AccueilLes occupations militaires en Europe, XVe-XXe siècle (2010-2011)

Les occupations militaires en Europe, XVe-XXe siècle (2010-2011)

Military Occupations in Europe, 15th-20th centuries

*  *  *

Publié le mardi 26 octobre 2010 par Karim Hammou

Résumé

Depuis janvier 2007, l’Agence nationale de la recherche soutient un programme de recherche sur les occupations militaires en Europe, proposé par l’Institut de recherches historiques du Septentrion (IRHiS), situé à l’Université Charles-de-Gaulle Lille 3, et la Maison européenne des sciences de l’homme et de la société - Lille Nord de France (MESHS). Ce programme de recherche organise chaque année un séminaire international sur ce thème. Après une première année consacrée au vocabulaire de l'occupation militaire, les années universitaires 2008-2010 ont été l'occasion d'étudier les pratiques et les expériences. La quatrième et dernière année s'intéressera aux sorties et à la mémoire des occupations militaires.

Annonce

Programme

Les fêtes de la libération, lundi 13 décembre 2010

17h15-19h15, IEP de Paris, 224 boulevard Saint-Germain, Salle L 224 (1er étage)

Le départ précipité ou le retrait progressif des occupants a pu faire l’objet de festivités particulières. On s’attachera principalement au cours de cette séance à mesurer le caractère spontané ou institutionnalisé de ces manifestations, en accordant une attention spéciale aux acteurs impliqués. Le déroulement, les symboles employés seront autant d’éléments d’appréciation.

  • Jonathan Vouters - Université Lille 3, MESHS-IRHiS (Thème : les festivités autour du retrait des armées alliées en 1818)
  • Victor Demiaux – EHESS (Thème : les fêtes à Bruxelles après la Première Guerre mondiale)

Fin d’occupation et répression, mercredi 19 janvier 2011

14h-17h, Université Lille 3, Salle de séminaire de l’IRHiS (A3 101)

Si l’épuration à la fin de la Seconde Guerre mondiale a fait l’objet de nombreux travaux, l’éventuelle présence de phénomènes similaires n’a guère encore été étudiée aux époques antérieures. On remarquera néanmoins le récent travail mené en Belgique sur ce thème pour les années consécutives à la Première Guerre mondiale. Il serait particulièrement intéressant d’y revenir dans une perspective comparatiste avec la France afin de mesurer les points communs et les différences dans l’approche judiciaire, les éventuels échanges de renseignements et les transferts d’inculpés, ou les leçons tirées pour l’avenir.

  • Xavier Rousseaux – Université Catholique de Louvain (Présentation du livre : La Patrie crie Vengeance. La répression des inciviques belges après 1918)
  • Jean-Pierre Marby (Thème : La répression des « inciviques » ardennais après 1918, d’après la presse)

Des libérateurs encombrants ? mercredi 9 février 2011

14h-17h, Université Lille 3, Salle de séminaire de l’IRHiS (A3 101)

La libération peut passer par l’intervention de troupes qui, pour être alliées ou amies, n’en séjournent pas moins pour une durée variable mais parfois assez prolongée sur un territoire qui n’est pas le leur, et se trouve donc dans une situation, au moins matérielle, susceptible de présenter avec l’occupation ennemie quelques points de comparaison. Il conviendra donc d’être particulièrement attentif aux attitudes et réactions des libérés, lorsque la part qu’ils prennent à leur propre libération n’est pas à la mesure des mythes de réconciliation développés et entretenus a posteriori. Cette question mériterait aussi d’être posée dans le cas d’une libération par des « compatriotes » notamment aux époques où le sentiment national demeure en construction. Il conviendrait d’étudier en particulier le cas des territoires rétrocédés à l’époque moderne, a fortiori pour les régions du Nord et de l’Est de la France où la frontière, tardivement stabilisée, a été maintes fois remise en question.

  • Catherine Denys - Université Lille 3, IRHiS (Thème : La fin de l’occupation hollandaise et le retour des Français à Lille en 1713)
  • Julien Crombet - Université Lille 3, IRHiS (Thème : la présence britannique dans le Nord de la France après la Première Guerre mondiale)

La mémoire des occupations, mercredi 6 avril 2011

14h-17h, Université Lille 3,  Salle de séminaire de l’IRHiS (A3 101)

Brèves ou prolongées, les occupations militaires ont pu faire l’objet d’une mémoire spécifique au sein de la population. Il serait intéressant d’examiner aux époques médiévales et moderne, l’éventuel persistance du souvenir des événements comme révélateur d’une affirmation nationale. Il y aurait aussi profit à recenser et à comparer les acteurs qui ont participé à la perpétuation de la mémoire et à son éventuelle recomposition. La question de la mémoire permettra d’aborder l’un des objectifs de principe du programme en abordant les images que les peuples européens se sont faites les uns des autres à la suite des événements.

  • Bertrand Schnerb - Université Lille 3, IRHiS (Thème : Le souvenir de l’occupation anglaise du XVe siècle)
  • Jacques Hantraye (Thème : la mémoire des occupations de 1814 et 1815)
  • Bruno Benvindo - CEGES (Bruxelles)

Les occupations au cinéma, mercredi 11 mai 2011

14h-17h, Université Lille 3, Salle de séminaire de l’IRHiS (A3 101)

Dans la continuité de la précédente séance, la dernière séance du séminaire sera l’occasion d’aborder la manière dont les occupations militaires ont été présentées à l’écran. Une attention
particulière mériterait d’être accordée aux films tournés pendant l’Occupation de la Seconde Guerre mondiale, évoquant des situations antérieures analogues. Plus généralement, les oeuvres cinématographiques ayant trait à des situations d’occupation réelles ou fictives, vécues ou fantasmées – on pense ici au film It happened here sur l’occupation allemande de la Grande-Bretagne pendant la Seconde Guerre mondiale – pourront être ici étudiées.Guerre mondiale –pourront être ici étudiées.

Catégories

Lieux

  • IRHiS - Domaine Universitaire du Pont de Bois
    Villeneuve-d'Ascq, France

Dates

  • lundi 13 décembre 2010
  • mercredi 19 janvier 2011
  • mercredi 09 février 2011
  • mercredi 06 avril 2011
  • mercredi 11 mai 2011

Mots-clés

  • occupations militaires, sorties de guerre, mémoire

Contacts

  • Jonathan Vouters
    courriel : jonathan [dot] vouters [at] univ-lille3 [dot] fr

Source de l'information

  • Jonathan Vouters
    courriel : jonathan [dot] vouters [at] univ-lille3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les occupations militaires en Europe, XVe-XXe siècle (2010-2011) », Séminaire, Calenda, Publié le mardi 26 octobre 2010, http://calenda.org/202270