AccueilDiasporas marocaines

Diasporas marocaines

Moroccan Diasporas

*  *  *

Publié le mercredi 07 juillet 2010 par Marie Pellen

Résumé

L’ambition de cette rencontre scientifique est de faire un état des lieux de la problématique diasporique en relation avec l’ouverture internationale du Maroc. Il est évident que cette problématique est complexe et multidimensionnelle. Pour l’ensemble de ces raisons, nous essaierons de cerner, tout particulièrement, le lien entre diaspora politique, lobbying et politique étrangère marocaine.

Annonce

L’institut universitaire de la recherche scientifique de Rabat Maroc

Université Mohammed V –Souissi

Projet de journée d’étude organisée par l’institut universitaire de la recherche scientifique de Rabat Maroc

Les diasporas marocaines et la pratique du lobbying : quelles opportunités pour la politique étrangère marocaine ?

Depuis les années 1970, le phénomène diasporique a connu un développement spectaculaire. On assiste à l’apparition de nouveaux acteurs : cadres, chercheurs, hommes politiques et entrepreneurs qui sont à la tête de véritables réseaux internationaux entre les pays d’accueil et les pays d’origine. Les comportements politiques de ces immigrés – ou plutôt de ces «  diasporas politiques »changent, s’élargissent aux dimensions du champ politique national du pays d’origine mais aussi de l’ensemble de l’espace politique du champ migratoire régional et international.

Aujourd’hui, la question migratoire est devenue centrale. Marginale il y a quelques années encore, certains aspects des migrations internationales commencent à dominer les débats. Au Nord comme au Sud, une conviction est partagée : la contribution de l’immigration au développement et au rayonnement du pays d’origine devient de plus en plus une opportunité à saisir dans un contexte marqué par la complexité des enjeux transnationaux. Partout, la même stratégie est adoptée : il s’agit de transformer les migrants et leurs activités (transferts de fonds, lobbying politique, compétences, réseaux associatifs..) en outil de développement dans les pays d’origine. L’enjeu est de taille. Les diasporas politiques deviennent des acteurs incontournables des rapports Nord/ Sud dans monde qui vit au rythme de la mondialisation.

Au Maghreb,  la migration marocaine est la plus dynamique, aussi bien en ce qui concerne les effectifs de migrants que la diversité des destinations vers au moins six pays principaux d’accueil à l’intérieur de l’Union Européenne (France, Espagne, Italie, Belgique, Pays-Bas, Allemagne). Comparé à l’activisme  politique des diasporas arméniennes, turques, kurdes, les élites politiques marocaines se montent moins engagées. Aujourd’hui, il est difficile d’évoquer l’influence du lobby marocain sur la politique étrangère des ces pays. Une question surgit : les élites marocaines peuvent –elles renforcer la diplomatie marocaine à l’étranger ? Au moment de la chute de l’URSS et de la fin de la guerre froide, Yves Lacoste soulignait que « Les diasporas sont par excellence des phénomènes géopolitiques ». Gaîdz Minassian parle d’un mariage de raison où les pays d’accueil tiennent compte du facteur diasporique dans ses relations bilatérales avec les pays d’origine. Les diasporas marocaines peuvent elles s’inscrire dans une démarche citoyenne et porter les attentes du Maroc à l’étranger ?

Certainement, l’immigration marocaine en Europe, dont l’origine est avant tout économique, n’a pas eu de conséquences directes sur la politique étrangère marocaine, mais elle a le potentiel pour favoriser l’émergence d’un espace transnational au service des intérêts du Maroc. Grâce à leur action et à leur mobilisation dans leur pays d’accueil et au niveau des instances européennes, les diasporas marocaines  en Europe et ailleurs, peuvent contribuer  à la  reconnaissance du rôle régional du Maroc.

Cette table ronde  s’inscrit dans le prolongement d’une réflexion antérieure sur l’évolution l’activisme politique des diasporas marocaines.

    La question de l’implication des diasporas dans la détermination de la politique étrangère marocaine est avant tout méthodologique et conceptuelle. Elle touche au rôle des communautés marocaines expatriées dans l’évolution des relations internationales du Maroc, à la politique intérieure des Etats d’accueil et surtout à l’appui et à l’accompagnement des pouvoirs publics au Maroc.

    L’ambition  de cette rencontre scientifique est de faire un état des lieux de la problématique diasporique en relation avec  l’ouverture internationale du Maroc. Il est évident que cette problématique est complexe et multidimensionnelle.  Pour l’ensemble de ces raisons, nous essaierons de cerner, tout particulièrement, le lien entre diaspora politique, lobbying  et politique étrangère marocaine.

   Les réflexions prendront en considération les acquis des travaux déjà réalisées sur des thématiques proches ce qui permet, à travers éventuellement une démarche comparative (expériences d’autres diasporas)  de mieux affiner l’analyse des phénomènes étudiés. Les incidences de l’activisme des diasporas sur la politique  étrangère seront analysées sur trois niveaux :

1 – La prise de conscience du rôle politique des  diasporas

2- Le développement des réseaux diasporiques

3- L’accompagnement des pouvoirs publics.

   L’ambition première est  d’identifier les acteurs et  les multiples intervenants  et définir et recadrer les rôles et attributions de chacun d’entre eux  dont l’objectif de renforcer le rôle des diasporas marocaines en matière de politique étrangère.

   Une meilleure connaissance du phénomène devrait permettre l’adoption, par les instances compétentes marocaines de politiques plus adéquates sur le plan institutionnel  en vue d’optimiser la contribution de ces diasporas au rayonnement du Maroc et à la défense de ses intérêts.

 Merci d’envoyer un abstract et un CV à  skouttroub@yahoo.fr avant  le 25 juillet 2010.

Comité scientifique :

  • Mme Amina Aouchar
  • Mr Mohammed El medlaoui
  • Mr Smail Kouttroub
  • Mme Amina Aderdour
  • Mme Fatima Tahour

 

Lieux

  • Rabat, Maroc

Dates

  • dimanche 25 juillet 2010

Mots-clés

  • Diasporas

Contacts

  • Smail kouttroub
    courriel : skouttroub [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Smail kouttroub
    courriel : skouttroub [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Diasporas marocaines », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 07 juillet 2010, http://calenda.org/201554