AccueilAlasdair Gray

Alasdair Gray

Alasdair Gray

Call for Papers

Call for Papers

*  *  *

Publié le lundi 13 septembre 2010 par Marie Pellen

Résumé

Colloque « Alasdair Gray » organisé conjointement par les universités de Poitiers (FORELL, EA 3816) et Brest (HCTI, EA 4249).

Annonce

jeudi 20 - vendredi 21 Janvier 2011
site : Université de Poitiers

Appel à communications

Depuis la publication de Lanark en 1981, la réputation d’Alasdair Gray (1934─) n’a cessé de croître pour, très rapidement, dépasser les frontières de l’Ecosse. Désormais reconnu comme l’une des figures majeures de la nouvelle littérature britannique et, au-delà, européenne, Alasdair Gray est un artiste prolifique et polyvalent, tout à la fois peintre, auteur de fiction, dramaturge, poète, et, aux heures de la dévolution, pamphlétiste (Why Scots Should Rule Scotland ─ 1992 et 1997 ─ et How We Should Rule Ourselves ─ 2005).
De Lanark aux récentes publications de Old Men in Love (2007) et Fleck (2008), en passant par Poor Things (1992) et les inclassables 1982, Janine (1984) et Something Leather (1990), l’œuvre littéraire et également picturale d’Alasdair Gray témoigne d’une énergie toujours renouvelée dont il s’agira de dégager les principes moteurs.
Nous pourrons ainsi nous interroger sur la participation d’Alasdair Gray à l’esthétique de la subversion héritée du passé politique et culturel de l’Ecosse. A travers ses expérimentations en hybridation générique et réécriture parodique, Alasdair Gray, s’il préfère se définir comme « moderniste », dérange les signes, peut-être pour mieux les réarranger. Véritable chirurgien des genres, Gray autorise néanmoins ces derniers à reparaître dans et hors le texte ─ et le tableau ─, soulignant la fabrication savante d’un nouveau monde et d’une nouvelle réalité.

Cette conférence sera organisée conjointement par les laboratoires FORELL et HCTI et aura pour ambition d’explorer les multiples facettes et mécaniques de l’œuvre d’Alasdair Gray.

Les communications pourront développer les points suivants (la liste est bien entendu non limitative) :

  • réinvestissement symbolique et formel de l’imaginaire national écossais et inscription dans un contexte socioculturel et politique
  • éthique de la réécriture et de la reconstruction
  • le Gothique et le fantastique dans la fiction et la peinture d’Alasdair Gray
  • captation / subversion de matériaux allogènes (historiques, iconographiques, textuels, génériques…)
  • la trace et le trait, signe et cadre
  • texte / image, intertextualité / interpicturalité
  • fiction et métafiction
  • la figure de l’auteur (Dieu, le savant, l’érudit, le fou et le piéton) dans l’œuvre d’Alasdair Gray
  • la satire et l’engagement
  • le corps gothique, tragique et/ou obscène
  • des jeux postmodernes à la tentation de l’épure

Merci de faire parvenir vos propositions avant le 30 novembre 2010 aux membres du comité scientifique :

  • Liliane Louvel (Université de Poitiers) : liliane.louvel@univ-poitiers.fr
  • Camille Manfredi (Université de Brest) : camille.manfredi@univ-brest.fr
  • Hélène Machinal (Université de Brest) : helene.machinal@univ-brest.fr
  • Denis Mellier (Université de Poitiers) : denis.mellier@wanadoo.fr

Lieux

  • Université de Poitiers
    Poitiers, France

Dates

  • mardi 30 novembre 2010

Mots-clés

  • Alasdair Gray, littérature, postmodernisme, Ecosse, texte/image, fantastique, identité

Contacts

  • Camille Manfredi
    courriel : camille [dot] manfredi [at] univ-brest [dot] fr

Source de l'information

  • Camille Manfredi
    courriel : camille [dot] manfredi [at] univ-brest [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Alasdair Gray », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 13 septembre 2010, http://calenda.org/201811