AccueilLes associations de patrimoine et le tourisme

Les associations de patrimoine et le tourisme

Heritage associations and tourism

*  *  *

Publié le mardi 26 octobre 2010 par Karim Hammou

Résumé

Appel à texte de la revue Téoros, revue de recherche en tourisme, pour le dossier thématique « Les associations de patrimoine et le tourisme », dirigé par Martin Drouin.

Annonce

Les associations de patrimoine sont généralement reconnues pour les efforts qu’elles déploient dans la sauvegarde d’un objet, d’un lieu ou d’une pratique. Il n’est pas rare de les retrouver aux premiers rangs d’un combat engagé. Le militantisme se décline alors de plusieurs façons : représentations médiatiques, coups d’éclat sur le terrain ou manœuvres dans les arcanes du pouvoir. L’action des associations s’exerce semblablement dans le champ de la connaissance. En effet, la sauvegarde nécessite souvent une compréhension plus fine de la cause à défendre afin d’en révéler les spécificités, la valeur et l’importance de la conservation. L’implication peut être aussi concrète par l’organisation de chantiers de restauration, qu’ils soient de petite ou de grande envergure. À cette feuille de route déjà bien chargée, une autre sphère d’activité amène également les associations à organiser et à mettre en place une offre touristique autour d’un patrimoine à découvrir et à sauvegarder. C’est ce dernier champ d’intérêt qui se trouve au cœur du dossier thématique proposé pour la revue Téoros. 

Les réalisations en faveur du tourisme que les associations de patrimoine pratiquent sont encore mal connues. Il suffit pourtant d’y regarder de plus près pour voir émerger une force tranquille qui œuvre au jour le jour pour la sensibilisation et la mise en valeur d’un patrimoine chéri. Le spectre d’intervention couvre une gamme de stratégies et d’actions variées. Par exemple, le groupe de bénévoles peut être derrière la publication d’un guide, d’une plaquette ou d’une carte qui accompagne un circuit organisé. Par moment, il offre des visites commentées loin des sentiers battus ou, au contraire, s’insère dans le cadre d’une animation plus ludique. Ailleurs, l’association œuvre à la tenue d’une exposition temporaire ou gère courageusement un musée. Les expériences de gestion associatives ne sont pas rares, quoique peu publicisées. Il faut également mentionner les fêtes populaires ou les festivals basés sur des pratiques traditionnelles qu’un regroupement d’amis contribue à actualiser. Bref, ce tableau, bien qu’incomplet, démontre la place occupée par les associations de patrimoine dans le secteur du tourisme. 

Malgré une implication des plus intéressantes, la situation des associations n’est pourtant pas très rose. Elles doivent en effet faire face à des défis importants qu’il n’est pas toujours simple de résoudre. Les bénévoles revêtent les habits souvent inconfortables de protecteur du patrimoine et d’acteur de sa mise en valeur alors que le fossé est encore profond entre les deux univers. De plus, portées par des amateurs, les associations se sentent fréquemment seules et désarmées. À cela, il faut ajouter l’échelle à laquelle se déroule chacune des actions qui confine souvent les associations dans un microtourisme attirant peu les bailleurs de fonds. Le renouvellement du leadership, le manque de temps des bénévoles, le bricolage des expériences ou l’absence de formation en tourisme ne sont, en vrac, que quelques exemples d’écueils que les associations doivent affronter. Pourtant, par leur relation de proximité, elles sont des acteurs tout désignés pour s’impliquer sur le terrain.  

Ce dossier thématique de la revue Téoros, vous l’aurez compris, souhaite éclairer la relation qui unit association, patrimoine et tourisme. À ces thèmes brièvement évoqués, plusieurs questions peuvent s’ajouter :

  • Quelle est la nature des expériences patrimoniales proposées par le milieu associatif?
  • Quelles sont les caractéristiques de cette forme de tourisme?
  • Quel est le rôle des associations dans la médiation patrimoniale en contexte touristique?
  • Quel est l’impact de la fréquentation touristique sur l’action des associations?
  • Quelles sont les formes de médiation du patrimoine privilégiées par les associations?
  • Quelle est la place du tourisme participatif (collaboration à des chantiers de restauration par exemple) dans l’action associative?

Au-delà de témoignages d’expérience factuelle, les contributions scientifiques souhaitées pour le dossier thématique peuvent traiter de la singularité de l’apport associatif, des problématiques spécifiques à ce type d’action culturelle, des enjeux et des défis ou encore aborder ces questionnements par l’entremise d’études de cas.  

Les auteur(e)s doivent faire parvenir un manuscrit rédigé préférablement en français présenté selon les règles de la revue, disponibles au www.teoros.revue.org. Les textes soumis, en format Word (pas de PDF), doivent compter environ 6000 à 8000 mots et doivent comprendre un objectif (question) de recherche clairement énoncé; un descriptif de la méthodologie de recherche employée, et un volet théorique.  Une étude de cas peut s’ajouter à ces éléments. Chaque article doit inclure les nom et prénom de tous les auteurs, leur titre principal et leur affiliation (une seule), leur adresse électronique (courriel) et postale, un résumé de 150 à 200 mots maximum en français et en anglais, ainsi qu'une une liste des mots clés (maximum de 5). Les auteurs sont invités à fournir 3 ou 4 illustrations, libres de droits et en haute résolution (300 dpi) en indiquant clairement la légende de la photo et le nom du photographe. 

Les manuscrits soumis pour la publication dans Téoros doivent être originaux. Les auteurs restent responsables du contenu et des opinions exprimés ainsi que de la correction des données et des références bibliographiques.

La date limite pour soumettre un texte est le 15 janvier 2011.

Les propositions de textes doivent être adressées à la revue : teoros@uqam.ca.  Veuillez inscrire « Les associations de patrimoine » dans la ligne de sujet. 

Au plaisir de vous lire dans nos pages !

Dates

  • samedi 15 janvier 2011

Mots-clés

  • associations, patrimoine, tourisme, téoros

Contacts

  • Revue Téoros
    courriel : teoros [at] uqam [dot] ca

URLS de référence

Source de l'information

  • Martin Drouin
    courriel : drouin [dot] martin [at] uqam [dot] ca

Pour citer cette annonce

« Les associations de patrimoine et le tourisme », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 26 octobre 2010, http://calenda.org/202276