AccueilDieu et les interdits alimentaires

*  *  *

Publié le lundi 27 septembre 2010 par Marie Pellen

Résumé

Quels rapports entretiennent religions et alimentation ? D’où viennent les interdits alimentaires ? Quelles en sont la portée et la symbolique? Les préceptes et modes alimentaires sont présents dans les trois grandes religions monothéistes. Témoignages d’une ferveur religieuse ou simple signe d’appartenance, ils participent de l’adhésion de l’individu à une communauté. Après avoir évoqué les fondements religieux des prescriptions et des rituels alimentaires, les intervenants débattront de la question du vécu et de la pratique actuelle de ces normes. Influencent-elles encore notre alimentation en France ?

Annonce

Jeudi 30 septembre à 18h30,

Auditorium de l’Institut du Monde Arabe, place Mohamed V, 1 rue des Fossés-Saint-Bernard, Paris 5e

Table ronde avec
  • Olivier Assouly, philosophe, auteur de Les Nourritures divines. Essai sur les interdits alimentaires, Actes Sud, Paris, 2002 ;
  • Mohammed Hocine Benkheira, directeur d’études en droit musulman à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes (EPHE), auteur de Islam et interdits alimentaires. Juguler l'animalité, Paris, PUF, 2000 ;
  • André Burguière, historien, anthropologue, comité de direction de la revue des Annales, auteur de L'école des Annales. Une histoire intellectuelle, Paris, Odile Jacob, 2006 ;
  • Jean Soler, historien des religions, auteur de Aux origines du Dieu unique : Tome 3, Sacrifices et interdits alimentaires dans la Bible, Paris, Hachette Pluriel Référence, 2006.
Animée par Geneviève Delrue, journaliste, responsable des questions religieuses et co-productrice de l’émission « Religions du monde » à RFI.

Quels rapports entretiennent religions et alimentation ? D’où viennent les interdits alimentaires ? Quelles en sont la portée et la symbolique?
Les préceptes et modes alimentaires sont présents dans les trois grandes religions monothéistes. Témoignages d’une ferveur religieuse ou simple signe d’appartenance, ils participent de l’adhésion de l’individu à une communauté.
Après avoir évoqué les fondements religieux des prescriptions et des rituels alimentaires, les intervenants débattront de la question du vécu et de la pratique actuelle de ces normes. Influencent-elles encore notre alimentation en France ?

Entrée libre, réservation obligatoire au 01 58 71 01 01

TABLE-RONDE PROPOSEE EN LIEN AVEC LE CONCERT :
Lundi 4 octobre, 20h30, Théâtre de l’Atelier, Paris 18e
« Ivresses » : Une éloge du vin d’après les quatrains d’Omar Khayyam avec Ali Reza Ghorbani, chant (Iran) et Dorsaf Hamdani, chant (Tunisie) ; accompagnés d’un ensemble instrumental composé de târ, dombak, ney, kamantché, oud, qanun

Lieux

  • place Mohamed V, 1 rue des Fossés-Saint-Bernard
    Paris, France

Dates

  • jeudi 30 septembre 2010

Contacts

  • Maud BOUR
    courriel : m [dot] bour [at] festival-idf [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Maud BOUR
    courriel : m [dot] bour [at] festival-idf [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Dieu et les interdits alimentaires », Informations diverses, Calenda, Publié le lundi 27 septembre 2010, http://calenda.org/201906