AccueilLe livre et l'artiste

Le livre et l'artiste

Books and Artists

*  *  *

Publié le mercredi 25 août 2010 par Marie Pellen

Résumé

Le colloque « Le livre et l’artiste » propose d’étudier l’apport de l’artiste et/ou de l’art à l’objet livre afin de mettre de l’avant le travail de ceux qui contribuent à faire de ce support à l’information un objet singulier véhiculant une signification par sa forme et sa matérialité.

Annonce

Les étudiantes et étudiants du Groupe de recherche et d’études sur le livre au Québec (GRÉLQ) de l’Université de Sherbrooke organisent un colloque dont le thème sera le livre et l’artiste. Aux côtés des auteurs qui véhiculent des idées par le texte, des artistes contribuent à faire du livre une « œuvre d’art totale », objet créatif et original, signifiant tant dans sa forme, dans sa matérialité que dans son contenu, et transmettant des informations aussi bien textuelles que visuelles. « La forme du livre est bien une forme symbolique au sens où Erwin Panofsky parle de La perspective comme forme symbolique (1932), c’est-à-dire une forme qui exprime par elle-même, de manière implicite, tout un jeu de valeurs et de représentations du monde (1). » S’interroger sur cette forme revient à considérer le livre comme un objet porteur, en soi, d’un sens. De plus, le livre s’avère être le support d’un texte avec lequel il entre en jeu ou, parfois, en conflit; il s‘élabore ainsi comme une sorte de « livre-texte (2) » offert à une lecture dans laquelle ses caractéristiques matérielles peuvent être abordées à des fins poétiques. Étudier le livre de cette façon permet de mettre de l’avant le travail de ceux qui contribuent à faire de ce support à l’information un objet singulier véhiculant une signification par sa forme et sa matérialité. Ainsi, le travail de l’artiste, pris dans un sens large, sur l’objet livre, invite à réinventer l’acte de lire.

Le colloque « Le livre et l’artiste » propose d’étudier l’apport de l’artiste et/ou de l’art à l’objet livre en privilégiant un corpus de livres matériels à caractère littéraire, toutes origines et toutes
époques confondues. Les communications pourront aborder le livre selon deux orientations de
recherche.

D’une part, sur le plan externe, le livre pourra être analysé dans un contexte historique ou
sociologique en s’inspirant notamment de méthodologies issues de l’histoire du livre, de la
sociologie de l’édition, des métiers du livre ou de l’histoire de l’art. Que nous apprend l’histoire
du livre sur l’apport des artistes à la fabrication du livre? Comment le métier de relieur a-t-il  évolué au Québec pendant le vingtième siècle? Quel est le rôle joué par l’illustration au fil de
l’histoire du livre? Existe-t-il des libraires qui se sont intéressés aux livres d’artistes, aux éditions de bibliophilies: si oui, quel rôle ont-ils joué dans le champ éditorial? Qu’en est-il de la fonction de la galerie d’art dans la diffusion du livre d’artiste? Le livre d’artiste est-il un objet de contestation?

D’autre part, pour compléter et enrichir l’analyse, il serait intéressant d’envisager le livre dans ses aspects internes en faisant des liens entre ses différentes composantes matérielles, visuelles et textuelles. En considérant, par exemple, le livre illustré comme une pratique intersémiotique, dans laquelle il se présente « comme un grand texte composé de deux sous-textes : le sous-texte verbal (roman, poèmes, titres ou légendes) et le sous-texte pictural (illustrations, lettrines, culs-de-lampes) (3) », il devient possible d’en proposer une nouvelle lecture. Quant à la matérialité du livre, elle impose une fétichisation de l’objet qui prescrit au lecteur son rituel (4). De cette façon, comment la reliure, la typographie, la mise en page, la composition participent-elles à la création du sens? Quelles sont les relations possibles entre la poésie et la typographie, entre le poème et la page, entre le mot et l’imprimé? Est-il possible de dégager une esthétique du livre illustré, de la reliure, de la typographie à une époque donnée?

Le colloque aura lieu le vendredi 25 février 2011 au Carrefour de l’information de l’Université
de Sherbrooke.

Les propositions seront soumises à un comité responsable de la réalisation du programme. Le
comité accordera la priorité aux propositions des étudiantes et des étudiants de 2e cycle ayant entamé la rédaction de leur mémoire, ainsi qu’à celles des étudiantes et étudiants de 3e cycle. Les communications devront être inédites et ne pas dépasser 20 minutes.

Les propositions doivent parvenir avant le 16 octobre 2010 à l’adresse suivante :

Sophie.Drouin@USherbrooke.ca, et contenir les éléments suivants:
  • les coordonnées de l’étudiante ou de l’étudiant : adresse postale et électronique, numéro de téléphone
  • le niveau d’études, l’université et le département d’affiliation, et, si l’étudiante ou l’étudiant le souhaite, le nom de la directrice ou du directeur de mémoire ou de thèse, le sujet du mémoire ou de la thèse
  • la proposition de communication d’environ 500 mots, incluant la problématique, le corpus ainsi que la méthodologie
  • une notice biobibliographique d’environ 200 mots
À l’issue du colloque, les conférencières et les conférenciers seront invités à soumettre leur texte révisé à la revue Mémoires du livre/Studies in Book Culture. Les articles retenus par le comité de lecture seront publiés dans un numéro sur « Le livre et l’artiste ».

1 Michel MELOT, Conférence prononcée dans le cadre de l’École de l’Institut de l’histoire du  livre en 2004, accessible sur le site de l’Institut de l’histoire du livre : http://ihl.enssib.fr/siteihl.php?page=219.

2 « Présentation », Études françaises, vol. 18, no 2, 1982, p. 3.

3 Silvie BERNIER, Du texte à l’image. Le livre illustré au Québec, Sainte-Foy, Les Presses de l’université Laval, 1990, p. 31.

4 Ibid., p. 33.

Lieux

  • Université de Sherbrooke, 2500 boul. de l'Université
    Sherbrooke, Canada

Dates

  • samedi 16 octobre 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • livre, artiste, illustration, reliure, métiers du livre

Contacts

  • Sophie Drouin
    courriel : Sophie [dot] Drouin [at] Usherbrooke [dot] ca

Source de l'information

  • Sophie Drouin
    courriel : Sophie [dot] Drouin [at] Usherbrooke [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Le livre et l'artiste », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 25 août 2010, http://calenda.org/201641