AccueilDialogue, pluralisme et pragmatisme dans la théorie des relations internationales

*  *  *

Publié le mardi 26 octobre 2010 par Marie Pellen

Résumé

Ce panel invite à des présentations aussi bien théoriques qu’empiriques qui reviennent sur le tournant pluraliste et pragmatique dans la théorie des relations internationales pour : le situer dans la discipline, montrer son potentiel pour comprendre certains phénomènes des relations internationales, montrer son potentiel pour changer la discipline, clarifier les points communs et les différences entre pluralistes, identifier et/ou éclairer les points d’ombre non élucidés par les pluralistes et les pragmatiques.

Annonce

Appel à communications

Dialogue, pluralisme et pragmatisme dans la théorie des Relations internationales

Organisateurs :

  • Jérémie Cornut (Université du Québec à Montréal)
  • Félix Grenier (Université d’Ottawa)

Congrès annuel de la Société québécoise de science politique – 2011

Université du Québec à Montréal

Jeudi 19 et vendredi 20 mai 2011 

Depuis l'institutionnalisation d’une discipline des Relations Internationales (RI), au cours de la première moitié du XXème siècle, les perspectives théoriques du  champ ont connu une forte croissance et une constante diversification. Les différents paradigmes utilisés dans l’espace disciplinaire ont ainsi longtemps été considérées comme en compétition les uns par rapport aux autres; c’est ce que Hellmann a appelé le « paradigmatisme » et qu’Owen désigne avec ironie comme la « Highlander view ». Cependant, à partir du milieu des années 1990 cette conception devient de plus en plus contestée, au cours de ce qu’il est convenu d’appeler le « tournant vers le pluralisme ». En effet, au cours des années 2000, un certain pluralisme s’installe et de nombreux travaux proposent de construire des ponts, en défendant une discipline plus pragmatique. Des différences apparaissent entre les adeptes de la « combinaison », de la « synthèse », de l’ « éclectisme », du « dialogue » etc.

Ce panel invite à des présentations aussi bien théoriques qu’empiriques qui reviennent sur ce tournant pluraliste et pragmatique pour :
1. Le situer dans la discipline
2. Montrer son potentiel pour comprendre certains phénomènes des relations internationales
3. Montrer son potentiel pour changer la discipline
4. Clarifier les points communs et les différences entre pluralistes
5. Identifier et/ou éclairer les points d’ombre non élucidés par les pluralistes et les pragmatiques

Toute personne intéressée doit envoyer avant le 13 novembre 2010 une proposition de communication en français ou en anglais de 200 mots maximum à cornut.jeremie@uqam.ca ou grenier.felix@gmail.com.

Lieux

  • Montréal, Canada

Dates

  • samedi 13 novembre 2010

Mots-clés

  • relations internationales, théories, pragmatisme, pluralisme, dialogue, épistémologie, synthèse théorique

Contacts

  • Jérémie Cornut
    courriel : jeremiecornut [at] hotmail [dot] com
  • Félix Grenier
    courriel : grenier [dot] felix [at] gmail [dot] com

Source de l'information

  • Jérémie Cornut
    courriel : jeremiecornut [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Dialogue, pluralisme et pragmatisme dans la théorie des relations internationales », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 26 octobre 2010, http://calenda.org/202290