AccueilDébordements industriels dans la cité et leurs conflits, XVIIIe-XXe siècle

Débordements industriels dans la cité et leurs conflits, XVIIIe-XXe siècle

Industrial Overflows in the Public Sphere and their Conflicts, 18th-20th centuries

Sens et pertinence d'une histoire interdisciplinaire

Meaning and relevance of an interdisciplinary history

*  *  *

Publié le mercredi 07 juillet 2010 par Marie Pellen

Résumé

L’essor des activités industrielles et de leurs débordements soumettent les populations à des situations de risques sanitaires et environnementaux dont les conséquences n’ont cessé d’entraîner des conflits et l’impératif de leur gestion. Les cadres de l’action publique sont dans ce domaine le résultat de pratiques expertes, de mobilisations, d’expériences administratives et institutionnelles dont l’inscription dans la durée conditionne en grande partie l’appréhension du problème et les modalités de son traitement. L’objectif de ce colloque est de caractériser ces dynamiques qui ont façonné la question des conflits environnementaux à un niveau local. Il est d’explorer les modes de gouvernance des matières débordantes comme de leurs conséquences sur l’environnement, de l’attitude des acteurs impliqués et de la contestation.

Annonce

Les justifications et les enjeux de ces conflits environnementaux sont multiples. Ils portent sur l’appropriation et la répartition de ressources, la concurrence des fonctions attribuées à des territoires, la légitimité des actions et des comportements, la qualification des externalités incriminées et la désignation de leurs responsables, les termes de la réalisation de l’intérêt général, l’évolution des régimes de régulation juridique, les impacts environnementaux ou l’altération des paysages.

Le but de ce colloque sera de considérer ce qui a permis, hier comme aujourd’hui, de faire advenir dans la réalité physique et matérielle, politique, culturelle et sociale ces débordements : les mesurer et les traduire pour les faire exister ou s’effacer de l’espace public, réglementer et légitimer les normes, délimiter des territoires, réguler la critique et la protestation.

La perspective est interdisciplinaire. Elle invite à conjuguer différents niveaux et catégories d’analyse. Trois registres thématiques de réflexion et de méthode sont toutefois privilégiés : restituer les modes d’existence des débordements dans le temps court et la longue durée ; considérer les dispositifs aux sources de leur production et de la constitution de territoires ; saisir les dynamiques de négociation qui font advenir ou disparaître dans la cité les débordements à l’origine des conflits. En partant de la présentation de cas singuliers tout en privilégiant un ou plusieurs registres d’expression du conflit environnemental, la démarche reste de comparer et de discuter les cadres théoriques de leur restitution et d’interprétation. L’objectif vise au final de débattre le sens et la pertinence d’une proposition de lecture pluridisciplinaire des conflits de cette nature.

Conseil scientifique :

  • Thierry Coanus, Chargé de recherches à l’ENTPE Vaux-en-Velin.
  • Jean Claude Daumas, Professeur à l’Université de Franche Comté, Besançon, IUF.
  • André Grelon, Directeur d’étude à l’EHESS, Paris.
  • Robert Halleux, Directeur du CHST à Liège.
  • Geneviève Massard-Guilbaud, Directrice d’étude à l’EHESS, Paris.
  • Isabelle Parmentier, Directrice du département histoire à l’université de Namur.
  • André Torre, Directeur de recherches à l’INRA, AgroParisTech Paris.
  • Florence Hachez-Leroy, MCF à l’Université Lille Nord de France, IUF, CRH/EHESS.
  • Denis Woronoff, Professeur émérite à l’Université Paris 1.

Comité d’organisation :

  • François Jarrige, MCF à l’Université de Dijon.
  • Ludovic Laloux, MCF à l’Université de Bordeaux 4
  • Michel Letté, MCF au Cnam Paris
  • Thomas Le Roux, Chargé de recherches au CNRS, CRH-EHESS Paris
  • Arnaud Peters, Chercheur à l’Université de Liège, CHST
  • Justine Ulstch, Doctorante à l’Université de Saint-Étienne
Les propositions de communication sont à adresser par mail à l’adresse suivante : michel.lette@cnam.fr

Les propositions doivent être accompagnées d’un bref cv + coordonnées précises du ou des
auteurs + résumé de la communication (env. 3 000 signes)
Détails sur www.debordementindustriel.fr

Date limite des propositions :     15 novembre 2010

Réponse des comités :      17 janvier 2011

Envoi des textes :       06 juin 2011

Les frais de déplacement, hébergement et repas seront pris en charge pour les intervenants
dans la limite des budgets alloués pour ce colloque. Participation gratuite sur inscription.
Les textes sélectionnés seront publiés sous la forme d’un ouvrage collectif à paraître début 2012

Lieux

  • Amphi Y - CNAM - 292 rue Saint Martin
    Paris, France

Dates

  • lundi 15 novembre 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • environnement, pollution, industrie, conflits, mobilisations, territoires

Contacts

  • Michel LETTE
    courriel : michel [dot] lette [at] cnam [dot] fr

Source de l'information

  • Michel LETTE
    courriel : michel [dot] lette [at] cnam [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Débordements industriels dans la cité et leurs conflits, XVIIIe-XXe siècle », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 07 juillet 2010, http://calenda.org/201567