AccueilTrente ans de géopolitique de la communication : acteurs et flux, structures et fractures

Trente ans de géopolitique de la communication : acteurs et flux, structures et fractures

Thirty years of communication geopolitics: actors and flows, structures and divides

*  *  *

Publié le lundi 14 juin 2010 par Marie Pellen

Résumé

30 ans après la présentation officielle, à Belgrade, du rapport de la commission MacBride, initiée par l’UNESCO, sur le Nouvel ordre mondial de l’information et de la communication (NOMIC) et 5 ans après les conclusions, à Genève, du sommet mondial sur la société de l’information (SMSI), c’est à Paris que sera organisé, le 19 novembre 2010, un colloque sur ces deux temps forts des débats sur l’information et la communication internationales. Il aura pour objectif de dégager les enjeux théoriques et politiques majeurs du NOMIC et du SMSI, et d’en faire le bilan, c’est-à-dire d’examiner, à partir des acteurs et des flux, les avancées et reculs ; en somme, les « structures et fractures ». Les propositions de communication sont à envoyer au plus tard le 28 juillet 2010.

Annonce

PARIS, MSH PARIS-NORD

19 novembre 2010 

30 ans après la présentation officielle, à Belgrade, du rapport de la Commission MacBride,  initiée par l’UNESCO, sur le Nouvel Ordre Mondial de l’Information et de la Communication (NOMIC) et 5 ans après les conclusions, à Genève, du Sommet Mondial sur la Société de l’Information (SMSI), c’est à Paris que sera organisé, en novembre 2010, un colloque sur ces deux  temps forts des débats sur l’information et la communication internationales. 

Le groupe de recherche « Médias et information du Nord et du Sud – du NOMIC au SMSI », rassemblant des chercheurs des Universités Paris 8 et Paris 3, et soutenu par la Maison des
Sciences de l’Homme Paris-Nord, travaille depuis 2000 sur les débats autour de la « libre circulation de l’information », du « déséquilibre de l’information » et de « la société de l’information ». Ce groupe pointe les diverses étapes de cette évolution, en analysant les débats contradictoires autour des technologies de l’information et de la communication (TIC) comme vecteur de développement économique et social. Il analyse aussi l’actualité des avancées théoriques, et des enjeux géopolitiques, économiques et culturels, et met en évidence les rémanences tout comme les nouvelles évolutions des débats et politiques suscités par la mondialisation de  l’information. 
 
Dans cette perspective, le colloque proposé se déroulera le 19 novembre 2010 à la Maison des Sciences de l’Homme (MSH) de Paris-Nord : il aura pour objectif de dégager les enjeux théoriques et politiques majeurs du NOMIC et du SMSI, et d’en faire le bilan, c’est-à-dire d’examiner, à partir des acteurs et des flux, les avancées et reculs ; en somme, les « structures et fractures ». 

Outre vos contributions, cette journée mettra à l’honneur des acteurs historiques internationaux, invités comme « grands témoins » et/ou ayant fait l’objet d’interviews filmées dont des extraits seront présentés. 

Mots-clés du colloque :  

Infrastructures, Réseaux et flux, Déséquilibre(s), Échecs et avancées, Acteurs individuels,
Institutions, États, Société civile, Internationalisation, Mondialisation, Transnationales de
l’information. 

Propositions des communications : 

À partir des mots-clés énoncés ci-dessus, vous proposerez un résumé de communication de
1500-2000 signes, en indiquant l’axe temporel dans lequel votre proposition s’inscrit : 
  1. période du NOMIC (années 1970-80)   
  2. période intermédiaire (l’après-NOMIC et le pré-SMSI)
  3. période du SMSI (années 2000)
Les propositions de communication sont à envoyer au plus tard le 28 juillet aux adresses
suivantes : jeremie.nice(at)univ-paris3.fr et julia.pohle(at)etud.sorbonne-nouvelle.fr. 

Langues de travail :

anglais et français 

Comité scientifique : 

  • Divina FRAU-MEIGS, Professeur, Université Paris III-Sorbonne Nouvelle
  • Michael PALMER, Professeur, Université Paris III-Sorbonne Nouvelle 
  • Patricio TUPPER, Professeur, Université Paris VIII 
  • Camille LAVILLE, Maître de Conférences, Université de Nice Sophia Antipolis 
  • Jérémie NICEY, Post-doctorant, Université Paris III-Sorbonne Nouvelle
  • Julia POHLE, Doctorante, Université Paris III-Sorbonne Nouvelle 

Calendrier : 

  • 5 septembre 2010 : nouvelle limite pour proposition des communications
  • 10 septembre : notification des acceptations après examen par le Comité scientifique
  • 15 octobre : limite pour l’envoi des communications (5000 mots)
  • 19 novembre : colloque à la Maison des Sciences de l’Homme Paris-Nord (4 rue de la Croix Faron, Plaine St-Denis/Stade de France, 93210 Saint-Denis) 

À noter : 

  • Les frais de déplacement et d’hébergement ne sont pas pris en charge.  
  • Le programme et résumés seront disponibles en ligne courant septembre. 
  • Les textes définitifs feront l’objet d’une publication en version électronique (en décembre 2010-janvier 2011) et/ou papier. 

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • dimanche 05 septembre 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • infrastructures, réseaux et flux, déséquilibre(s), échecs et avancées, acteurs individuels, institutions, états, société civile, internationalisation, mondialisation, transnationales de l’information

Contacts

  • Jérémie Nicey
    courriel : jeremie [dot] nicey [at] univ-tours [dot] fr
  • Julia Pohle
    courriel : julia [dot] pohle [at] etud [dot] sorbonne-nouvelle [dot] fr

Source de l'information

  • Julia Pohle
    courriel : julia [dot] pohle [at] etud [dot] sorbonne-nouvelle [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Trente ans de géopolitique de la communication : acteurs et flux, structures et fractures », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 14 juin 2010, http://calenda.org/201436