait ce que, depuis la fin du XVIIIe siècle, « l’invention de la Méditerranée » – pour reprendre ici le titre d’un colloque passé – doit à la conjonction des voyages scientifiques et des expéditions militaires. Il n’est que de rappeler l’expédition d’Égypte, celles de Morée ou d’Algérie où ont été associés, souvent dès l’origine de ces expéditions, des savants de différentes spécialités. Les Occidentaux qui ont sillonné ces contrées ont ainsi constitué une documentation de première main pour les chercheurs modernes qui tentent de localiser un site, d’en continuer ou d’en reprendre l’étude. Mais il est aussi arrivé que le développement du voyage culturel et des pratiques touristiques influe sur la conduite et la présentation de fouilles déjà existantes, comme c’est le cas pour Pompéi. Cette rencontre se propose d’examiner l’impact de ces premiers voyages d’amateurs, de savants, d’architectes et d’artistes – du XVIIIe au XXe siècles – dans le développement de l’archéologie moderne, de l’Italie aux confins de l’Inde, en passant par l’Algérie, la Grèce ou l’Orient…

Annonce

Paris, Institut national d’histoire de l’art, 11-12 juin 2010

(Salle Vasari et Auditorium)

Vendredi 11 juin SALLE VASARI

Après-midi : Les territoires de la tradition classique et leurs enjeux

14h Accueil et Introduction

  • M. Denoyelle (INHA),
  • M. Royo (Université de Tours),
  • F. de Polignac (EHESS)

14h30 F. Queyrel (EPHE)

Le voyage en Orient du Comte de Caylus en 1716-1717

15h A. Gilet (Musée des Beaux-Arts, Tours)

De Smyrne à Ephèse en passant par Clazomène : les relevés de monuments antiques par L.F. Cassas en 1784

15h30 Pause

16h30 L. Baumer (Université de Genève)

La Grèce de Winckelmann et la Grèce réelle. Le voyage du baron Johann Hermann Riedesel de 1768

17h S. Bartholome (INRAP)

Lord Byron et les voyageurs du XIXe siècle : une conception du patrimoine

17h30 D. Louyot (INRAP)

Voyageurs et premiers archéologues à la recherche de fortifications à Thasos et Samothrace

18h Discussion

Samedi 12 juin AUDITORIUM

Matin : Des horizons de la tradition à la définition de nouveaux espaces

9h G. Montègre (UPMF, Grenoble)

Science et archéologie au siècle des Lumières : Pompéi et les sites antiques campaniens dans les Ephémérides du naturaliste François de Paule Latapie.

9h30 E. Champion (Université de Tours), M. Royo

Le « voyage à Pompéi », maquette de la cité et patrimonialisation des fouilles

Pause 10h

10h30 Fl. Le Bars ( Université de Paris X-Nanterre, Université Federico II de Naples)

James Millingen (1774-1845), “le Nestor de l’archéologie moderne”

11h N. Lubtchansky (Université de Tours)

Le voyage à Tarquinia: architectes, peintres, écrivains français au XIXe siècle

11h30 S. Jaubert (Docteur, histoire de l’art antique)

François Lenormant (1837-1883) et la Grande Grèce : Voyage ? Histoire ? Histoire des religions ? Archéologie ? Ethnologie ? Géologie ? Anthropologie ?

12h Discussion

Après-midi : Terres de frontières, terres de conquêtes

14h J. Deberghe (Bruxelles) (sous réserve)

Une rencontre improbable dans la Régence de Tunis et ses conséquences fructueuses : Jean Emile Humbert et Camillo Borgia (1815-1816)

14h15 G. Bertrand (UPMF, Grenoble)

L’Istrie et la Dalmatie, terre de frontière pour l’invention de l’archéologie à l’époque du Consulat ?

14h45 M. Dondin Payre (CNRS-INSHS)

De l’amateurisme à la science : l’exemple de l’Algérie

15h15 Pause

15h45 S. Saint-Amans (INHA)

Le voyage de Julien Poinssot en Tunisie (octobre 1882 – avril 1883)

16h15 A. De Saxcé (INHA)

Gabriel Jouveau-Dubreuil et l’archéologie du sous-continent indien

16h45 Discussions

17h15 F. Queyrel

Conclusion

 

Catégories

Lieux

  • Paris, Institut national d’histoire de l’art, Salle Vasari et Auditorium
    Paris, France

Dates

  • vendredi 11 juin 2010
  • samedi 12 juin 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • voyage, Antiquités, Grand Tour

Contacts

  • Manuel Royo
    courriel : manuel [dot] royo [at] univ-tours [dot] fr

Source de l'information

  • Camille Prieux
    courriel : cethis [at] univ-tours [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Du voyage savant aux territoires de l’archéologie : voyageurs, amateurs et savants, à l’origine de l’archéologie moderne », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 28 mai 2010, http://calenda.org/201303