AccueilLes diversités au cœur de la recherche interculturelle : harmonies et dissonances

Les diversités au cœur de la recherche interculturelle : harmonies et dissonances

Diversities at the Heart of Intercultural Research: Harmonies and Dissonances

Treizième congrès international de l’ARIC

ARIC 13th international conference

*  *  *

Publié le jeudi 10 juin 2010

Résumé

Les chercheurs, praticiens, décideurs, penseurs et étudiants du monde entier sont invités au treizième congrès international de l’Association internationale pour la recherche interculturelle, à Sherbrooke (Québec, Canada) du 19 au 23 juin 2011, pour un débat scientifique interculturel et international sur les diversités du XXIe siècle à la lumière des avancées de la recherche interculturelle.

Annonce

L’ARIC (Association Internationale pour la Recherche Interculturelle) a pour objectifs de dynamiser la recherche interculturelle en Français et de promouvoir l’articulation entre théorie et pratique. L’association veut favoriser la collaboration interdisciplinaire ainsi que l’échange international d’informations entre chercheurs, encourager les recherches, ainsi qu’organiser des rencontres scientifiques sur le plan national et international.

Le congrès 2011 de l’ARIC a lieu du 19 au 23 juin à l’Université de Sherbrooke, dans les Cantons de l’Est au Québec. Nation francophone au sein du Canada bilingue et multiculturel, minorité linguistique et culturelle au cœur des Amériques, le Québec est traversé par les diversités culturelles, linguistiques et religieuses. Société traditionnelle d’immigration, c’est un espace où cohabitent avec des réussites mais aussi des échecs, communautés des premières nations et communauté française de longue date mais aussi communautés anglophones, anciens immigrants, réfugiés et nouveaux arrivants de toutes origines.

Ici la question linguistique est un enjeu politique historique et la cohabitation harmonieuse, objet de débat social mais aussi de vie quotidienne. De nombreuses pratiques de gestion de la diversité y voient le jour tant dans les écoles que dans les services publics ou dans les entreprises privées.

Voilà pourquoi chercheurs, praticiens, décideurs, penseurs et étudiants du monde entier sont invités au XIIIème congrès international de l’ARIC à Sherbrooke pour un débat scientifique interculturel et international sur les diversités du XXIème siècle à la lumière des avancées de la recherche interculturelle.

La diversité a été l’objet de débats, d’enjeux et de nombreuses recherches dans les dix dernières années et ce, dans toutes les régions du monde. À la lumière de la métaphore musicale, avec ses mélodies et ses discordances, le congrès ARIC  2011 de Sherbrooke, offre un espace de réflexion sur les diversités culturelles, religieuses et linguistiques, sur les avancées qu’elles ont permis, sur les obstacles qu’elles ont franchi mais aussi sur les enjeux qu’elles continuent à soulever et sur les effets pervers qu’elles entraînent.

La recherche interculturelle a eu fort à faire durant cette décennie pour déceler ces processus nouveaux, les comprendre,  les analyser. Il lui a fallu elle-même se diversifier dans ses disciplines de base, dans ses fondements, dans ses perspectives et ses méthodologies. On a vu se développer la recherche interculturelle qualitative, la recherche interculturelle anti-raciste, la recherche interculturelle militante, la recherche action en plus des approches empiriques, ethnologiques, anthropologiques, psychologiques et sociologiques. L’histoire, les sciences politiques et juridiques ont aussi contribué à ce foisonnement.

Le congrès 2011 vise les échanges, le dialogue interculturel et la construction de nouveaux savoirs entre ces perspectives multiples. 7 axes thématiques sont proposés pour guider les propositions de symposiums, de communications et d’affiches. Ils seront aussi abordés lors des conférences plénières.  Le comité scientifique est par ailleurs ouvert à toute proposition, en dehors de ces axes, qui pourrait amener des lumières nouvelles sur les questions de diversité et de recherche interculturelle.

Les 7 axes thématiques :

1-    Diversité et gouvernance

2-    La diversité et les arts

3-    Diversité et institutions (santé, social, éducation)

4-    Diversité et religions

5-    Diversité, mobilités et communication

6-    Diversité et minorités

7-    Épistémologie interculturelle

8-    Autres

 

 

Le Comité scientifique international chargé d’évaluer les propositions est composé de chercheurs du monde entier, de diverses disciplines et spécialistes des questions interculturelles.

 

  • ADNANE, KHALID (Université de Sherbrooke, Québec, Canada) ;
  • ALAOUI, DRISS (Université de La Réunion, La Réunion, France) ;
  • BOLZMAN, CLAUDIO (Institut d'Études Sociales, Genève, Suisse) ;
  • CARR, PAUL (Youngstown State University OH, Etats-Unis) ; 
  • CHAKROUN, GHAZI (Université de Sfax, Tunisie) ; 
  • COSTA-FERNANDEZ, ELAINE (Université de Toulouse le Mirail, France) ;
  • FLEURI, REINALDO (Université de Santa Catarina, Florianopolis, Brésil) ;
  • GAJARDO, ANAHY (Université de Genève, Suisse) ;
  • GÉLINAS, CLAUDE (Université de Sherbrooke, Québec, Canada) ;
  • GOHARD, ALINE (Université de Fribourg, Suisse) ; 
  • HOUESSOU, MARC (École du Patrimoine Africain, Toronto, Canada) ;
  • JOVELIN, EMMANUEL (Institut social Lille Vauban, Université catholique, France) ;
  • KARKUN, ABHIJIT (Université Jawaharlal Nehru, New Delhi, Inde) ;
  • LAHLOU, MOHAMED (Université Lyon 2, France) ;
  • LEANZA, YVAN (Université Laval, Québec, Canada) ;
  • LEBEL-GRENIER, SÉBASTIEN (Université de Sherbrooke, Québec, Canada) ;
  • MANÇO, ALTAY (Institut de Recherche, Formation et Action sur les Migrations, Belgique) ;
  • MARTINS BORGES, LUCIENNE (Université de Santa Catarina, Florianopolis, Brésil) ;
  • MOKOUNKOLO, RENE (Université F. Rabelais, Tours, France) ;
  • MOUSSA, FATIMA (Université d'Alger, Algérie) ;
  • OGAY, TANIA (Université de Fribourg, Suisse) ;
  • RIO, FABIENNE (Université Paris Diderot, France) ; 
  • RUS, CALIN (Institut Interculturel de Timisoara, Roumanie) ;
  • SANTERINI MILENA (Université de Milan, Italie) ;
  • STEINBACH, MARILYN (Université de Sherbrooke, Québec, Canada) ;
  • TADLAOUI, JAMAL-EDDINE (Université de Sherbrooke, Québec, Canada) ;
  • TANON, FABIENNE (Université Paris Descartes, France) ;
  • THESEE, GINA (Université du Québec, Montréal, Canada) ;
  • VATZ-LAAROUSSI, MICHÈLE (Université de Sherbrooke, Québec, Canada)

 

 

Le congrès se déroulera en Français. Cependant certaines communications pourront être présentées dans d’autres langues lors des symposiums. Des médiateurs linguistiques seront présents pour favoriser la compréhension et les échanges. Les résumés de communication peuvent être présentés dans la langue d’origine avec une traduction en français.

 

Première date limite de dépôt de vos propositions : 30 septembre 2010 sur le site du congrès : http://www.pages.usherbrooke.ca/aric/

Lieux

  • Université de Sherbrooke - 2500 boulevard de l’Université
    Sherbrooke, Canada (J1K 2R1)

Dates

  • jeudi 30 septembre 2010

Mots-clés

  • diversité, interculturel, immigration, migrations, international, recherche interculturelle

Contacts

  • Michèle Vatz Laaroussi
    courriel : aric [at] usherbrooke [dot] ca

Source de l'information

  • Michèle Vatz Laaroussi
    courriel : aric [at] usherbrooke [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Les diversités au cœur de la recherche interculturelle : harmonies et dissonances », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 10 juin 2010, http://calenda.org/201418