AccueilL’art de bâtir aux champs

L’art de bâtir aux champs

The Art of Building in the Fields

Expressions et enjeux de la théorie des constructions agricoles

Expressions and Issues of the Theory of Agricultural Construction

*  *  *

Publié le mardi 28 septembre 2010 par Marie Pellen

Résumé

Le colloque « L’art de bâtir aux champs », organisé en partenariat par l’Institut national d’histoire de l’art et la direction des patrimoines du ministère de la Culture et de la Communication, rassemble des chercheurs ayant contribué aux travaux des services de l’Inventaire, dans le domaine du bâti rural et agricole, et des chercheurs participants au programme de l’INHA sur la théorie et la bibliographie du livre d’architecture français.

Annonce

Le domaine de l’architecture rurale, à la rencontre des architectures vernaculaires et de l’architecture savante, a produit de nombreux projets et réalisations dont les témoignages encore nombreux, mais menacés, doivent trouver leur place au sein du patrimoine national.
A partir de la fin du XVIIIe siècle, l’architecture agricole a donné lieu à un nombre croissant de publications qui rendent compte de constructions expérimentales ou qui proposent des modèles de bâtiments. Elles témoignent à la fois de l’actualité de ce domaine et de l’intérêt que lui portent des auteurs variés, architectes, ingénieurs ou propriétaires souvent rassemblés au sein de sociétés d’agriculture. Aux marges de ce qui était alors considéré comme l’art architectural, cette production imprimée coïncide avec une certaine démocratisation de la maîtrise d’ouvrage : les édifices « propres à loger les animaux » ou les granges et les hangars construits avec soin dans quelques demeures aristocratiques depuis la Renaissance italienne, étaient désormais un enjeu, pour un nombre croissant de commanditaires.

Organisation:

  • Jean-Philippe Garric (INHA / ENSA Paris-Belleville)
  • Pascal Liévaux (Ministère de la Culture et de la Communication)
  • Emilie d’Orgeix (INHA)
Galerie Colbert
Auditorium
2 rue Vivienne - 75002 Paris
Accès : 6, rue des Petits-Champs
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

JEUDI 14 OCTOBRE 2010

9h Accueil

9h30 Conférence introductive
Jean-Marie Pérouse de Montclos

10h10 Pause café

Ferme modèle et programmes

Présidence Philippe Madeline (Université de Caen, Basse-Normandie)

10h30 Luc Forlivesi (Archives d’Indre-et-Loire)
Savoir faire et faire savoir : les fermes modèles tourangelles d’Armand Moisant.

11h Isabelle Roland (Étude des maisons rurales en Suisse)
Le domaine de Beau-Cèdre à Jouxtens-Mézery : une ferme modèle en territoire helvétique.

11h30 Pierre Brunet
Les fermes modèle du Second Empire dans l’Orne

12h Débat
12h30 Déjeuner

Construction agricoles d’Outre-mer

Présidence Mercedes Volait (INHA – USR InVisu)

14h30 Emilie d’Orgeix (INHA), Céline Frémaux (DRAC, Guyane)
« La petite maison dans les abattis » ou l’art de rédiger aux bois par Jean Antoine de Brûletout, chevalier de Préfontaine dans son habitation de la France équinoxiale (1754-1763)

15h00 Eduardo Luis Rodriguez (Université de La Havane, Cuba)
Transatlantic transfer: the use of French architectural treatises in Cuban sugar
and coffee plantations in the 19th century.

15h30 Marie-Emmanuelle Desmoulins (DRAC Guadeloupe)
Le patrimoine sucrier en Guadeloupe. Habitation sucrière dans la région de Basse-Terre

16h Gilles-Antoine Langlois (Université Paris XII)
De la case au grenier, habitats ruraux des ‘nègres’ et des maîtres dans la Louisiane coloniale
des années 1720-1740

16h30 Débat

VENDREDI 15 OCTOBRE 2010

Ferme modèle et programmes

Présidence Jean-Marie Vincent, (Administrateur d’ICOMOS-France, de Patrimoine sans Frontières et de Maisons Paysannes de France)

9h30 Manolita Fréret-Filippi (École nationale supérieure d’architecture de Versailles)
La ferme modèle du château de Gruville (1889-1928)

10h Delphine Birée et Jean-Pascal Foucher (Archives départementales de l’Orne)
Du plan masse à l’écrou : le fonds de plans de la ferme modèle d’Avoise à Radon (Orne)

10h30 Pause café

11h Alain Beschi (Conseil Régional d’Aquitaine – direction de la Culture et du Patrimoine)
L’invention d’un modèle : l’architecture des « chais » en Gironde au XIXe siècle

11h30 Jean-Yves Dufour, (Institut national de recherches archéologiques préventives UMR 7041 équipe environnementale)
Thalie Courelis, (Université Paris IV – La Sorbonne)
Jean-Jacques Péru, Conservateur du patrimoine
Théorie et pratique du fruitier. Quelques données franciliennes : fouille, ethnographie et archives.

12h Christine Toulier (Inventaire des Pays de la Loire)
L’architecture rurale dans les Pays de la Loire, de la fi n du XVIIIe siècle à 1914

12h30 Débat

Littérature sur l’architecture rurale

Présidence Thierry Verdier (Ministère de la Culture et de la Communication)

14h30 Véronique Samuel-Gohin (CDHTE - CNAM)
Le domaine agricole comme modèle d’aménagement et de gestion de l’espace chez
les caméralistes allemands à la fin du XVIIIe siècle

15h Pascal Liévaux (Ministère de la Culture et de la Communication)
Chanteloup en Touraine, « domaine modèle » d’un grand aristocrate éclairé (1770-1785)

15h30 Pause

16h Jean-Philippe Garric (INHA)
François Cointeraux (1740-1830). L’avant-garde de Art de bâtir aux champs

16h30 Valérie Nègre (École nationale supérieure d’architecture de La Villette, CDHTE-CNAM)
Les expérimentations architecturales du vicomte Charles Gilbert de Morel-Vindé (1759-1842)

17h Débat

17h30 Conclusion et débat

Lieux

  • Institut national d'histoire de l'art
    Paris, France

Dates

  • jeudi 14 octobre 2010
  • vendredi 15 octobre 2010

Mots-clés

  • architecture rurale, agriculture

Contacts

  • Johanna Renard
    courriel : subjectivitesfeministes [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Johanna Renard
    courriel : subjectivitesfeministes [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« L’art de bâtir aux champs », Colloque, Calenda, Publié le mardi 28 septembre 2010, http://calenda.org/201932