AccueilFigures de l'imposture

*  *  *

Publié le vendredi 11 juin 2010 par Marie Pellen

Résumé

Figures de l'imposture comprend une journée d'étude, articulée avec une exposition. Ces deux manifestations visent à affronter la question de l'imposture, mais aussi à s'interroger sur les formes qu'elle peut prendre lors d'une rencontre entre artistes et universitaires.

Annonce

À l’occasion du quarantième anniversaire de la Sorbonne Nouvelle, une exposition et une journée d’étude sont organisées autour du thème des Figures de l’imposture. Dans le cadre de cet événement, l’imposture est d’abord celle de l’art contemporain exposé à l’université ; et ses figures, celles des plasticiens investissant un lieu occupé par le personnel administratif, et celle des objets d’art, montrés dans un espace dédié au travail scientifique. La Maison de la Recherche accueillera aussi une journée d’étude au cours de laquelle sociologues, historiens ou critiques examineront les démarches artistiques. Les figures de l’imposture seront donc non seulement la vidéo logée dans un bureau ou l’installation dans une salle de réunion, mais aussi, réciproquement, le concept critique analysant une piscine en plastique, ou l’archéologie de l’aliénation face à des autoportraits au crayon.

Entre art contemporain et université, l’espace sera donc offert aux deux postures pour s’observer et s’interpeller. Que l’on ne s’étonne pas si elles décident alors de s’insérer mutuellement, voire de s’inverser : l’artiste peut ainsi se proposer d’enseigner, et l’universitaire, de créer. Au cours de cet événement, des conférences se feront aussi performances, et des œuvres oscilleront entre contenance, impertinence et démence. Les attentes coutumières vis-à-vis des deux univers risquent d’être délogées pour que puissent émerger des espaces impensés. Que se passe-t-il quand l’autobiographie se fait fiction, ou quand l’œuvre entier prône la médiocrité ? Quand la discipline est d’une incongruité revendiquée, ou quand le savoir est jubilatoire et improvisé ? Plutôt que des réponses, l’événement suggèrera aux spectateurs et aux acteurs le déplacement et la non-conformité. Car l’imposture sera envisagée enfin comme une stratégie qui, avant de fixer du sens, impose un mouvement de pensée et force les certitudes à se décaler. Outrage respectueux, irrévérencieux hommage ? Ironie, idiotie, ou folie ? Le doute sera permis, et le sourire aussi.

PROGRAMME DE LA JOURNEE D’ETUDE

15 JUIN 2010

10h-11h : Clélia BARBUT
(Doctorante, Sociologie / Histoire de l’art, Paris 3 Sorbonne Nouvelle / Laval, Département Médiation Culturelle, UMR 8070 CERLIS)
Figures de l’imposture : archéologie d’une exposition

11h-12h : Bruno-Nassim ABOUDRAR
(Professeur, Sciences de l’art, Université Paris 3 - Sorbonne Nouvelle, Dept. Médiation Culturelle, IRCAV)
Faciès de l’idiot et animalité

12h-13h : Pascal AMPHOUX
(Architecte et Géographe, Professeur à l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Nantes, UMR 1563 CRESSON)
Sous le signe d’Hermès

13h-14h30 : PAUSE DÉJEUNER

14h30-15h30 : Cécile CAMART
(Maître de Conférences en Sciences de l’art, Université Paris 3 Sorbonne Nouvelle, Dept. Médiation Culturelle, UMR 8070 CERLIS)
Crimes, délices et recyclages : les légendes d’Agnès G.

15h30-16h30 : Diane WATTEAU (lue par Selçuk MUTLU)
(Artiste, Critique d’Art, Maître de Conférences en Arts Plastiques, Université Paul Valery Montpellier 3)
Éric Duyckaerts. Le Mezzofanti travesti.

16h30-17h30 : Thierry PILLON
(Maître de Conférences, Sociologie, Université d’Evry, Centre Edgard Morin)

Lieux

  • Maison de la Recherche del'Université Sorbonne Nouvelle Paris 3, 4 rue des irlandais
    Paris, France

Dates

  • lundi 14 juin 2010
  • mardi 15 juin 2010

Mots-clés

  • Art contemporain, critique. Ironie, idiotie, folie. Incongru, absurde, burlesque.

Contacts

  • Clélia Barbut
    courriel : clelia [dot] barbut [at] univ-paris3 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Clélia Barbut
    courriel : clelia [dot] barbut [at] univ-paris3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Figures de l'imposture », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 11 juin 2010, http://calenda.org/201338