AccueilLa circulation des idées, des modèles, des pratiques en urbanisme

La circulation des idées, des modèles, des pratiques en urbanisme

The Circulation of Ideas, Models, and Practices in Urban Planning

Troisième séminaire du réseau « Production de la Ville »

Third seminar of the "City Production" network

*  *  *

Publié le jeudi 10 juin 2010 par Marie Pellen

Résumé

Le troisième séminaire du réseau production de la ville permettra de réfléchir à la question de la circulation des idées, des modèles, des pratiques. L’importance de ces circulations dans le champ de l’urbanisme et de l’aménagement paraît évidente, mais leurs mécanismes et leurs effets restent mal connus. L’objectif de ce séminaire sera d’expliciter la place de tels phénomènes dans l’organisation de la production de la ville : comment permettent-ils d’analyser la conduite des projets urbains ou des politiques publiques en matière d’urbanisme, la définition des stratégies urbaines dans les grandes métropoles, etc. ?

Annonce

Mercredi 7 Juillet 2010

Le séminaire se déroulera à l’Institut Français d’Urbanisme

(Salle 009 ; 4 rue Nobel ; 77420 Champs-sur-Marne
plan d’accès http://www.ifu.univ-paris8.fr/spip.php?article27 )

L’inscription au séminaire est gratuite mais obligatoire (joel.idt@free.fr).

Matinée :

10h00 - 10h15 : Alain Bourdin, Introduction des débats.

10h15 – 11h10 : Elise Roy, « Bonnes pratiques et espaces témoins ».

11h10 – 12h05 : Patrice Godier, « Cadre d'action et référentiel : le cas du projet d'agglomération bordelais ».

12h05 – 13h00 : Clément Orillard, « Naissance et développement de l'urban design entre l'Angleterre et les Etats Unis : d'une campagne éditoriale à une politique publique en passant par un champ académique ».

13h00 – 14h00 : Pause déjeuner

Après – midi :

14h00 – 14h55 : Stéphane Cadiou, « L'espace des savoirs de l'action urbanistique : circulations et usages localisés »

14h55 – 15h50 : Solange Hernandez, « Le management territorial et stratégique des métropoles ».

15h50 – 16h45 : Irène Mboumoua, « Les réseaux d’échanges d’expériences comme lieux de circulation des idées et de changement des pratiques urbaines locales ? Le programme européen Urbact comme analyseur ».

16h45 – 17h00 : Conclusion des débats et perspectives

Le troisième séminaire du réseau permettra de réfléchir à la question de la circulation des idées, des modèles, des pratiques. L’importance de ces circulations dans le champ de l’urbanisme et de l’aménagement paraît évidente, mais leurs mécanismes et leurs effets restent mal connus. L’objectif de ce séminaire sera d’expliciter la place de tels phénomènes dans l’organisation de la production de la ville : comment permettent-ils d’analyser la conduite des projets urbains ou des politiques publiques en matière d’urbanisme, la définition des stratégies urbaines dans les grandes métropoles, etc. ?

On cherchera ainsi à caractériser ces processus de circulation, de diffusion, de transferts des idées. On s’interrogera également sur la nature des connaissances et des savoirs (les modèles, les référentiels, les normes, les expertises, etc.), sur les acteurs qui les produisent (experts, consultants, élus, techniciens, promoteurs, chercheurs, etc.), et sur les lieux où ils sont produits. On s’intéressera enfin aux cadres scientifiques qui permettent d’appréhender la circulation des idées, qu’ils soient propres à l’urbanisme et à l’aménagement, ou qu’ils soient importés d’autres champs scientifiques (sciences de gestion, sociologie des sciences et des techniques, science politique, sociologie des professions, etc.)

La circulation des idées et des modèles  semble jouer un rôle dans l’organisation de la production de la ville à deux niveaux. D’une part sur la définition et la conduite de l’action publique urbaine locale. D’autre part à l’ échelle de l’organisation des communautés professionnelles de l’urbanisme et de l’aménagement (au niveau local, national ou supra-national).

Circulation des idées et conduite de l’action publique urbaine locale

Avant que ne se concrétisent les grands projets urbains sur un site donné, souvent, une longue phase de production d’idées précède, qui participe d’un processus de maturation et de construction d’un consensus autour du projet ultime. Pour prendre l’exemple d’Euralille, le projet est lancé par Pierre Mauroy dans les années 1980, mais bénéficie des réflexions antérieures : l’idée du centre directionnel dans les années 70, toute la réflexion dans les années 50 et 60 sur un vaste quartier d’affaires, sans en parler du débat, récurrent tout au long du XXe siècle, relatif à la nécessité d’une gare de passage (ce que sera la gare TGV de Lille-Europe) par rapport à la gare terminus de Lille-Flandre.

On pourrait élargir ce constat à l’ensemble de l’action publique urbaine, ce qui pose une série de questions :

  • Comment s’inscrit, à l’échelle locale, la circulation des idées dans le temps autour d’un projet urbain, des stratégies urbaines, etc. ? Comment comprendre, sur plusieurs années, voire décennies, la pérennité des discours autour de certains sites urbains ? Comment la variation du discours et des hypothèses s’articule à la définition ultime du projet tel qu’il sera mis en œuvre.
  • Ce temps long de la maturation du projet transcende la temporalité politique du mandat. Comment, au-delà des changements politiques, s’impose la pérennité d’un processus de maturation auprès d’acteurs successifs, dont certains ne seront, en définitive, pas concernés par la mise en œuvre finale. Quel est le rôle des techniciens dans le portage de ce processus au long cours ? De la société civile ? Des médias locaux ?…
  • Comment appréhender la variation des discours et des idées aux différentes échelles de temporalité, entre le temps long pendant lequel se confrontent les idées sur le devenir d’un site, le temps de l’urbaniste, de l’ordre de la dizaine d’années, dans la phase de production du projet ultime, le temps du politique, confronté à la durée du mandat, et celui des habitants, sensibles au décalage entre la multiplication, dans le temps, des discours et des idées, et la réalisation concrète.

Diffusion des modèles et organisation des communautés professionnelles de l’aménagement et de l’urbanisme

On s’intéressera ici à la constitution des cadres de référence. Si elles peuvent être propres à un acteur donné, ces références sont le plus souvent partagés par un groupe d’acteurs, produisant alors une culture commune. On retrouve ici l’importance de la circulation des idées, des modèles et des pratiques : elle a un impact sur l’organisation des différentes communautés professionnelles de l’urbanisme et de l’aménagement, au niveau local comme au niveau national et supra-national.

La culture commune peut se développer dans un contexte local bien défini, à l’exemple du modèle dit « de la maison de ville » à Lille : sa permanence (retour récurent d’expérimentations) se comprend par rapport à la typologie spécifique des villes du nord de la France et de l’Europe du Nord-Ouest, ses avatars les plus récents (comme ce qui a été produit dans l’Ilot Saint-Maurice à Euralille) s’inscrivant en référence aux expériences récentes d’Amsterdam.

Mais cette culture commune peut traverser toute une profession ou toute une communauté. D’abord à travers la production d’un référentiel d’expérimentations, le meilleur exemple étant sans doute le travail produit par le Ministère de l’Equipement sur la diffusion de la notion de projet urbain (notamment les ateliers de projet urbain d’Ariella Masboungi). Elle peut également passer par la diffusion des pratiques, des modèles et par la production d’expertise (on pourrait analyser en ce sens l’activité du Club Ville Aménagement, où de tels modèles sont coproduits par les responsables des SEM d’aménagement). La question posée est alors celle de l’essaimage de formes urbaines ou de pratiques opérationnelles nouvelles, c'est-à-dire celle de la diffusion de l’innovation. On peut enfin s’intéresser aux formes plus normatives de diffusion des idées, avec l’élaboration de référentiels qualité plus ou moins stricts (en particulier dans le domaine environnemental), de guides de bonnes pratiques, etc.

Catégories

Lieux

  • Institut Français d'Urbanisme / 4 rue Nobel
    Champigny-sur-Marne, France

Dates

  • mercredi 07 juillet 2010

Contacts

  • Joel Idt
    courriel : joel [dot] idt [at] free [dot] fr

Source de l'information

  • Joel Idt
    courriel : joel [dot] idt [at] free [dot] fr

Pour citer cette annonce

« La circulation des idées, des modèles, des pratiques en urbanisme », Séminaire, Calenda, Publié le jeudi 10 juin 2010, http://calenda.org/201419