AccueilLes violences carcérales en Russie

Les violences carcérales en Russie

Violence in Russian prisons

*  *  *

Publié le mercredi 08 septembre 2010 par Marie Pellen

Résumé

Journée d'études sur les violences carcérales Russie dans le cadre du projet du CERCEC « Comprendre les violences en Russie : guerres, système politique, trajectoires sociales». L'objectif est de favoriser une réflexion sur la situation des prisons russes dans une perspective comparative, en présence d'experts russes et de spécialistes français.

Annonce

CERCEC / Programme Emergence

28 septembre 2010

Fondation Maison des Sciences de l’Homme 54 bd Raspail 75006 Paris - salle 214

Plus d’une décennie après l’accession de V. Poutine au pouvoir, la situation actuelle dans les prisons russes est très préoccupante. Après une diminution de la population carcérale dans la première moitié des années 2000, la situation s’est inversée et la Russie est de nouveau confrontée à un taux d’incarcération très élevé (…). Alors que les recherches sur le monde carcéral semblent avoir diminué par rapport à la production sur ce sujet dans les années 1990, plusieurs séries de questions peuvent être posées.

  1. La première porte sur les conditions de vie des détenus.  Quelle est la situation dans les établissements pénitentiaires ? Comment ont évolué les conditions de vie en prison ? Comment caractériser la condition pénitentiaire des  femmes, des mineurs ou des étrangers ? La distinction entre prisons « rouges » (contrôlées par l’administration) et « noires » (contrôlées par les gangsters détenus), qui a marqué l’analyse du monde carcéral jusque dans les années 1990, est-elle toujours opérationnelle : le cas échéant, comment influe-t-elle sur la banalisation de la violence en prison ?
  1. De telles interrogations conduisent aussi à s’interroger sur l’opacité des institutions carcérales russes. Comment le gouvernement présente-t-il cette question ? Qui aujourd’hui a accès à ces institutions ? Comment les associations de défense des droits de l’homme parviennent-elles à y entrer et quelles analyses et actions développent-elles ?
  1. Enfin, d’autres questions portent sur la politique pénitentiaire. D’un côté, quelles sont les mesures adoptées pour gérer les flux d’entrée en prison ? Comment a évolué la politique pénale durant la décennie 2000 et quelles sont les incriminations qui ont le plus conduit à enfermer des condamnés ? Des questions peuvent également être posées à propos des mesures adoptées (ou non) pour faire sortir de prison des détenus : amnisties, remises de peine, etc ? Comment ces mesures s’articulent-elles ou non avec des recommandations d’organisations internationales ? Enfin, comment la question de la violence en prison est-elle prise en charge par les autorités publiques ?

Les interventions sur la Russie seront discutées dans une perspective comparative par des universitaires ou experts français.

Programme de la journée

9h00 : accueil des participants

Présidence : Amandine Regamey (Paris I/CERCEC)

9h15-10h : séance introductive, présentation de la journée et éléments de contexte sur la question pénitentiaire en Russie : Anne Le Huérou (CERCEC), Irina Tcherneva (Ehess/Comité Sokolov[1], Lyon), Gilles Favarel Garrigues (CNRS/CERI)

10h -11h :

A.V. Babouchkine, Président du Comité pour les droits civiques, membre du conseil d’experts pour les droits de l'Homme près le gouvernement russe, Moscou :

- Origines et manifestations des tortures et mauvais traitements dans le système pénitentiaire russe

Liudmilla Alpern, Directrice adjointe du Centre pour la réforme de la justice pénale, Moscou

- Une société de la vengeance ?

11h – 11h15 : pause

11h15 : 11h45 :

Svetlana Gannushkina, présidente du Comité Assistance civique, membre du conseil d’administration de Memorial.

-          Les Tchétchènes dans les lieux de privation de liberté en Russie

11h45-13h15 : Discussion des exposés par des spécialistes français des questions carcérales et de politique pénitentiaire.

  • Philippe Artières, historien (CNRS/EHESS, IIAC)
  • Gilles Chantraine, politiste (CNRS/CESDIP), directeur éditorial de la revue, Champ Pénal (sous réserve)
  • Nicolas Fischer, politiste, post-doctorant à l’IRIS (Ehess)

13h15-14h15 : déjeuner

14h15-15h : Diffusion du film d’A. Sokolov, « la Fabrique des tortures », présenté par Irina Tcherneva et Amandine Regamey

15h-16h30 : table-ronde avec les intervenants


[1] Ancien détenu devenu défenseur des droits de l’Homme, Alexeï Sokolov, président de l'association « Fondement juridique » (Pravovaja osnova), a été arrêté le 13 mai 2009 à Ekaterinbourg et condamnés à 5 ans de prison en mai 2010. Etaient visées ses activités de dénonciation de la torture dans les prisons russes notamment dans le cadre de la Commission civique d'observation des lieux de détention. Plus d’informations sur http://alexeisokolov.wordpress.com/

Lieux

  • 54 bd Raspail (salle 214)
    Paris, France

Dates

  • mardi 28 septembre 2010

Mots-clés

  • prisons, violence, institution pénitentiaire, Russie

Contacts

  • Anne LE HUEROU
    courriel : anne [dot] lehuerou [at] free [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Le Huerou
    courriel : lehuerou [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Les violences carcérales en Russie », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 08 septembre 2010, http://calenda.org/201764