AccueilRevisiter les rapports sociaux et leurs conceptualisations

Revisiter les rapports sociaux et leurs conceptualisations

Revisiting Social Relationships and the Conceptualisations

*  *  *

Publié le lundi 11 octobre 2010 par Karim Hammou

Résumé

L'équipe « Genre travail mobilités » (GTM) du laboratoire CRESPPA organise un séminaire qui a pour objectif de revisiter les rapports sociaux et les concepts au moyen desquels ils sont pensés.

Annonce

CRESPPA – Equipe « Genre, Travail, Mobilités » (GTM) - CNRS - Université Paris 8

Séminaire public 2010 – 2011 

Site Pouchet : CNRS 59-61 rue Pouchet 75017 Paris

Métro ligne 13 (Brochant ou Guy Môquet) – Bus 66 (arrêt La Jonquière)

salle des conférences, rez-de-chaussée 

Coordination : Chantal Horellou-Lafarge & Eleni Varikas  

Le séminaire 2010-2011  a pour objectif  de revisiter les rapports sociaux et les concepts au moyen desquels ils sont pensés selon trois axes : le premier, organisé par Isabelle Clair et Nicolas Divert, concerne, au-delà de la sociologie du genre, la place du corps et de la sexualité dans l’analyse du travail. Il s’agit de comprendre comment les  problématisations du corps et de la sexualité revisitent la question de la séparation privé/public, comment les analyses sur la prostitution, le harcèlement sexuel, les services domestiques-sexuels façonnent les nouvelles perceptions du travail. Le deuxième axe, organisé par Régine Bercot  et Danielle Linhart, vise à mettre au jour les controverses et les dynamiques professionnelles à l’œuvre dans le procès de travail. Qu’il s’agisse de comparaisons internationales, de l’étude d’approches professionnelles divergentes qui interviennent dans la restauration d’une œuvre d’art  ou dans la prise de décision en milieu carcéral, cet axe propose de revisiter les situations de travail par le biais des controverses qu'elles génèrent  dans la mise en œuvre du travail. Enfin, le troisième axe, organisé par Eleni Varikas, vise à mettre en lumière les cadres théoriques par lesquels  les études de genre analysent aujourd’hui l’imbrication des rapports sociaux et les subalternités « discordantes » auxquelles celle-ci donne lieu. Il s’agira notamment de débattre du concept d’intersectionalité développé par le Black feminism, en le confrontant à d’autres concepts développés en Europe et ailleurs, afin d’interroger leur potentiel de rendre visibles la pluralité interne des catégories opprimées – une question qui traverse les mouvements sociaux aujourd’hui.  

Lundi 11 octobre 2010, 14h-16h30 : Corps et sexualité au travail 

Stigmate et/ou atout professionnel : homosexualité et marché du travail 

Deux exposés seront présentés de façon croisée par :

  • Florence TAMAGNE, historienne, université Lille 3, Institut de Recherches Historiques du Septentrion.
  • Nicolas DIVERT, sociologue, laboratoire CRESPPA-GTM

Argument :

L’hétéronormativité, qui caractérise notre société (Butler, [1990] 2005), instaure une distinction entre le public et le privé, l’espace public étant hétérosexuel et l’homosexualité devant se cantonner au privé (Hekma, 2006). L’alternative dans laquelle se trouvent les homosexuel.le.s pour lier ces deux espaces sociaux est donc réduite : se taire pour se fondre dans l’espace public ou s’y rendre visibles et dire leur orientation sexuelle. Cette option a été principalement le fait d’une élite urbaine intellectuelle et artistique. Bien que cantonnés à certains champs de l’activité, ces hommes et ces femmes ont rompu avec la règle de l’invisibilité de l’homosexualité et deviennent, progressivement, à partir de l’après Première Guerre mondiale, les symboles d’une modernité (Tamagne, 2000 ; Tamagne, 2006). Parmi les métiers où la stigmatisation des homosexuel.le.s semble avoir été dépassée depuis longtemps, les historiens et les sociologues mentionnent unanimement quelques professions intellectuelles du monde de l’art, du spectacle, de la communication ou de la mode (Pollak, [1982] 1993 ; Tamagne, 2000 ; Aldrich, 2006 ; Verdrager, 2007 ; Divert, 2010).

Lundi 15 novembre 2010, 14h-17h : Corps et sexualité au travail 

Travail salarié à domicile et travail sexuel : quelles frontières ? 

  • Intervenante : A. DUSSUET (sociologue, université de Nantes)
  • Discutante : P. MOLINIER (psychologue, CNAM)  

Argument : 

Le secteur de l’« aide à la personne » est en explosion dans la société française contemporaine. Très majoritairement féminisé (98%), il constitue un objet de recherche sur les rapports sociaux de sexe et le genre depuis longtemps. Annie Dussuet fait partie des auteur.e.s les plus prolifiques dans ce domaine, qu’elle aborde sous de nombreux angles. La sexualité, et l’interdit qui lui est associé dans l’espace public, et donc également professionnel, en est un sur lequel il semble qu’elle n’ait pas encore publié, mais auquel elle s’est référée lors de communications récentes (notamment au congrès « Interdits et Genre », Tours, juin 2009), à partir d’enquêtes de terrain réalisées au cours des dix dernières années. 

Lorsque le travail salarié est réalisé par des femmes dans l’espace privé d’hommes, la sexualité surgit en dehors de toute régulation professionnelle : tel geste qui, « dehors », serait perçu, voire dénoncé, comme un geste harcelant, est invisibilisé et passé sous silence derrière les murs de l’espace privé (cf. aussi Molinier, 2003). L’articulation entre la sexualisation du corps des « aides à la personne » et l’asymétrie entre les sexes a pris récemment des tournures de débat public puisque se pose désormais « la nécessité sociale et politique d’organiser des « services d’aide à la vie sexuelle » pour permettre aux handicapés physiques ou mentaux d’exercer ce qui est présenté comme un « droit à la sexualité » (Dussuet, communication orale, juin 2009). Au travers de la spécificité du lieu de travail des « aides à la personne », et de ce que cette spécificité engendre comme confusion entre privé/public et professionnel/hors professionnel, Annie Dussuet analyse comment des dimensions intimes sont susceptibles de surgir dans des situations de travail salarié. 

Lundi 17 janvier 2011, 14h-16h30 : Controverses  dans la mise en œuvre du travail 

L’universel et le local dans l’analyse des conflits et des controverses autour du travail : l’apport des comparaisons internationales 

  • Intervenant : J.-P. SEGAL  (sociologue  CNRS)
  • Discutante : D. LINHART (sociologue, GTM/CRESPPA) 

Lundi 28 février 2011, 14h-16h30 : Corps et sexualité au travail 

Corps, sexualité et capital beauté sur le marché de l’emploi 

  • Intervenant : G. VIGARELLO (historien, EHESS)
  • Discutant à confirmer : J-F. AMADIEU (sciences de gestion Paris I)

Lundi 21 mars 2011, 14h-16h30 : Controverses dans la mise en œuvre du travail 

La fabrique de l'authenticité. Controverses et coopération autour de la restauration des œuvres d'art 

  • Intervenante : L. HENAUT (sociologue, Ecole des Mines)
  • Discutant: Pascal UGHETTO (sociologue LATTS CNRS) 

Lundi 4 avril, 14h-16h30 : Controverses dans la mise en œuvre du travail 

Les controverses professionnelles dans le cadre de la prise de décision en établissements pour peine 

  • Intervenant : G. CLIQUENNOIS (sociologue, CRIDEP-UCL, Louvain-la-Neuve)
  • Discutant : F. GUILBAUD (sociologue, université d’Amiens) 

Lundi 16 mai 2011, 14h-16h30 : l’intersectionalité en question 

Usages et potentiel heuristique du concept d’intersectionalité 

  • Intervenante : K. CRENSHAW  (juriste Columbia University – UCLA)
  • Discutante : D. KERGOAT (sociologue, GTM/CRESPPA)                       

Lundi 30 mai 2011, 14h-16h30 : l’intersectionalité en question 

Les politiques d’égalité (dimensions  juridiques et politiques) 

  • Intervenante : K. CRENSHAW  (juriste Columbia University – UCLA)

Discutant.e.s :

  • D. BORILLO  (juriste CERSA CNRS) 
  • D. NAUDIER (sociologue, CSU/CRESPPA)

Lundi 6 juin 2011, 14h-16h30

Journée d’études/Table ronde avec des doctorant.e.s : Penser ensemble les inégalités sociales. Tranferts et perspectives interdisciplinaires de l’intersectionalité

– Sans inscription –

Contacts :

Lieux

  • 59 rue Pouchet
    Paris, France

Dates

  • lundi 06 juin 2011
  • lundi 11 octobre 2010
  • lundi 15 novembre 2010
  • lundi 17 janvier 2011
  • lundi 28 février 2011
  • lundi 21 mars 2011
  • lundi 04 avril 2011
  • lundi 16 mai 2011
  • lundi 30 mai 2011

Mots-clés

  • genre, travail, homosexualités

Contacts

  • Isabelle Clair
    courriel : isabelle [dot] clair [at] yahoo [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Isabelle Clair
    courriel : isabelle [dot] clair [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Revisiter les rapports sociaux et leurs conceptualisations », Séminaire, Calenda, Publié le lundi 11 octobre 2010, http://calenda.org/202028