AccueilCritiques(s) de la domination

Critiques(s) de la domination

Critiques of Domination

*  *  *

Publié le mercredi 08 septembre 2010 par Karim Hammou

Résumé

Colloque annuel organisé par l’École doctorale de science politique de l’université Paris I Panthéon-Sorbonne. Cette journée d’étude portera sur l’ensemble des mobilisations, des prises de position, explicites ou non, qui visent à (dé)légitimer ou à contester les rapports de domination, qu’ils soient relatifs au sexe, à la « race », à la classe, ou à l'âge et s’exercent dans un régime démocratique ou autoritaire.

Annonce

Colloque organisé par l’Ecole Doctorale de Science Politique de l’Université Paris I

Avec le soutien du Collège des Ecoles Doctorales de l’Université Paris I 

Critique(s) de la domination : historicité(s), circulation(s), renouveau(x) 

VENDREDI 24 SEPTEMBRE 2010

9h-18h

Salle 1, Galerie Soufflot, 1er étage, Centre Panthéon

12, Place du Panthéon, 75005 Paris 

PROGRAMME 

9H :     Arrivée des participants 

9H15 : Ouverture par Isabelle Sommier (Professeure, CESSP-CRPS, Paris I) 

9H30 – 12h45 : 1ère session – Mécanismes et acteurs de la critique 

9h30-11h15 :  1er panel – L’articulation entre domination et résistance : productions et historicités des critiques

Président de séance : Jérôme Valluy (Professeur, CESSP-CRPS, Paris I)

Discutant : Patrick Bruneteaux (Chercheur CNRS, CESSP-CRPS, Paris I)  

  • Julien Beaugé (Doctorant en science politique, CURAPP, Université de Picardie, Professeur d’histoire géographie) : « Le fait de se voiler constitue-t-il un moyen de contester certains rapports de domination ? »
  • Mathieu Jeanne (Docteur en anthropologie, Université de Provence) : « Esclavage au Niger : de l’usage idéologique et politique du paradigme de la domination. »
  • Marie Sonnette (Doctorante en sociologie, CERLIS, Université Paris III) : « De la critique de la domination post-coloniale à une possible critique de la domination de classe ? Le « Nous » contre le « Eux » dans le rap français. »
  • Benoît Larbiou (Docteur en science politique, enseignant vacataire à l’Université Montpellier III) : « ‘Colour conscientious’, ‘domination blind’ ? Lutte contre les discriminations, égalité des chances, diversité, mixité sociale. Catégories d’action publique, catégories d’analyse et déni de la domination. » Tabled paper 

11h15-11h30 : Pause café

11h30-12h45: 2e panel – La place du discours critique de la domination dans le façonnage institutionnel 

Présidente de séance : Isabelle Sommier (Professeure, CESSP-CRPS, Paris I)

Discutante : Anne-Catherine Wagner (Professeure, CESSP-CSE, Paris I) 

  • Yannick Beaulieu (Docteur en histoire, Ecole Française de Rome) : « Les militantes des sections italiennes de la IVe Internationale contre les dominations masculines et capitalistes. »
  • Elsa Rambaud (Doctorante en science politique, CESSP-CRPS, Université Paris I) : « Tirer des enseignements, faire la leçon. De l’utilité de la métaphore grammaticale pour penser la critique et la domination. » 
  • Julie Le Mazier (Doctorante en science politique, CESSP-CRPS, Université Paris I) : « Donner la parole à tout-e-s ? Stratégies de lutte contre les dominations internes de genre, de  ‘race’ et de classe au sein des assemblées générales étudiantes. » Tabled paper   

12H45 – 14h30 : Déjeuner libre

14H30- 17H30 : 2e session - Circulation, diffusion de la critique : le rôle du champ scientifique 

Président de séance : Michel Pigenet (Professeur, CHS, Paris I)

Discutante : Johanna Siméant (Professeure, CESSP-CRPS, Paris I) 

  • Stéphane Bonnéry (Maître de conférences en sciences de l’éducation, CIRCEFT-ESCOL, Université Paris VIII) : « Comprendre ou pas les théories critiques enseignées, les mobiliser ou pas pour s’engager ou pas… Enquête auprès des étudiants en SHS dans une université de banlieue en lutte. »
  • Eve Gianoncelli (Doctorante en science politique, CRESPPA-GTM, Université Paris VIII) : « Entre féminisme matérialiste, Black Feminism et études postcoloniales : jalons d’une histoire de l’imbrication des rapports de pouvoir dans la recherche féministe française. »
  • Christine Guionnet (Maître de conférences en science politique, CRAPE, Université Rennes I) : « Dénonciation militante et tabous épistémologiques : Peut-on discuter les critiques de la domination ?» 
  • Irène Pereira (Docteure en sociologie, chargée de cours à l’Université Paris-Dauphine, chercheure associée au GSPM-EHESS) : « Grammaires des controverses savantes et militantes dans la gauche radicale française au tournant du XXIe siècle. »

15h50-16h : Pause

 16h-16h45 : Reprise de l’atelier : discussion/débat 

16h45-17h15 : Mot de conclusion. 

17h15-18h : Cocktail (Appartement Décanal- Centre Panthéon- 3e étage) 

Comité organisateur :

Valentine Baleato, Emmanuelle Bouilly, William Herrera, Nedjib Sidi Moussa, Paolo Stuppia (doctorants en science politique, CESSP-CRPS, Paris I) et Ophélie Rillon (doctorante en histoire, CEMAF, Paris I).

Comité scientifique :

Patrick Bruneteaux (CESSP-CRPS, Paris I), Elsa Dorlin (Philosophies Contemporaines, Paris I), Michel Pigenet (CHS, Paris I), Johanna Siméant (CESSP-CRPS, Paris I), Isabelle Sommier (CESSP-CRPS, Paris I), Jérôme Valluy (CESSP-CRPS, Paris I), Anne-Catherine Wagner (CESSP-CSE, Paris I).

Lieux

  • Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, Salle 1 du Centre Panthéon - 12 place du Panthéon
    Paris, France

Dates

  • vendredi 24 septembre 2010

Mots-clés

  • domination, mouvements sociaux, contestation, non-consentement, discours savant, discours militant, circulation des luttes et concepts

Contacts

  • Bouilly Emmanuelle
    courriel : emmanuelle [dot] bouilly [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Emmanuelle Bouilly
    courriel : emmanuelle [dot] bouilly [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Critiques(s) de la domination », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 08 septembre 2010, http://calenda.org/201749