AccueilTemps présent et contemporanéité

*  *  *

Publié le mercredi 07 juillet 2010 par Marie Pellen

Résumé

L'Institut d'histoire du temps présent lance un appel à contribution pour un colloque sur la notion dont il est éponyme, colloque qui se veut tout à la fois histoire, bilan et perspectives du travail des historiens qui se consacrent à ce champ.

Annonce

Depuis trente ans, l’histoire du temps présent a acquis, en France, droit de cité dans le paysage historiographique comme composante de l’histoire contemporaine tandis que, sous d’autres labels selon l’acception donnée au terme « contemporain » et parfois plus précocement qu’en France, elle devenait progressivement une pratique commune à l’ensemble des historiographies nationales sans que cela suscite forcément des débats identiques à ceux qu’avaient soulevé son introduction et sa reconnaissance dans le champ historiographique français.

Cette histoire, si sensible à l’irruption de l’événement, à la montée en puissance de la mémoire, histoire écrite sous l’œil souvent attentif – voire la surveillance –  de protagonistes vivants et agissants, l’histoire du temps présent, telle qu’elle se pratique aujourd’hui dans les différentes configurations nationales, présente-t-elle des spécificités d’ordre épistémologique ou méthodologique qui la distingue de l’écriture de l’histoire des autres périodes et notamment de l’histoire contemporaine ?

Peut-on parler d’une convergence des questionnements et des pratiques de recherche et à quelle échelle ?

Quel statut accorder à notre contemporanéité, comment articuler les réflexions sur le temps présent, son historicité propre, et le « travail pratique » des historiens sur des objets circonscrits ? 

La notion même d’“historiographie nationale” a-t-elle encore un sens dans un domaine traversé plus que d’autres par la circulation des objets et des questionnements à une échelle transnationale : les notions d’histoire globale  ou d’histoire mondiale, et la question de leur réception en France ne sont-ils pas désormais partie intégrante de nos interrogations ?

C’est pour entreprendre de répondre à ces questions que l’IHTP lance un appel à contribution pour un colloque sur la notion dont il est éponyme, colloque qui se veut tout à la fois histoire, bilan et perspectives du travail des historiens qui se consacrent à ce champ.

Le colloque souhaite aborder quatre grands thèmes :

1° – La diffusion de la notion et de la pratique de l’histoire du temps présent, tant dans le paysage académique français qu’à l’étranger, en interrogeant, notamment, la question des « styles historiographiques nationaux ».

2° – Les spécificités de cette histoire, encline à la réflexivité tant est incertaine la frontière entre protagonistes (acteurs / témoins) et historiens, intimement mêlés dans la vie d’une Cité où la mémoire et la demande sociale occupent une place de plus en plus importante.

3° – Les savoirs faire des historiens du temps présent, toujours en évolution, de l’histoire orale des années 70, aux nouvelles sources audio-visuelles et numériques. 

 4° – Les objets de l’histoire du temps présent réellement investis depuis une vingtaine d’années : la violence extrême, les systèmes totalitaires, l’histoire et l’héritage colonial, les usages publics et politiques du passé, une diversité qui peut faire craindre une forme d’émiettement. Ce n’est pas le moindre des objectifs de ce colloque que de s’interroger sur la cohérence de cette pratique historiographique à travers le monde.

Le colloque se tiendra à Paris les 24 & 25 mars 2011

Comité scientifique

  • Christian Ingrao IHTP-CNRS)
  • Patrick Garcia (Université de Cergy IHTP)
  • Henry Rousso (IHTP-CNRS)
  • François Dosse  (Université de Versailles-Saint Quentin en Yvelines)
  • Peter Schöttler (IHTP-CNRS/ Max Planck Institut)
  • Vincent Auzas (IHTP)
  • Pierre Nora (EHESS)
  • Bogumil Jewsiewicki (Université Laval à Québec)
  • Jocelyn Létourneau (Université Laval à Québec)
  • Fabrice D’Almeida (IFP-Université Paris 2)
  • Pascal Ory (Université Paris 1)
  • Jean François Sirinelli (IEP de Paris/Centre d’Histoire)

Les propositions de communication, consisteront en un argumentaire d’une page au maximum et indiquant un titre seront à adresser avant le 28 octobre 2010 à Caroline Raymond caroline.raymond@ihtp.cnrs.fr, qui les adressera au Comité Scientifique organisant le colloque.

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • jeudi 28 octobre 2010

Contacts

  • Caroline Raymond
    courriel : moviola [dot] cimaises [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Christian Ingrao
    courriel : christian [dot] ingrao [at] ihtp [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Temps présent et contemporanéité », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 07 juillet 2010, http://calenda.org/201563