AccueilMétissages et contacts culturels

Métissages et contacts culturels

Mixed Cultures and Cultural Contact

*  *  *

Publié le vendredi 04 juin 2010 par Marie Pellen

Résumé

Trois paradigmes semblent avoir organisé la pensée anthropologique du contact culturel. En premier lieu, les concepts de syncrétisme et de métissage culturel ont mis l’accent sur la combinatoire d’éléments hétérogènes conduisant à une nouvelle totalité plus ou moins harmonieuse, plus ou moins « bricolée » selon l’expression de Lévi-Strauss. En deuxième lieu, les effets acculturatifs de la domination d’un peuple sur un autre – pouvant aller, selon Jaulin, jusqu’à l’ethnocide en situation coloniale – ont fait l’objet de nombreux travaux. Le contact culturel est alors conçu comme un rapport de forces dont certains sortent victorieux, d’autres vaincus. Enfin, le contact culturel peut être étudié, depuis Barth, comme création de frontières, de limites identitaires : loin de favoriser l’osmose, le contact ne dissout pas la culture, il a tendance à la cristalliser au contraire

Annonce

CANTHEL
Centre d’anthropologie culturelle – EA 4545

Journée doctorant

Lundi 7 Juin 2010

Salle 522 - 5ème étage Bâtiment Jacob
45, rue des Saints-Pères -75270 Paris Cedex 06

Trois paradigmes semblent avoir organisé la pensée anthropologique du contact culturel. En premier lieu, les concepts de syncrétisme et de métissage culturel ont mis l’accent sur la combinatoire d’éléments hétérogènes conduisant à une nouvelle totalité plus ou moins harmonieuse, plus ou moins « bricolée » selon l’expression de Lévi-Strauss. En deuxième lieu, les effets acculturatifs de la domination d’un peuple sur un autre – pouvant aller, selon Jaulin, jusqu’à l’ethnocide en situation coloniale – ont fait l’objet de nombreux travaux. Le contact culturel est alors conçu comme un rapport de forces dont certains sortent victorieux, d’autres vaincus. Enfin, le contact culturel peut être étudié, depuis Barth, comme création de frontières, de limites identitaires : loin de favoriser l’osmose, le contact ne dissout pas la culture, il a tendance à la cristalliser au contraire. L’identité culturelle est alors pensée comme un produit du contact, et non comme sa condition de possibilité. Les jeunes chercheurs qui interviendront lors de cette journée interrogent d’une façon ou d’une autre ces trois orientations théoriques. Ils cherchent à mesurer la validité de ces schèmes théoriques et méthodologiques en Europe, en Amérique, en Asie.

Programme

10h30- Présentation de la journée

Matin: Président de séance : Francis AFFERGAN

11h- Jérôme GIDOIN : Culte des ancêtres et culte des défunts : le cas des Vietnamiens en France.

11h45- Laura DE LA ROSA : Les fêtes populaires du 11 novembre en Colombie : la place des Noirs à Carthagène.

12h30- Rémadje NGARONE : L'enjeu du politique en Guadeloupe : métissages et conflits culturels.

Pause déjeuner

Après midi : Président de séance : Erwan DIANTEILL

15h- Emilie JAWORSKI : Les mouvements de population en Europe depuis la chute du communisme. Le cas des populations polonaise et roumaine de Bruxelles.

15h-45- Catherine NOTREDAME : Danses et rencontres affectives à Cayenne (Guyane).

16h30- Débat

17h30- Fin de la journée d’étude

Catégories

Lieux

  • 45 rue des Saints-Pères
    Paris, France

Dates

  • lundi 07 juin 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • métissages, contacts

Contacts

  • Gélard #
    courriel : mlgelard [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Gélard #
    courriel : mlgelard [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Métissages et contacts culturels », Journée d'étude, Calenda, Publié le vendredi 04 juin 2010, http://calenda.org/201373