AccueilRéformer les disciplines scolaires, XIXe-XXe siècles

Réformer les disciplines scolaires, XIXe-XXe siècles

Reforming School Disciplines, 19th-20th Centuries

*  *  *

Publié le vendredi 10 septembre 2010 par Marie Pellen

Résumé

En abordant l’histoire de disciplines scolaires sous l’angle de leurs réformes, ce colloque veut contribuer, d’une part, à l’élaboration d’un cadre commun de travail et d’analyse ouvrant sur des approches comparatistes en vue de mettre en évidence les traits communs comme les singularités propres à chacune des disciplines considérées ; et, d’autre part, à l’identification des mouvements d’ensemble à l’échelle du curriculum.

Annonce

Université de Caen Basse-Normandie

Campus 1, Bâtiment Lettres Amphithéâtre De Bouärd (et salle annexe)

En France, au cours des XIXe et XXe siècles, les enseignements dispensés ont connu d’importantes mutations, que ce soit dans le primaire, le secondaire ou le technique. Non seulement les pratiques enseignantes, les contenus et les méthodes d’enseignement ont fait l’objet de changements parfois considérables, mais de nouvelles disciplines, de nouveaux enseignements, ont trouvé leur place à côté d’autres plus ancien(ne)s, bousculant ainsi les équilibres et les hiérarchies. Si certaines de ces mutations se sont faites « à bas bruit », d’autres, en revanche, sont le fruit de véritables réformes, au sens où elles répondent à des enjeux sociaux et éducatifs spécifiques, sont issues d’une volonté explicite – et explicitée – de transformer en profondeur l’enseignement dispensé, et font l’objet d’un débat collectif engageant de multiples acteurs : personnel politique, administration ministérielle, savants, enseignants, parents d’élèves, etc.

En abordant l’histoire de disciplines scolaires sous l’angle de leurs réformes, ce colloque veut contribuer, d’une part, à l’élaboration d’un cadre commun de travail et d’analyse ouvrant sur des approches comparatistes en vue de mettre en évidence les traits communs comme les singularités propres à chacune des disciplines considérées ; et, d’autre part, à l’identification des mouvements d’ensemble à l’échelle du curriculum. S’il est vrai que l’histoire des disciplines scolaires n’a commencé à se développer que depuis une vingtaine d’années environ, force est de constater que les recherches se sont faites de façon relativement autonomes, les champs disciplinaires comme les segments scolaires concernés (primaire, secondaire, technique) étant le plus souvent étudiés de façon séparée. C’est une des ambitions de ce colloque que de contribuer à décloisonner les travaux dans ce domaine.

Programme

Mercredi 29 septembre

9h Accueil des participants

9h 30 Ouverture du colloque

  • Pierre SINEUX (vice-président CEVU, Université de Caen)
  • Thierry PIOT (directeur du CERSE, Université de Caen)

10h Réformes disciplinaires et réformes institutionnelles

Laurent GUTIERREZ (Université de Rouen), La Société française de pédagogie (1919-1939). Réformer les disciplines scolaires par la méthode expérimentale.

Jean-Yves SÉGUY (Université Lyon 2), Disciplines scolaires et méthodes pédagogiques sous le Front Populaire: les classes d'orientation.

Marie-Noëlle ALLART-GONDOUIN (Université de Caen Basse-Normandie), Le plan Langevin-Wallon et l'enseignement général dans la formation professionnelle des ouvriers et des employés, 1944-années 1950.

11h-11h 30 Discussion et pause

11h 30 France-colonies-étranger : regards croisés

Blaise EXTERMANN (Université de Genève), Une réforme au procès-verbal. Les conférences des maîtres et l’introduction de la méthode directe dans l’enseignement des langues, Genève et Lausanne, 1900.

Livia GIACARDI (Université de Turin), Vailati et le projet de réforme de l’enseignement des mathématiques en Italie (1905-1909). Humanités scientifiques et démocratisation du savoir

Jean-Hervé JÉZÉQUEL (Université Bordeaux 4), Réformer les disciplines en contexte colonial : les débats autour de l’enseignement délivré aux élèves-maîtres à l’école normale William-Ponty (1902-1947).

12h 30-12h 50 Discussion

14h 15 Atelier 1 Réformer les contenus, réformer les méthodes: quels enjeux ?

Pascal CLERC (Université Lyon 1), La réforme de l’enseignement de la géographie de 1872.

Michaël ATTALI (Université Grenoble 1) & Jean SAINT-MARTIN (Université Grenoble 1), La genèse de la méthode française d’éducation physique en réaction à la francophobie allemande de l’immédiat après-guerre (1918-1925).

Henrique Manuel GUIMARAES (Université de Lisbonne), Les mathématiques modernes au séminaire de Royaumont (1959) : changer les contenus, changer les méthodes ?

15h 15-15h 45 Discussion et pause

Wagner Rodrigues VALENTE (Université de São Paulo), Le mouvement des mathématiques modernes et la redéfinition de l´élémentaire pour l´enseignement de la géométrie.

Clémence CARDON-QUINT (INRP Service d’histoire de l’éducation), Une réforme en suspens : les programmes de français du second cycle (1966-1980).

Haimo GROENEN (Université d’Artois), La formation professionnelle continue des enseignants d’EPS dans l’académie de Lille de 1982 à nos jours : un dispositif au service des réformes disciplinaires ?

16h 45-17h Discussion

14h 15 Atelier 2 L'enseignement primaire, l'enseignement professionnel : des enjeux spécifiques ?

Micheline ROUMÉGOUS (Université de Lyon 1), L’invention de la géographie scolaire primaire, en France, dans les années 1850-70.

Maria Célia LEME da SILVA (Université de São Paulo), Le dessin dans l'enseignement primaire au Brésil, 1890-1930.

Marie-France BISHOP (Université de Cergy-Pontoise), Enjeux pédagogiques et enjeux politiques de la rénovation du français à l’école élémentaire (1968-1972).

15h 15-15h 45 Discussion et pause

Jean-Pierre CHEVALIER (Université de Cergy-Pontoise), La géographie à l'école élémentaire, de l’éveil à sa remise en cause (1965-1990).

Philippe MAZEREAU (Université de Caen Basse-Normandie), Déterminations et portées de la réforme de l’enseignement spécialisé (1963-1967), juste avant la fin des certitudes.

Anissa BELHADJIN & Maryse LOPEZ (Université de Cergy-Pontoise), Quels enjeux des réformes en lycée professionnel pour la discipline « français » ?

16h 45-17 h Discussion

Jeudi 30 septembre

9h 30 Le rôle des acteurs

Élisabeth CHATEL (INRP/ENS-Cachan), La contribution des enseignants à la constitution d'une discipline scolaire: le cas des sciences économiques et sociales dans les lycées français de 1968 à 2010.

Alix LE MOAL (Université Paris Sud 11), La « sportivisation » de l’EPS vue par les PEGC de 1967 à 1985

Patricia LEGRIS (Université de Reims Champagne-Ardennes), Les programmes d’histoire-géographie du groupe technique disciplinaire Berstein-Borne : l’intégration de nouveaux acteurs dans la production de la réforme (1994-1998).

10h 30-11h Discussion et pause

Dominique BRET (Université Paris 4), S’approprier des réformes : l’exemple des professeurs d’enseignement général des collèges (PEGC)

Frédéric CHARLES (Université de Reims Champagne-Ardennes), Les discours des séances plénières de la commission Lagarrigue (1970-1975) : un reflet des relations entre disciplines scientifiques et technologiques.

Elisabete Zardo BURIGO (Université du Rio Grande do Sul), Les mathématiques modernes selon des enseignants du secondaire : répercussions d’un débat français au Brésil.

Philippe ALIX (Université Paris Sud 11) & Carine ÉRARD (Université de Bourgogne), Les inspecteurs pédagogiques dans les réformes de l’EPS (1964-fin des années 1970).

12h 20-12h 50 Discussion

14h 15 Des disciplines en émergence

Colette LE LAY (Université de Nantes), De l’astronomie à la cosmographie. Enseigner la science des astres, 1802-1882.

Youenn MICHEL (Université de Caen Basse-Normandie), Compromis plutôt que réforme : la constitution des langues régionales comme discipline scolaire au XXe siècle.

Yohann FORTUNE (Université Lyon 1), L’épreuve obligatoire d’éducation physique et sportive au baccalauréat : les enjeux d’une conquête scolaire  (1941-1959).

15h 15-15h 45 Discussion et pause

Joël LEBEAUME (Université Paris 5 Descartes), Vers la technologie pour tous les collégiens : genèse d’une discipline. Pour une approche curriculaire de l’histoire des enseignements scolaires.

Emmanuel AUVRAY (Université Lyon 1), La « sportivisation » officielle de l’EPS et l’enseignement réel de la natation dans le second degré (1945-1995).

Nathalie DUPONT (Université de Caen Basse-Normandie), De l’action culturelle à l’éducation culturelle artistique : des modèles en tension.

16h 45-17h Discussion

17h Conclusions du colloque

Claude LELIÈVRE (professeur émérite, Université Paris 5 Descartes)

Lieux

  • Université de Caen Basse-Normandie, Esplanade de la Paix, Campus 1, Bâtiment Lettres, Amphithéâtre De Bouärd (et salle annexe)
    Caen, France

Dates

  • mercredi 29 septembre 2010
  • jeudi 30 septembre 2010

Mots-clés

  • histoire, réforme, disciplines scolaires, enseignement

Contacts

  • Renaud d'Enfert
    courriel : renaud [dot] denfert [at] u-psud [dot] fr

Source de l'information

  • Renaud d'Enfert
    courriel : renaud [dot] denfert [at] u-psud [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Réformer les disciplines scolaires, XIXe-XXe siècles », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 10 septembre 2010, http://calenda.org/201796