AccueilPatrimonialisations : enjeux identitaires et problématiques de développement

Patrimonialisations : enjeux identitaires et problématiques de développement

Heritage Projects: Issues of Identity and Development

*  *  *

Publié le mercredi 08 septembre 2010 par Karim Hammou

Résumé

Lors de cette journée d’étude, une attention particulière sera portée à la conceptualisation et la redéfinition du concept de patrimoine. S’il apparaît désormais établi que celui-ci englobe aussi bien des formes matérielles (architecture, objets, arts plastiques) qu’intangibles (danses, chants, coutumes, légendes, savoir-faire, connaissances), d’autres formes sont à exclure de cette discussion, comme, par exemple, le patrimoine paysager.

Annonce

 

Les études et travaux sur les phénomènes de patrimonialisation n’ont jamais été aussi en vogue qu’actuellement. Comme toute thématique qui connaît une popularité considérable dans le domaine de la recherche, celle-ci semble devenir victime de son succès puisque la notion du patrimoine apparaît peu à peu comme étant diffuse et confuse. Nous nous dirigeons ainsi vers un « tout patrimonial » que critiquait déjà Marc Guillaume (1980) lorsqu’il affirmait : « Tout devient patrimoine: l'architecture, les villes, le paysage, les bâtiments industriels, les équilibres écologiques, le code génétique. »

Lors de cette journée d’étude, une attention particulière sera portée à la conceptualisation et la redéfinition du concept de patrimoine. S’il apparaît désormais établi que celui-ci englobe aussi bien des formes matérielles (architecture, objets, arts plastiques) qu’intangibles (danses, chants, coutumes, légendes, savoir-faire, connaissances), d’autres formes sont à exclure de cette discussion, comme, par exemple, le patrimoine paysager.

Au cours de cette rencontre, il s’agira de s’intéresser à divers types de patrimoines culturels en mettant en valeur les enjeux identitaires mais aussi politiques soulevés lors de leur valorisation. Etudier les mises en patrimoines sous l’angle des motivations des acteurs initiateurs et/ou responsables (décideurs politiques) mais également demandeurs (populations locales ; touristes) en termes de culture permettra d’analyser la diversité des phénomènes identitaires qui se forment en réaction à des contextes locaux et mondiaux.

Ces politiques seront appréhendées dans une perspective de développement socio-économique. Les intervenants chercherons à démontrer dans quelle mesure la mise en patrimoine peut être un vecteur de développement pour ces sociétés. L’originalité de cette journée sera d’analyser les points de convergence entre les mises en valeur des patrimoines culturels et les politiques de développement, dans un contexte de glocalisation » (Schuerkens 2003), c'est-à-dire, où le local et le global s’entremêlent, s’influencent mutuellement et de manière plurielle. En dehors de son aspect particulièrement lié à l’histoire et à la mémoire des peuples, le patrimoine sera ainsi replacé dans une perspective dynamique en phase avec les réalités socioéconomiques locales.   

Journée d’étude organisée par :

  • Ulrike SCHUERKENS, Docteur en sociologie, Docteur de l'ÉHÉSS en anthropologie sociale et en ethnologie, HDR, professeur associée à l’ÉHÉSS.
  • Madina REGNAULT, Doctorante à l’ÉHÉSS, Chargée d’enseignement à l’Université Paris III –Sorbonne Nouvelle.

Initiative soutenue par la Formation doctorale « Territoires, sociétés, développement » de l’EHESS.

PROGRAMME

8h30 : Accueil des participants

9h : Présentation du programme et aperçu théorique par Ulrike Schuerkens et Madina Regnault

9h15 : Panel 1 : Politiques de mise en patrimoine en période postcoloniale entre local et global: vers une décolonisation conceptuelle ?

Présidente de séance : Ulrike Schuerkens (EHESS)

  • Timoteo Rodriguez (U C Berkeley): «Iknal, Identity Politics and Decolonizing the Ethnos: Yucatec Maya Epistemologies.»
  • David Khatile (CIRIEF - Université de Paris 8): «Patrimonialisation et post-esclavagisme : nature et complexité des enjeux du cas martiniquais.» 
  • Susan Meltzer Bonnefond (University of the West Indies at Cave Hill, Barbados): «The Natural Life of a Playful Space: Grenada’s Rainbow City Festival.»
  • Beatrice Byer-Bayle (Université de Melbourne, Australie) : «Patrimonialisation en Thaïlande et au Sri Lanka ou comment les politiques locales interagissent avec le global.»
  • Patricia Lamarche-de Largentaye (Université de Provence) : «Mise en valeur du patrimoine kuba au Kasaï occidental en République Démocratique du Congo : enjeux culturels, politiques, sociaux et économiques»   

Distributed papers :

  • Christelle Patin (IRIS, EHESS)/ Jean Simon (Université de Rouen) : «Les têtes tatouées maories des musées français : un patrimoine "sensible" à la croisée d’enjeux identitaires contemporains.»
  • Emmanuelle Cadet (IEP d’Aix en Provence): «Héritages culturels au Liban : comment acteurs, modes de gestion et usages reformulent le modèle patrimonial transmis.» 

10h30: Discussion

10h45: Pause

11h00 : Panel 2 : Mises en tourisme patrimoniales et phénomènes de constructions, reconstructions, affirmations identitaires.

Présidente de séance : Maria Gravari Barbas (IREST, Paris 1 Panthéon-Sorbonne)

  • Julie Carpentier (Université Paris Ouest Nanterre La Défense/IFEA) : «Affirmation identitaire et développement local autour d’un projet touristique : le cas des shuar de Chico-Méndez. »
  • Audrey Boucksom (Université Paris 1, Panthéon Sorbonne) « D’une mise en patrimoine de l’artisanat nigérien à une mise en tourisme : Politique nationale de sauvegarde du patrimoine culturel et aide internationale au développement »
  • Julien Laverdure (EHESS/IHEAL): « L’artisanat Boruca et la construction du patrimoine centraméricain. »
  • Bertrand Royer (Université Lyon 2) : «Des récits touristiques à la musique tradi-moderne, un patrimoine vivant au service du développement en pays lobi burkinabé»  

Distributed papers :

  • Anaïs Pourrouquet (EHESS/ Centre d'Études Africaines) : «La patrimonialisation de la musique au Mali : de la nationalisation à la transnationalisation.»
  • Euler David de Siqueira (Université Paris-Descartes/Université Fédérale de Juiz de Fora, Minas Gerais, Brésil): La (re)patrimonialisation symbolique du Christ Rédempteur comme nouvelle merveille touristique à Rio de Janeiro: enjeux liés à la construction de l’identité locale et nationale.
  • Najem Dhaher (Université de Tunis) : «Espaces traditionnels et fonctions contemporaines : Le cas du centre historique de Tozeur en Tunisie»

12h00 : Discussion

12h15 : Déjeuner libre

14h00 : Panel 3 : Patrimonialisations et enjeux urbains

Président de séance : Philippe San Marco (ENS)

  • Nadia Capuzzo Derkovic (Université de Genève) : « Les dessous d’une patrimonialisation ou comment exclure l’autre par le monument. Les pratiques de patrimonialisation à Sarajevo: exemples de revendications communautaires.»
  • Pauline Guinard (Université Paris Ouest Nanterre La Défense) : « L'art public à Johannesburg : outil d'une politique de régénération urbaine et patrimoine en devenir? »
  • Ghada Salem (Université Lyon2) : «La patrimonialisation des biens religieux dans les sociétés communautaires : l’enjeu territorial du patrimoine ou le référentiel religieux de l’identité. Le cas de Baalbek, Liban.»

Distributed paper :

  • Anna Dewaele (EHESS): «La patrimonialisation de Chandigarh en question : quels développements pour quelles identités urbaines ? »

14h45 : Discussion

15h00 : Panel 4 : Patrimoine et développement en Afrique : enjeux, méthodes, pratiques

Présidente de séance : Madina Regnault (EHESS)

  • Olivier Marcel (Bordeaux3/ IFRA-Nairobi): « Les décideurs de la patrimonialisation africaine : motivations, représentations et stratégies ; retour sur un colloque institutionnel. »
  • Sebastien Boulay (Université Paris Descartes): «La tradition au secours du développement ? Enseignements d’interventions menées dans deux sites du patrimoine mondial de l’UNESCO en Mauritanie.» 
  • Carla Sousa (Universidade do Algarve, Portugal): «Patrimonialisations à l’Île du Mozambique. Mémoires sociales : négociations identitaires autour des musées. »
  • Jean-Paul Notué  (Université de Yaoundé1, Cameroun/Chercheur associé IRD) : «Questions de patrimoine, d’art et de muséologie d’Afrique : problèmes  de concepts et de perceptions, approche endogène avec la réalisation de  musées au Cameroun. »

Distributed paper :

  • Tublu Komi N'kégbé Fogâ (Ecole du Patrimoine Africain, Bénin): «Patrimoine et enjeux identitaires : Le Musée  National du Togo comme outil de consolidation de l’unité nationale. »

16h00 : Discussion

16h15 : Pause

16h30: Panel 5 : Revivification patrimoniale : du tangible à l’intangible, mise en perspective de quelques Patrimoines de l’humanité de l’UNESCO 

Présidente de séance : Saskia Cousin (EHESS, IUT de Tours)

  • Sébastien Preuil (CEMOTEV, Université Saint Quentin en Yvelines) : «Angkor : patrimonialisation, khmeritude et développement durable.»
  • Olivier Givre (Université Lyon 2) : «Le nestinarstvo dans la région de Strandzha (Bulgarie): les territoires d’un patrimoine, entre relocalisation et remise en circulation, « tradition » et développement.»
  • Anaïs Leblon (Centre d’Études des Mondes africains, CEMAf-Aix): Réinterprétations des identités et enjeux socio-politiques de la patrimonialisation : le cas du yaaral et du degal, des fêtes de transhumance peule au Mali. 

Distributed papers :

  • Esther Sanz Sanz (EHESS) : «La valorisation des patrimoines culturels comme vecteur de développement socio-économique. Une étude de cas : Intervention dans le Château de la Glorieta à Sucre, Bolivie.
  • Nathalie Gauthard (Université de Nice Sophia Antipolis) : «La patrimonialisation des Arts Vivants issus des minorités tibétaines de Chine. » 

17h15: Discussion

17h30 : Conclusion de la journée d’étude par les organisatrices Ulrike Schuerkens et Madina Regnault

18h : Cocktail de clôture

Catégories

Lieux

  • 105 Boulevard Raspail, salles 7 et 8
    Paris, France

Dates

  • mardi 19 octobre 2010

Mots-clés

  • patrimoine, identité, développement, tourisme, culture

Contacts

  • Regnault Madina
    courriel : madina_regnault [at] yahoo [dot] fr

Source de l'information

  • Regnault Madina
    courriel : madina_regnault [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Patrimonialisations : enjeux identitaires et problématiques de développement », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 08 septembre 2010, http://calenda.org/201752