AccueilArts et réseaux sociaux

Arts et réseaux sociaux

Arts and Social Networks

numéro thématique conjoint , REDES et Sociologie de l'Art-Opus

Joint Theme Issue, REDES and Sociologie de l'Art-Opus

*  *  *

Publié le vendredi 09 juillet 2010 par Marie Pellen

Résumé

Cet appel à contributions est le fruit de la coopération entre les revues REDES et Sociologie de l’Art et il fera l’objet d’une publication conjointe. Il s'agit d'encourager les travaux au croisement de la sociologie de l’art et de la sociologie des réseaux, et, plus précisément, de mettre à l’épreuve les apports de la sociologie des réseaux sur le terrain si particulier des arts et des activités qui lui sont liées.

Annonce

Cet appel à contributions est le fruit de la coopération entre les revues REDES et Sociologie de l’Art. Le numéro qui en résultera fera l’objet d’une publication conjointe.

REDES, Revista Hispana para el Análisis de Redes Sociales, est l’une des quatre revues internationales spécialisées dans les analyses des réseaux sociaux.
 REDES est une revue électronique avec comité de lecture. Ses contenus éditoriaux combinent la sélection de recherches empiriques originales, la diffusion de traductions de textes non disponibles en espagnol, qu’il s’agisse de travaux classiques ou d’un impact significatif dans le domaine des analyses de réseaux, et la publication des premiers résultats de recherche de jeunes chercheurs.
Ses langues officielles sont l’espagnol et le portugais mais elle publie aussi les textes reçus en anglais ou en français si leurs auteurs le souhaitent.
Depuis sa création, en 2002, Redes a publié plus de 150 articles dans 17 numéros. La revue compte 1400 abonnés et elle reçoit plus de 800 visites quotidiennes.
http://revista-redes.rediris.es

La revue Sociologie de l’Art est née en 1992 et totalise 27 numéros. Devenue OPUS-Sociologie de l'Art, elle est depuis 2002 publiée par le GDR CNRS OpuS. Revue de référence dans ce domaine, OPUS- Sociologie de l'Art a pour objectifs de promouvoir la sociologie de l'art dans un esprit d'ouverture à toutes les disciplines qui partagent son souci d'interroger la pratique artistique dans sa spécificité comme dans ses rapports avec les structures sociales qui lui donnent sens ; d'offrir aux chercheurs intéressés par ces questions la possibilité de confronter leurs résultats et d'approfondir les questions théoriques, méthodologiques et techniques propres à la sociologie de l'art ; de renforcer le dialogue et de favoriser la communication scientifique dans ce domaine au niveau international.
http://sociologieart.free.fr/

Appel à contribution

Les milieux artistiques autant que les sociologues travaillant sur ces domaines connaissent l’importance des réseaux en matière d’art, qu’il s’agisse de la production/création, de sa diffusion, voire de sa consommation/réception. Pourtant, en sociologie de l’art, l’influence des réseaux sociaux n’a jusqu’à présent fait l’objet que d’une attention marginale et, si la célèbre définition beckerienne de “monde de l’art”  accorde une place centrale à cette notion, celle-ci reste métaphorique et n’a pas donné lieu à des travaux empiriques explorant spécifiquement les réseaux interpersonnels.
 
De son côté la sociologie des réseaux a largement balayé les domaines ayant trait aux sociabilités, aux marchés, à l’accès aux ressources, aux inégalités relationnelles, à la diffusion des innovations… mais elle s’est peu penchée sur le terrain des activités artistiques. Et cela, alors même que Harrison White, un des sociologues les plus influents aux Etats Unis et un important théoricien des réseaux sociaux, s’est intéressé très tôt au domaine des activités artistiques avec un ouvrage devenu un classique des recherches empiriques en sociologie de l’art

C’est dans le souci de féconder ce croisement entre sociologie de l’art et sociologie des réseaux et de mettre à l’épreuve les acquis de la sociologie des réseaux sur le terrain si particulier des arts et des activités qui lui sont liées que ce numéro est envisagé. A ce titre, les travaux mobilisant les outils spécifiques de la sociologie des réseaux - dans ses aspects théoriques et conceptuels , méthodologiques et dans ses déclinaisons empiriques - seront particulièrement bienvenus.

Dans l’optique d’une sociologie des réseaux appliquée au terrain des activités artistiques, les propositions pourraient porter sur une mise en perspective des formes et structures des réseaux sociaux avec les formes de notoriété, les trajectoires d’artistes ou de manifestations culturelles. Des approches moins structurales pourraient se demander comment les connaissances interpersonnelles interviennent dans le processus de création, dans la diffusion et la reconnaissance d’une œuvre, d’un mouvement ou d’un artiste, dans l’émergence d’une activité artistique sur un territoire. Des questions sur le rôle des réseaux interpersonnels sur le marché de l’art, sur l’immigration des artistes et plus largement de certains participants au monde de l’art seraient une autre piste possible.

Dans l’optique d’une sociologie des oeuvres, les propositions d’articles pourraient s’attacher aux problématiques artistiques suscitées par l’analyse des réseaux : de quelles façons les représentations/productions artistiques qui incluent la problématique des réseaux sociaux ? Que retiennent les artistes de cette connaissance expérientielle et éventuellement des travaux scientifiques sur la question ? Comment l’intègrent-ils dans le processus de création et dans la forme que prend l’oeuvre ? De quelles façons ces propositions artistiques contribuent elles en retour à renouveller les travaux des sociologues sur le sujet ?

Les deux axes présentés ci-dessus suggèrent des pistes mais n’épuisent pas les questionnements possibles et toutes les intentions d’articles seront examinées avec intérêt.

Envoi des manuscrits

Le calendrier proposé est le suivant:
  • Envoi des résumés et propositions de contribution (env. 2500 signes) avant : le 31 Décembre 2010
  • Envoi des textes définitifs avant : 30 Avril 2011
  • Publication fin 2011 - début 2012.

Les articles doivent être envoyés en  format document word (doc) ou rtf, Verdana, corps 10, interligne 1,5.
Doivent être indiqués : le titre de l’article, le ou les noms complets de-des auteur-s, ainsi que leur institution de rattachement
L’article doit être précédé d’un résumé de 200 mots maximum, en français et en anglais, ainsi que de 3 ou 4 mots clefs en français et en anglais
Les notes seront en bas de page

LE FORMAT DU DOCUMENT EST DISPONIBLE A L’ADRESSE  SUIVANTE :
http://revista-redes.rediris.es/Plantilla.dot

MERCI DE SOUMETTRE LES ARTICLES DIRECTEMENT SUR LE WEB :
http://antropologia.uab.es/ojs-2.2/index.php/redes/user

Coordination du numéro

Martine AZAM, LISST-CERS, Université Toulouse 2
e-mail : martine.azam@univ-tlse2.fr

Comité scientifique

  • Martine Azam
  • Ainhoa de Federico
  • Florent Gaudez

Contacts Revues

REDES, contact :  ainhoa.defederico@univ-tlse2.fr 
Sociologie de l’Art-Opus, contact : sylvia.girel@wanadoo.fr

Catégories

Dates

  • vendredi 31 décembre 2010

Mots-clés

  • réseaux, création artistique, activités artistiques, reconnaissance, diffusion

Contacts

  • martine azam
    courriel : martine [dot] azam [at] univ-tlse2 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • martine azam
    courriel : martine [dot] azam [at] univ-tlse2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Arts et réseaux sociaux », Appel à contribution, Calenda, Publié le vendredi 09 juillet 2010, http://calenda.org/201579