AccueilQuelle(s) pédagogie(s) pour l’étudiant juriste ?

Quelle(s) pédagogie(s) pour l’étudiant juriste ?

Teaching Methods and Teaching Law?

Expérimentations, modélisation, circulation

Experiments, modelisation, circulation

*  *  *

Publié le jeudi 01 juillet 2010 par Marie Pellen

Résumé

L’objectif de ce colloque international qui se déroulera les 20 et 21 janvier 2011 est d’envisager la réussite des étudiants de premier cycle en droit par le prisme des pratiques pédagogiques des équipes enseignantes. Il s’agira alors de s’interroger sur les pratiques innovantes qui favorisent cette réussite, dans les disciplines juridiques mais également dans d’autres disciplines, dans une perspective de décloisonnement des travaux.

Annonce

Colloque international de clôture du projet de recherche région Poitou-Charentes « ASAC »1

20 et 21 janvier 2011

Faculté de Droit, Science politique et de Gestion, Université de La Rochelle

L’objectif de ce colloque international qui se déroulera les 20 et 21 janvier 2011 est d’envisager la réussite des étudiants de premier cycle en droit par le prisme des pratiques pédagogiques des équipes enseignantes. Il s’agira alors de s’interroger sur les pratiques innovantes qui favorisent cette réussite, dans les disciplines juridiques mais également dans d’autres disciplines, dans une perspective de décloisonnement des travaux.

Dans le prolongement de la réflexion menée depuis 2007 dans le cadre du projet ASAC, nous proposons de nous appuyer sur une meilleure connaissance du profil des apprenants et des causes d’insuccès pour envisager le développement de méthodes d’apprentissage permettant d’une part de réduire le taux d’échec dans les premières années d’études juridiques (Boujut & Bruchon-Schweitzer 2007 ; Gury 2007) et d’autre part de satisfaire les nécessaires attentes des bons étudiants.

Ce colloque entend alors mener la réflexion à partir de résultats d’enquêtes sur la réussite dans l’enseignement supérieur, mais aussi de bilans d’expériences pédagogiques menées dans des universités françaises ou étrangères, en droit ou dans d’autres disciplines. Dans ce sens, les communications devront s’inscrire dans l’un des trois axes principaux de réflexion :

Axe 1 : La pédagogie universitaire : un territoire en jachère dans le domaine juridique (constats et expérimentations)

Matière nouvelle par définition parce que non enseignée dans le cursus secondaire, la discipline juridique présente des difficultés particulières qui aggravent la situation d’un public néophyte. En effet, en quelques semaines les étudiants de première année de Licence en droit doivent non seulement s’adapter au rythme universitaire parfois déconcertant, mais encore maîtriser un contenu et des méthodes de travail totalement nouveaux (Coulon 1997 ; Boyer et al. 2001). A ces défis pédagogiques s’ajoute la grande hétérogénéité du public en terme de niveau scolaire, de situation sociale ou de projet professionnel.

Ce premier axe de réflexion consistera donc à envisager l’ensemble des expérimentations et réflexions menées sur la pratique pédagogique en premier cycle de droit.

Axe 2 : La pédagogie  universitaire : un essai de modélisation

Au-delà des expérimentations isolées, l’objectif de ce colloque est de contribuer à la construction d’un modèle pour une plus grande réussite des étudiants. La notion de modèle renvoie aux travaux de Savoie-Zajc (1993) : « Le modèle consiste en un guide, en une carte. Comme tel il représente une aide à la pensée. Grâce à son utilisation, une meilleure visualisation et une compréhension de l’ensemble d’un phénomène sont permises. Le modèle, souvent aussi, donne des indications sur le type et la quantité de données qu’il est nécessaire de recueillir et d’analyser afin de pouvoir agir sur une réalité. »

Ce deuxième axe de réflexion consistera à s’interroger sur la faisabilité d’un modèle, ou à tout le moins à proposer des pistes de réflexion en vue de l’émergence d’un ou plusieurs modèles.

Axe 3 : La pédagogie  universitaire : un espace de circulation et de diffusion

La pédagogie universitaire peut être considérée comme un espace de discussion. Dans cette perspective, elle est l’occasion de vérifier si un partage des expériences en ce domaine peut contribuer à l’enrichissement du champ disciplinaire ou si au contraire la pédagogie est un instrument résolument disciplinaire.

Ce troisième axe de réflexion consistera à envisager le décloisonnement des disciplines pour un enrichissement mutuel et à tester une structure pédagogique commune. In fine, ce colloque permettra de s’interroger sur la pédagogie comme vecteur de la restauration de la place de l’université.

Les propositions de communication doivent s’inscrire dans l’un des axes retenus, à partir de recherches ou d’expérimentations pédagogiques en droit, en sciences de l’éducation ou en sciences sociales. Elles devront contenir les éléments suivants :

  • 6000 signes ;

  • le titre de la communication, sa problématique et le matériau d’enquête exploité, le ou les auteurs ;

  • un court CV de(s) auteur(s).

Les communications devront être transmises avant le 16 octobre 2010

La liste des propositions retenues par le comité scientifique sera communiquée le 15 novembre 2010.

La version finale des communications retenues sera à remettre pour le 15 décembre 2010 en observant la feuille de style (V. Annexe).

Ce colloque se tiendra à la Faculté de droit, de sciences politique et de gestion de l'Université de La Rochelle les 20 et 21 janvier 2011.

Comité scientifique :

  • Pascal Ancel, professeur de droit privé, Université Jean Monnet, Saint Etienne
  • Jacques Bouineau, professeur d'histoire du droit, Université de La Rochelle
  • Hervé Croze, professeur de droit privé, Université Jean Moulin Lyon III
  • Christian Eskenazi, directeur de l'Institut Universitaire Polytechnique, professeur de chimie à l'univeristé de La Rochelle
  • Magalie Flores-Lonjou, maître de conférences en droit public, Université de La Rochelle
  • Alban Jacquemart, doctorant en sociologie, Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales, IRIS
  • Burt Kasparian, maître de conférences en histoire du droit, Université de La Rochelle
  • Grâce Kraska, BIATOSS, cellule @ctice, Université de La Rochelle
  • Pierre-Claude Lafond, professeur titulaire, Université de Montréal
  • Céline Laronde-Clérac, maître de conférences en droit privé, Université de La Rochelle
  • Agnès de Luget, maître de conférences en droit public, Université de La Rochelle
  • Lionel Miniato, maître de conférences en droit privé, Université de Toulouse, Centre Champollion
  • Sébastien Pimont, maître de conférences en droit privé, Université de Savoie
  • Elise Poillot, professeur de droit civil à l'Université du Luxembourg
  • Annie Rochette, professeur au Département des Sciences Juridiques Université du Québec à Montréal
  • Barbara Villez, professeur de langues et cultures juridiques, Université Paris VIII

Comité d’organisation :

 

ANNEXE : FEUILLE DE STYLE

Titre de la communication (2 lignes max.)

Prénom Nom2, 2e Auteur…, nième Auteurn

Institution13, Laboratoire, Pays

Institution2, Laboratoire, Pays

une ligne blanche ici

Résumé aller à la ligne avant le résumé

Placer ici votre résumé (de 3 à 5 lignes maximum). Conformément à cette feuille de style, 6pts sont laissés avant et après le résumé. Evitez les références bibliographiques dans un résumé.

Mots-clés : Placer ici une liste de mots-clés (de 3 à 5 maximum), séparés par des virgules et terminée par un point.

une ligne blanche ici, avant l’espacement de 16pts de la Section I.

I. Mise en page

I.1 Dimensions

Le format des actes ne sera pas en A4. Le texte doit impérativement être mis en page comme le présent document, en respectant scrupuleusement son interligne simple et les marges suivantes (veillez également à vos figures) :

  • Marge haut : 55 mm ;

  • Marge bas : 58 mm ;

  • Marge intérieure : 43 mm (en fonction de la page paire ou impaire) ;

  • Marge extérieure : 47 mm (en fonction de la page paire ou impaire).

I.2 Police

  • Utiliser systématiquement la police "Corbel" ;

  • Taille normale : 10 pts, style PUL-corps de texte ;

  • Taille des indices : 9 pts ;

  • Taille des notes de bas de page : 9 pts ;

  • Taille du titre principal : 15 pts gras centré, style PUL-grand titre en 2 lignes maximum (pensez à la table des matières des actes);

  • Taille du sous-titre optionnel : 14 pts centré, style PUL-filet-sous-grand titre, 2 lignes maximum ;

  • Taille pour la liste des auteurs : 14 pts, style PUL-auteur. Préférez le prénom en première position, éventuellement avec seulement l’initiale ;

  • Taille pour les institutions : 12 pts Italique, style Labo-recherche ;

  • Les adresses mails ou adresses postales sont en note de bas de page ;

  • Taille des titres de tables ou figures : 10 pts, centré sous la figure (cf. Figure 1), p.ex. :

II. Sections

Les en-têtes de sections doivent être centrées, écrites en gras et numérotées en chiffres romains, comme ci-dessus (taille : 14pts, style PUL-Titre 1). Elles sont aérées d’un corps de texte à l’autre avec un espacement de 16pts avant et 10pts après.

Sous-sections

Les en-têtes de sous-sections doivent être justifiées à gauche, écrites en gras et numérotées de la façon suivante : X.y avec X le numéro de la section correspondante en chiffres romains et y le numéro de la sous-section en chiffres arabes (taille : 11pts, style PUL-Titre 1.1). Elles sont également aérées d’un corps de texte à l’autre avec un espacement de 16pts avant et 10 pts après.

III. Conclusion

Nous espérons pouvoir compter sur votre présence active à La Rochelle du 20 au 21 janvier 2011.

1 Aquisition des SAvoirs et Compétences : constat, analyse, modèle pour une plus grande réussite de l’étudiant juriste, projet de recherche dirigé par Magalie Flores-Lonjou, Céline Laronde-Clérac et Agnès de Luget, Faculté de Droit, Science politique et de Gestion de l’université de La Rochelle, Région Poitou-Charente 2007-2010.

2 Si nécessaire seulement, adresse Email du premier auteur.

3 Si nécessaire seulement, adresse postale de l’institution.

Catégories

Lieux

  • Université de La Rochelle Faculté de droit 45, rue F. de Vaux de Foletier
    La Rochelle, France

Dates

  • samedi 16 octobre 2010

Mots-clés

  • Pédagogie, études juridiques, sciences de l'éducation, expérimentations, modélisation

Contacts

  • Magalie Flores-Lonjou ; Agnès de Luget ; Céline Laronde-Clérac
    courriel : mflores [at] univ-lr [dot] fr

Source de l'information

  • Magalie Flores-Lonjou, Agnès de Luget et Céline Laronde-Clérac ~
    courriel : mflores [at] univ-lr [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Quelle(s) pédagogie(s) pour l’étudiant juriste ? », Appel à contribution, Calenda, Publié le jeudi 01 juillet 2010, http://calenda.org/201537