AccueilInnover en solidarités

Innover en solidarités

Innovation and Solidarities

Rencontres 2010-2011 de la chaire transitions démographiques, transitions économiques

2010-2011 workshop series look at demographic and economic transitions (Chaire transitions démographiques, transitions économiques)

*  *  *

Publié le vendredi 01 octobre 2010 par Karim Hammou

Résumé

Créée au sein de la Fondation du Risque, la Chaire transitions démographiques, transitions économiques a pour objet de recherche d’examiner les opportunités que présente le vieillissement de la population pour nos sociétés modernes. Elles se tiennent le jeudi de 18h30 à 20h30 à Dauphine (salle A709).

Annonce

Rencontres
Chaire transitions démographiques, transitions économiques
2e saison

Cycle 1 Existe-il un marché de la dépendance ?

7 octobre 2010 : les femmes, premières victimes de la dépendance ?

Les femmes vivent plus longtemps que les hommes en bonne santé mais également en dépendance, en famille, les femmes sont les premières à prendre en charge les plus âgées. Quel est l’impact économique et social d’une espérance de vie des femmes plus longue et de l’aide informelle sur leur travail et leurs conditions de vie ?

Ouverture :
  • Jean-Hervé Lorenzi, titulaire de la chaire, Fondation du risque
  • Hélène Xuan, directrice scientifique de la chaire, Fondation du risque
Animation : Manuel Plisson
  • Nicolas Sirven, économiste à l'IRDES, Panorama de la population dépendante
  • Philippe Denormandie, groupe Korian, Spécificités de la population des maisons de retraites
  • Roméo Fontaine, LEGOS Paris Dauphine, Le jeu des solidarités familiales dans la prise en charge de la dépendance
  • Manuel Plisson, chercheur associé à la Chaire transitions démographiques,Les spécificités des marchés de la dépendance

21 octobre 2010 : Nouvelles technologies et marché de la dépendance : le mariage parfait ?

La prise en charge de la dépendance ouvre de nouveaux marchés aux services à la personne. Mais peuvent-ils répondre à toutes les demandes ? Le développement de nouvelles technologies appliquées aux domaines de la santé et des services à la personne ouvre-t-il de nouvelles perspectives ?

Ouverture :
  • Jean-Hervé Lorenzi, titulaire de la Chaire, Fondation du Risque
  • Hélène Xuan, directrice scientifique de la Chaire, Fondation du Risque

  • Un exemple d’évaluation médico-socio-économique de l’apport de la domotique et téléassistance avancée pour prévenir la dépendance du grand âge : l’expérimentation Limousine ESOPPE. Thierry  Dantoine, professeur de gériatrie à l’Université de Limoges, vice-président chargé du conseil scientifique du CNR « Santé à domicile – autonomie »
  • L’évaluation des usages de nouvelles technologies pour des personnes âgées : l’expérience du laboratoire LUSAGE. Maribel Pino, psychologue- chercheur, laboratoire LUSAGE, EA 4468, Hôpital Broca, Université Paris Descartes
  • l'apport des NTIC à l'économie des services à la personne. Michèle Debonneuil, Inspecteur général des Finances
  • Un regard critique sur les nouvelles technologies dans les services à la personne. Bernard Ennuyer, sociologue, directeur d’un service d’aide à domicile

Cycle 2 Immigration, intégration, assimilation : quelles politiques pour l’Europe vieillissante ?

18 novembre 2010 : Politique migratoire et politique d’intégration : le grand écart ?

L’Europe vieillissante voit souvent dans l’immigration une réponse aux besoins à venir du financement de la protection sociale. Mais elle est aussi, paradoxalement, peu encline à accueillir. Or les immigrés ne sont pas simplement un apport de main d’œuvre : ils s’installent et vivent pleinement sur les territoires dans lesquels ils travaillent. Comment s’articulent les politiques d’immigration, d’intégration et d’assimilation ? Où en est la France aujourd’hui ?

2 décembre 2010 : Où vieillir ? Les immigrés de la première génération à l’heure de la retraite

L’immigration de travail des années 1950 était à l’origine considérée comme provisoire par les pouvoirs publics. Mais « elle s’est installée et s’est ridée » (Mohamed Bousnane) Comment vieillissent ces populations en France ? Quelles représentations (histoires ou mythes) de l’immigration ont-elles construites ?

13 janvier 2011 : Diversité et solidarité en Europe : faut-il choisir ?

Les tensions régionales et nationales qui se manifestent en Europe depuis quelques mois sont le signe d’un repli identitaire, dont les motifs affichés sont en partie économiques : on ne veut plus payer pour les autres. Est-on capable d’étendre la solidarité au-delà du cercle étroit de proximité que sont nos communautés ? En quoi ces replis menacent-ils le projet d’une nation/identité européenne ?

Cycle 3. Des villes de vieux ou des villes pour les vieux ?

27 janvier 2011 : L’urbanité nuit-elle à l’espérance de vie ?

La génération des baby-boomers sera certainement la première génération à vieillir – en bonne ou en mauvaise santé, massivement en ville. Mais les conditions de vieillissement seront-elles les mêmes demain ? Quel est l’impact de l’environnement urbain sur le vieillissement ?

10 février 2011 : Territoires de retraités et compétitivité : les nouveaux équilibres économiques

La prise en charge des personnes âgées impose des investissements et des efforts spécifiques. Sont-ils conciliables avec une politique de compétitivité économique des territoires ? Et peut-on éviter l’écueil des « villes de vieux » ?

3 mars 2011 : La ville moderne peut-elle être une ville pour les vieux ?

Le vieillissement des personnes âgées en zone urbaine implique une réflexion d’ensemble sur l’aménagement du territoire : espaces adaptés, proximité, etc. Comment adapter les politiques de développement urbain à une population vieillissante ?

17 mars 2011 : La mixité par âge : une solution contre les ghettos de vieux ?

Les personnes âgées ont des besoins d’infrastructures publiques et de politiques qui leur sont particulièrement adressées – sécurité, aide médicalisée etc – au risque d’aboutir à une spécialisation des territoires au sein même des villes. Après la mixité sociale, faut-il promouvoir la mixité par âge ?

Cycle 4 Bientôt un tiers de vieux : des solidarités à réinventer ?

7 avril 2011 : Donations ou transferts entre les territoires : quelles politiques de redistribution des richesses ?

Deux circulations de richesses contradictoires impliquent les seniors : s’ils en captent une partie qu’ils ne transmettent que tardivement – et entretiennent en cela les inégalités intergénérationnelles – ils assurent un certain rééquilibrage entre des territoires inégaux en les transférant dans des régions moins productives. Comment concilier ces deux aspects pour garantir à la fois la justice sociale et l’efficacité économique ?

5 mai 2011 : Seniors, juniors et marché du travail : y a-t-il un « pouvoir gris » ?

Les intérêts des jeunes actifs, qui connaissent une vie professionnelle plus instable que celle de leurs aînés, se heurteraient-ils aux intérêts des seniors ? Y a-t-il un conflit intergénérationnel dans les politiques de ressources humaines et plus largement dans le fonctionnement du marché du travail ?

19 mai 2011 : L’aide informelle est-elle univoque ?

On présente souvent l’aide informelle entre les générations comme un soutien des personnes âgées à l’heure de leur dépendance. Avec l’arrivée d’une nouvelle génération de retraités, les papy-boomers, la transformation des modèles familiaux traditionnels et l’évolution des carrières professionnelles, les solidarités familiales ne connaîtraient-elles pas un nouveau tournant ? Comment modifient-elles le rôle des personnes âgées ?

16 juin 2011 : Dépenses publiques et investissements d’avenir : faut-il miser sur une génération plutôt qu’une autre ?

Les retraités représenteront bientôt 30% de la population. Doivent-ils capter 30% des dépenses publiques ? Faut-il rééquilibrer les investissements d’avenir vers les vieux ou vers les jeunes – et miser sur l’éducation et les dépenses en faveur des jeunes actifs ?

Informations pratiques

Les rencontres ont lieu le jeudi à l’Université Paris Dauphine
(métro Porte Dauphine, ou RER avenue Foch)

Salle A709 (bâtiment A, nouvelle aile au fond de la cour, 7ème étage)
de 18h30 à 20h30

Les interventions sont limitées à 15 min afin de permettre le débat avec la salle et entre les
participants et sont suivies d'un cocktail qui permet de prolonger les discussions.

Informations :

www.chairetransition.dauphine.fr
transitionschair@institutlouisbachelier.org

Fondation du risque
Chaire Transitions démographiques, transitions économiques
Place du Maréchal de-Lattre-de-Tassigny – 75775 PARIS Cedex 16 – France
Tél.: +33 (0)1 44 05 47 65 / +33 (0)1 44 05 47 67 – Fax: +33 (0)1 44 05 47 63

Lieux

  • Place du Maréchal de-Lattre-de-Tassigny (Université Paris-Dauphine, Salle A709)
    Paris, France

Dates

  • jeudi 07 octobre 2010
  • jeudi 21 octobre 2010
  • jeudi 18 novembre 2010
  • jeudi 02 décembre 2010
  • jeudi 13 janvier 2011
  • jeudi 27 janvier 2011
  • jeudi 10 février 2011
  • jeudi 03 mars 2011
  • jeudi 17 mars 2011
  • jeudi 07 avril 2011
  • jeudi 05 mai 2011
  • jeudi 19 mai 2011
  • jeudi 16 juin 2011

Fichiers attachés

Mots-clés

  • vieillissement, dépendance, assurance, gérontologie, immigration, intégration, politique de la ville, marché du travail

Contacts

  • François-Xavier Demoures
    courriel : transitionschair [at] institutlouisbachelier [dot] org

URLS de référence

Source de l'information

  • François-Xavier Demoures
    courriel : transitionschair [at] institutlouisbachelier [dot] org

Pour citer cette annonce

« Innover en solidarités », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 01 octobre 2010, http://calenda.org/201970