AccueilDéplacer les morts

Déplacer les morts

Ritualisation, voyages, funérailles, exhumations et réinhumations au Moyen Âge

*  *  *

Publié le mercredi 25 août 2010 par Marie Pellen

Résumé

Pourquoi déplaçait-on les morts ? Pour quels motifs, obligations ou contraintes ? Vers quelles destinations ? Quels moyens matériels étaient mis en oeuvre ? Comment gérait-on un cadavre ou des ossements ? La diversité des situations qui ont amené les hommes du Moyen Âge à déplacer les morts et les solutions apportées pour permettre ces déplacements, qu’ils aient été des cadavres encore frais, en décomposition avancée ou réduits à l’état de squelette, constituent un champ de recherche encore peu exploité. Ce séminaire, qui réunit archéologues, anthropologues et historiens, a pour objectif de proposer une première approche d’ensemble sur les formes et les enjeux des déplacements de corps morts au Moyen Âge en Europe occidentale.

Annonce

Cette journée d’étude s’insère dans le cadre du programme de recherche de la Maison des Sciences de l’Homme d’Aquitaine Identité(s) et Mémoire(s) des Populations du Passé. Bio-Archéologie et Histoire, codirigé par Isabelle Cartron (Institut Ausonius, Bordeaux 3) et Dominique Castex (PACEA, Bordeaux 1).

Programme

8 : 30 Accueil

9 : 00 Introduction – problématique Delphine Boyer-Gardner & Mathieu Vivas (CESCM, Université de Poitiers, Institut Ausonius, Université de Bordeaux 3).

Vers une première sépulture : déplacer les cadavres

9 : 30 Emmanuelle Santinelli (CALHISTE, Université de Valenciennes) – Funérailles masculines, funérailles féminines : rituels communs et pratiques sexuées au haut Moyen Âge.

Discussion

10 : 05 Patrice Georges (PACEA, Inrap Grand Sud-Ouest) – Être préparé pour le grand voyage : traitements des corps morts plus ou moins loin au Moyen Âge.

Discussion

10 : 40 Pause

11 : 00 Agostino Paravicini Bagliani (Professeur honoraire, Université de Lausanne) – Démembrer ou inhumer ? Boniface VIII et la défense de l’intégrité de la dépouille.

Discussion

11 : 35 Guillaume Grillon (ARTeHIS, Université de Bourgogne) – Lieux de vie, de trépas et de repos : géographie de la mort en Bourgogne du nord (XIIIe – XVe siècles).

Discussion

12 : 10 Fin de la matinée

Déranger les morts : aménagement et rationalisation de l’espace funéraire

14 : 30 Patrick Hervieu (Unité d’anthropologie Bioculturelle, Université Aix-Marseille II) – Le caveau médiéval et moderne, quelle(s) utilisation(s) au sein de « l’aire funéraire chrétienne » ? L’exemple de deux communautés, les paroisses Saint-Laurent de Grenoble et Saint-Jacques-aux-Nonnains à Troyes.

Discussion

15 : 05 Mark Guillon (PACEA, Inrap siège Paris) – Déplacer les morts à l’abbaye d’Ardenne (Calvados, France). De la réduction de corps à la sépulture secondaire.

Discussion

15 : 40 Pause

16 : 00 Alexandre Bande (Docteur en Histoire, Professeur agrégé) – Déplacer les coeurs et les entrailles en France à la fin du Moyen Âge.

Discussion

16 : 35 Conclusions Isabelle Cartron (Institut Ausonius, Université de Bordeaux 3) et Dominique Castex (PACEA, Université de Bordeaux 1)

17 : 00 Fin de la journée d’étude.

Lieux

  • Odéon de l'archéopôle de Bordeaux
    Bordeaux, France (33067)

Dates

  • jeudi 18 novembre 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • mort, morts, cadavres, os, déplacements, ritualisation, voyages, funérailles, exhumations, réinhumations, Moyen Âge, Archéologie, Archéothanatologie, Histoire

Contacts

  • Delphine Boyer-Gardner
    courriel : delphineboyergardner [at] yahoo [dot] fr
  • Mathieu Vivas
    courriel : mathieu [dot] vivas [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Mathieu Vivas
    courriel : mathieu [dot] vivas [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Déplacer les morts », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 25 août 2010, http://calenda.org/201663