AccueilLittérature orale et sciences humaines

Littérature orale et sciences humaines

Oral Literature and the Humanities

Septièmes rencontres autour de la littérature orale

Seventh oral literature conference

*  *  *

Publié le mercredi 01 septembre 2010

Résumé

Pour l’édition 2010, l’axe retenu par le CMLO est « Littérature orale et sciences humaines ». Depuis leur avènement, les sciences humaines s’intéressent à la littérature orale. Rien d’étonnant dès lors que l’on sait que ces productions narratives véhiculent certains fondements de la nature humaine et éclairent les relations sociales. À partir de ce matériau, les anthropologues abordent l’organisation des sociétés orales, les historiens appréhendent l’histoire des mentalités, les linguistes y détectent les structures des langues, les thérapeutes envisagent les cartographies mentales, les géographes relèvent des éléments toponymiques, les littéraires étudient des espaces d’intertextualité, les philosophes puisent des outils de réflexion… Lors de ces rencontres, il s’agira donc d’expliciter en quoi cette intime relation avec les sciences humaines confère à la littérature orale bon nombre de ses raisons d’être contemporaines.

Annonce

7ème rencontres autour de la littérature orale
"Littérature orale et Sciences Humaines"
Samedi 25 et vendredi 26 septembre 2010

Comme chaque année depuis 2004, le CMLO organise en septembre une rencontre autour d’un thème concernant la littérature orale. Pour l’édition 2010, l’axe retenu est « Littérature orale et Sciences Humaines ».

Depuis leur avènement, les sciences humaines s’intéressent à la littérature orale. Rien d’étonnant dès lors que l’on sait que ces productions narratives véhiculent certains fondements de la nature humaine et éclairent les relations sociales.

À partir de ce matériau, les anthropologues abordent l’organisation des sociétés orales, les historiens appréhendent l’histoire des mentalités, les linguistes y détectent les structures des langues, les thérapeutes envisagent les cartographies mentales, les géographes relèvent des éléments toponymiques, les littéraires étudient des espaces d’intertextualité, les philosophes puisent des outils de réflexion…

Depuis ses origines, le CMLO a adopté une démarche interdisciplinaire qui œuvre en faveur d’une mise en regard de la littérature orale et des sciences humaines. Un des aboutissements de cette recherche est le développement d’applications contemporaines dans les champs de la pédagogie, de la thérapie ou du social.

Au cours de ces septièmes rencontres de septembre, il s’agira donc d’expliciter en quoi cette intime relation avec les sciences humaines confère à la littérature orale bon nombre de ses raisons d’être contemporaines. 

Programme

Samedi

9h30 : Accueil

10h00 : Le mot de la Présidente

10h30 : Introduction « La littérature orale au cœur des sciences humaines » par Marc Aubaret

11h30 : Discussion

14h00 : « Mythes séculaires et mythes contemporains : Pétroleum de Bassora » par Jeanne-Marie Clerc

15h00 : Discussion

16h00 : Table ronde « La littérature orale au service des sciences humaines »

17h00 : Fin de la première journée

20h30 : Scène ouverte (entrée libre, tout public)

Dimanche

9h30 : Accueil et Introduction de la journée

10h30 : « Le mythe de l’éternel retour : socialité et historicité » par Florence Lacoma

11h30 : Discussion

14h00 : « Conte et développement de l’enfant » par Sandrine Wampach

15h00 : Discussion

15h45 : Table ronde « Les sciences humaines au service de la littérature orale et du conteur contemporain »

16h45 : Conclusion

17h00 : Fin des rencontres 

Les intervenants

Jeanne-Marie Clerc :

Professeure de littératures comparées émérite à l’Université Paul Valéry Montpellier III. Ses activités de recherche s’organisent selon deux axes : les rapports entre les images et les mots dans la communication contemporaine d’une part, la Francophonie, les multiculturalismes et les littératures migrantes d’autre part. Lors de ces rencontres, elle interviendra sur :  

Mythes séculaires et contemporains : Pétroleum de Bessora

Le dernier festival panafricain d’Alger de l’été 2009 posait la question de savoir « comment, chez les écrivains africains, mythes séculaires ,inventés pour expliquer le monde, et mythes contemporains inhérents au triomphe de l’esprit scientifique et technologique se contestent et se relaient pour rendre compte du bouleversement civilisationnel qui les met en position d’être partie prenante de cette modernité scientifique et technique et, en même temps, de postuler une intégration de cette modernité dans un « être au monde » forgé par une autre Histoire ».

À cette question devenue fondamentale aujourd’hui du fait du multiculturalisme qui envahit la planète, on voudrait répondre par l’évocation d’un roman d’une brûlante actualité, celui de la romancière gabonaise  Bessora, intitulé Petroleum. S’y trouvent étroitement mêlés le mythe des Argonautes, fondamental dans la culture occidentale, et la mythologie Mvett, fondatrice de la culture africaine équatoriale. On voit comment la littérature d’aujourd’hui peut ainsi rendre compte de la double culture, africaine et occidentale de l’auteure. Enracinée dans l’épaisseur des mythes originels des deux continents, elle apparaît revivifiée par leur réapparition moderne dans l’éphémère des modes musicales afro-américaines et européennes qui ont jalonné l’adolescence de la narratrice. 

Florence Lacoma :

Professeure agrégée de philosophie et docteur en sociologie. Elle contribuera grâce à une communication sur :

 Le mythe de l'éternel retour : socialité et historicité

Qu'est-ce que le mythe de l'éternel retour manifeste de notre rapport au temps?

Cette image radicalisée du temps vécu et institué, est celle d'une expérience temporelle, qui par la répétition, s'arrache au devenir et s'interdit toute conscience historique. La mythologie présente ici un véritable contrepoint à notre expérience moderne du temps, caractérisée par des anachronismes et une « hantise » du présent. 

Sandrine Wampach :

Psychologue du développement, diplômée de l’université de Paris 8. Son activité d’indépendante l’amène notamment à intervenir  sur la coordination du réseau « Addictologie » du bassin alésien et dans la formation des élèves infirmiers et aides-soignants. C’est dans ce contexte qu’elle participera aux rencontres avec :

 Le conte et le développement de l’enfant

Cette conférence s’organisera en deux temps. Dès l’abord, un voyage au cœur de la littérature spécialisée nous aidera à repérer en quoi le conte peut jouer un rôle important dans le développement des enfants. Alors, nous pourrons aborder l’aspect pratique à travers la description d’ateliers conte en direction des enfants. 

Marc Aubaret :

Après des études d’ethnologie, il se consacre à des projets culturels (Festival Cinéma et Ateliers Cinéma d’Alès, festival « Paroles d’Alès »…). Depuis 1994, il dirige le CMLO, centre de ressources interdisciplinaire autour de la littérature orale.

La littérature orale au cœur des sciences humaines 

Introduction des 7èmes Rencontres autour de la Littérature Orale.

Lieux

  • Médiathèque Alphonse-Daudet - 24 rue Edgar Quinet
    Alès, France (30)

Dates

  • dimanche 26 septembre 2010
  • samedi 25 septembre 2010

Mots-clés

  • littérature orale, science humaines

Contacts

  • Isabelle Cerrito
    courriel : isabelle [dot] cerrito [at] euroconte [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • Isabelle Cerrito
    courriel : isabelle [dot] cerrito [at] euroconte [dot] org

Pour citer cette annonce

« Littérature orale et sciences humaines », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 01 septembre 2010, http://calenda.org/201695