AccueilNantes flamboyante, 1380-1530

Nantes flamboyante, 1380-1530

Late Medieval and Early Modern Nantes

*  *  *

Publié le mercredi 01 septembre 2010 par Karim Hammou

Résumé

Appel à contribution pour le colloque « Nantes flamboyante »

Annonce

 

Période envisagée : 24, 25 et 26 novembre 2011

Lieu :

Château des Ducs de Bretagne

Partenariat de la Société archéologique et historique de Nantes et de la Loire-Atlantique, de la ville de Nantes, de l’université de Nantes (département d’histoire, histoire de l’art et archéologie, laboratoire CRHIA).

Direction scientifique :

Nicolas Faucherre et Jean-Marie Guillouët.

Argumentaire

Les études ont depuis longtemps mis en évidence le poids de la commande ducale dans la production artistique de la cité ligérienne ; poids qu’expliquent tout autant son importance stratégique et politique que le relatif affaissement de la commande royale et des princes du sang dans le royaume après les accès de folie récurrents de Charles VI dès 1392, la mort de Jean de Berry en 1416 et le désastreux traité de Troyes de 1420.

Ce dynamisme édilitaire témoigne d’une exploitation savante des pratiques symboliques du pouvoir alors à la disposition des ducs bretons. Il permet aussi d’éclairer l’importance des circulations de personnes, de formes et de techniques ainsi que des réseaux d’artistes ou de commanditaires dans la France de la fin du Moyen Âge. Ainsi rassemblées à l’occasion de ce colloque, ces études concernant différents champs de la création constituent autant de pièces à conviction confortant l’importance de la commande artistique et du rayonnement du laboratoire nantais. Ce nouvel élan débute avec la présence des ducs Montforts à Nantes après le second traité de Guérande (1381), qui constitue un réel moteur créatif au moment où la France connaît les affres de la fin de la guerre de Cent Ans. Le foyer ligérien irrigue alors les réalisations et les programmes religieux et palatiaux, tant vers la péninsule armoricaine que vers le Val de Loire royal. Ce rayonnement va perdurer encore une génération après la défaite militaire de Saint-Aubin-du-Cormier, qui ne constitue en rien une rupture artistique.
Les communications de ce colloque seront ainsi particulièrement attentives aux enjeux politiques et historiques de la production monumentale flamboyante nantaise et à la géographie artistique qu’elle permet d’esquisser.

Les propositions de communications, d’une demi-page à une page, doivent être adressées par courrier électronique à Nicolas Faucherre (université de Nantes) ou Jean-Marie Guillouët (Institut national d’histoire de l’art)

avant le 31 octobre 2010

Adresses de courriel :   n.faucherre@wanadoo.fr

jmguillouet@gmail.com

Lieux

  • Château des Ducs de Bretagne
    Nantes, France

Dates

  • mardi 30 novembre 2010

Mots-clés

  • Nantes, architecture, urbanisme, construction, histoire de l'art, Moyen Âge, Bretagne, sculpture, architecture, castellologie

Contacts

  • Jean-Marie Guillouët
    courriel : jmguillouet [at] gmail [dot] com
  • Nicolas Faucherre
    courriel : n [dot] faucherre [at] wanadoo [dot] fr

Source de l'information

  • Jean-Marie Guillouët
    courriel : jmguillouet [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Nantes flamboyante, 1380-1530 », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 01 septembre 2010, http://calenda.org/201652