AccueilOuvrage collectif « Responsabilités d'ethnologues »

Ouvrage collectif « Responsabilités d'ethnologues »

Collective Work: "Ethnologists' Reponsibilities"

*  *  *

Publié le jeudi 10 juin 2010 par Marie Pellen

Résumé

Appel à contribution pour compléter un ouvrage collectif sur le thème : «responsabilité d'ethnologues ». Faisant suite à une journée d'études, le volume, dirigé par Anne Doquet et Lionel Obadia, fait déjà l'objet d'un contrat chez un éditeur et sera publié avant la fin de l'année 2010. Les propositions de contributions (résumé d'une demi-page + courte biographie de l'auteur) sont attendues pour le 5 juillet 2010, les textes complets pour le 5 septembre 2010.

Annonce

Nous recherchons des auteurs pour compléter un ouvrage collectif sur le thème : "responsabilité d'ethnologues". Faisant suite à une journée d'études, le volume fait déjà l'objet d'un contrat chez un éditeur et sera publié avant la fin de l'année 2010.

Embarquées dans le mouvement général d'une épistémologie toujours plus réflexive, les différentes disciplines des sciences de l'Homme offrent un panorama mosaïque de postures et de chantiers. Alors que les historiens ont décidé d'affronter leur « responsabilité face à l'Histoire », et leur statut de producteurs de mémoires collectives, les sociologues exploré leur rôle dans une société dont ils ont également contribué, par leurs travaux, à tracer les contours et suggéré les dynamiques, les psychologues fait le procès de leurs dérives et réévalué l'héritage de la matrice fondatrice, la psychanalyse, les anthropologues ou ethnologues, ont, de leur côté, entrepris d'ouvrir simultanément plusieurs pistes de réflexion, tantôt axées sur des questions de méthode, tantôt, sur des problèmes plus proprement épistémologiques : les nouvelles donnes de la relation ethnographique, les théories anthropologiques après le colonialisme, la textualité des cultures, la production de l'altérité après le postmodernisme et les cultural studies, la localisation « pluri-locale » des terrains d’enquête… Aux périls de voir se dissoudre l'anthropologie dans une philosophie critique d'elle-même, et aux impasses que représentent les épistémologies narcissiques - la complainte permanente de la culpabilité ou de l’abus en réflexivité de l'ethnologue post-moderne, qui tourne au soliloque intellectuel - nécessité s'imposait toutefois de ramener ces débats dans le giron de l’anthropologie et d’interroger ces développements à la lumière de terrains empiriques pleinement explorés.

Qu'y-t-il en effet au-delà de la réflexivité et après les débats postmodernes que l’on puisse restituer à la démarche ethnographique-anthropologique ? Cet ouvrage entend en effet poursuivre la réflexion autour de la pertinence des épistémologies « post » (moderne, coloniale, etc.), via un retour sur expérience ethnographique. Le concept de « société ethnologisée » et les questions autour du « savoir anthropologique » forment ici l'architecture de cette réflexion critique : parce que le savoir de l'anthropologue est d'une part tributaire de conditions de production (idéologiques et scientifiques) déjà largement examinées par les épistémologies déconstructivistes, il restait à le restituer dans la part la moins étudiée à savoir les modalités de sa diffusion, de sa réception et son impact sur le terrain (et non plus dans les seuls cercles académiques), et ouvre la voie à l’étude des manières dont les populations repensent et réorganisent leurs modes de vie et leurs identités au prisme de leur « ethnologisation ». Le concept de sociétés ethnologisées incarne alors cet espace empirico-théorique à partir duquel s’organise la révision critique des avancées épistémologiques contemporaines.

Les propositions de contributions (résumé d'une demi-page + courte biographie de l'auteur) sont attendues pour le 5 juillet 2010, les textes complets pour le 5 septembre 2010.
Les propositions seront évaluées par un comité de lecture. Celles qui traiteront plus particulièrement des Amériques, de l'Asie ou de l'Afrique feront l'objet d'une attention particulière.

Veuillez adresser vos propositions ou vos demandes à : lionel.obadia@univ-lyon2.fr et annedoquet@yahoo.fr (aux deux destinataires simultanément)

Catégories

Dates

  • lundi 05 juillet 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • ouvrage, ethnologie, savoir anthropologique, sociétés ethnologisées

Contacts

  • Lionel Obadia
    courriel : Lionel [dot] obadia [at] univ-lyon2 [dot] fr

Source de l'information

  • Lionel Obadia
    courriel : Lionel [dot] obadia [at] univ-lyon2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Ouvrage collectif « Responsabilités d'ethnologues » », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 10 juin 2010, http://calenda.org/201414