AccueilLes protestants en France, une famille recomposée

*  *  *

Publié le mercredi 27 octobre 2010 par Marie Pellen

Résumé

Il est loin, le temps où Jean Baubérot s'interrogeait sur la mortalité du protestantisme français [J. Baubérot, « le protestantisme doit-il mourir ? » Seuil, 1988]. Diversifiée et rajeunie, la minorité protestante a fait mieux que se maintenir, sa part dans la population française a même légèrement progressé. Cette vitalité surprenante manifestée à l'occasion du cinq-centième anniversaire de la naissance de Jean Calvin n'élimine pas une certaine « précarité protestante » [Jean-Paul Willaime]. Mais elle invite, un an après les célébrations de l'année Calvin, à se pencher d'un peu plus près sur les forces vives des protestants français au XXIe siècle. Qui sont ces chrétiens ? Comment expliquer non seulement leur maintien, mais aussi leur essor, notamment dans les banlieues ? Quels contours donner aux courants émergeants, aux nouvelles Églises, entre pentecôtisme, évangélisme et communautés issues de l'immigration ? Comment s'articulent, au sein des traditions réformée et luthérienne, l'héritage et le renouvellement ? En une phrase : quel est l'état des lieux, et quelles dynamiques sont à l'œuvre aujourd'hui au sein de cette tradition chrétienne française en mouvement ?

Annonce

8, rue d’Athènes - 75009 Paris

Organisé par le

Groupe Sociétés Religions Laïcités (UMR 8582 - EPHE-CNRS)

Responsables scientifiques

  • Jean-Paul Willaime
  • Sébastien Fath

Avec l’appui de l’

Institut Européen en Sciences des Religions (EPHE)

Sous le patronage

de la Fédération Protestante de France (FPF)

Colloque sur inscription

Renseignements : R-Danielle Breseghello (GSRL)

Tel : 01 40 25 12 75   courriel : r-danielle.breseghello@gsrl.cnrs.fr

Jeudi 18 novembre 2010

9h30      Accueil 

Ouverture

  • Claude Baty  - Président de la Fédération Protestante de France
  • Jean-Paul Willaime - Directeur d’études à la section des Sciences Religieuses de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, GSRL

9h45      Introduction : bilan historiographique 

Sébastien Fath - Chargé de recherches au CNRS, GSRL (EPHE/CNRS)

I. Etat des lieux : une minorité religieuse en légère croissance

Le protestantisme, combien de divisions ? Représentant environ 3% de la population française, la sensibilité protestante est une expression religieuse minoritaire. Pourtant, en dépit de la sécularisation croissante de la société, ce type de christianisme maintient et diversifie sa présence. Cet état des lieux permet de saisir les modalités de cet ancrage protestant français au début du XXIe siècle.

Président de séance : Philippe Portier (Directeur d’études à l’EPHE, Directeur du GSRL)

10h         1. Le protestantisme au miroir des sondages: une minorité en mutation

                Claude Dargent - Professeur de sociologie à l’Université de Paris VIII

10h20    2. Pratiquants et lieux de culte : des temples désaffectés aux megachurches

                Sébastien Fath - Chargé de recherches au CNRS, GSRL (EPHE/CNRS)

10h40    3. Le protestantisme aujourd’hui au miroir des cotisants

                Jean-Daniel Roque - Agrégé d’Histoire, trésorier de la Fédération Protestante de France

11h         Débat

11h30    4. Le protestantisme aujourd’hui au miroir des médias : une identité religieuse qui reste méconnue

                Blandine Chélini-Pont - Maître de conférences, Université Paul Cézanne, Aix-en-Provence

11h50    5. Les protestants français et le 500e anniversaire de Jean Calvin en France

                André Encrevé - Professeur émérite en histoire contemporaine, Université de Paris XII

12h10    Débat

12h30    Fin de la matinée

II. Une identité plurielle : à la découverte du kaléidoscope protestant

Parcourir l’état des lieux du protestantisme invite à s’interroger sur les contours de cette identité chrétienne particulière. Sans institution centralisée, sans magistère, le protestantisme se subdivise en de multiples sensibilités qui se sont fortement diversifiées depuis le début du XXe siècle.

Président de séance : Denis Pelletier (Directeur d’études à l’EPHE)

14h         6. Réformés à Paris: entre héritage et renouvellement

                Anne Dollfus - Doctorante à l’Institut Protestant de Théologie (IPT), Faculté de Montpellier

14h20    7. Luthériens et réformés en Alsace-Moselle, entre continuités et recompositions

                Isabelle Grellier - Professeur en Théologie Pratique, Faculté de Théologie Protestante de Strasbourg

14h40    Débat

15h         8. Mondes pentecôtistes et charismatiques: quelles frontières à l’enthousiasme ?

                Jean-Yves Carluer - Maître de conférences en histoire contemporaine, Université de Brest

15h20    9. Evangéliques de lignée piétiste: entre Bible et réveils

                Christopher Sinclair - Maître de conférences à l’Université Marc Bloch, Strasbourg

15h40    10. Les Églises de migrants entre visibilité et invisibilité :

                une approche spatiale des communautés africaines et haïtiennes

                Frédéric Déjean - Allocataire Moniteur Normalien, doctorant Université Paris X Nanterre

16h         Débat

16h30    Pause

17h00    Conférence de presse «Les protestants au miroir des enquêtes IFOP de 2010»

Jean-Paul Willaime - Directeur d’études à la section des Sciences Religieuses de l’Ecole Pratique des Hautes Etudes, GSRL

Vendredi 19 novembre 2010

III. Un christianisme de l’ascèse intramondaine

N’en déplaise aux idées reçues, les «variations protestantes» ne sont pas infinies. Au-delà d’une grande diversité d’expressions, le protestantisme français s’atteste socialement au travers d’une ascèse intramondaine, c’est-à-dire qu’il induit une manière spécifique de s’engager en société au nom de valeurs, nourrissant une riche culture associative et des logiques de réseau.

Président de séance : Isabelle Saint-Martin (Directrice de l’IESR)

9h30      11. Les mouvements de jeunesse

                Arnaud Baubérot - Maître de conférences en histoire contemporaine,

                Université de Paris Est, Créteil-Val-de-Marne

9h50      12. Engagement social et solidarités

                Gilbert Vincent - Professeur émérite à l’Université de Strasbourg

10h10    Débat

10h30    Pause

11h         13. Les Églises : des modes de structuration décentralisés

                Céline Béraud - Maitre de conférences en sociologie à l’Université de Caen

11h20    14. Fédérations, réseaux et associations

                Aurélien Fauches - Allocataire de recherche, doctorant rattaché au GSRL (EPHE/CNRS)

11h40    Débat

12h         Pause

IV. Une différence protestante française dans le concert international ?

À l’échelle mondiale, le protestantisme français semble peser davantage par son passé (apport de Jean Calvin) que par son actualité. Pourtant, bien que peu nombreux, les protestants de France (hexagone et outre-mer) sont ouverts à l’échelle internationale, et entretiennent des relations suivies avec leurs coreligionnaires, de Montréal à Kinshasa et de Berlin à Sao Paulo. Quelles logiques d’influence développent-ils ?

Président de séance : Séverine Mathieu (Prag à l’EPHE)

14h         15. Les protestants français et l’Amérique latine

                Jean-Pierre Bastian - Professeur de sociologie des religions à la Faculté de Théologie Protestante,

                Université de Strasbourg

14h20    16. Les protestants français et l’Europe

                Bérengère Massignon - Post-doctorante, maître de conférences à l’IEP de Paris

14h40    17. Les protestants français et le monde anglo-saxon

                Sophie-Hélène Trigeaud - Post-doctorante, Research Associate à l’Université du Kent

15h10    Débat

15h40    18. Les protestants français et la francophonie

                Jean-François Zorn - Professeur de missiologie à l’Institut Protestant de Théologie (IPT),

                Faculté de Montpellier

16h         19. Les protestants français et l’Asie

                Pan Junliang - ATER à l’Université de Paris VII

16h20    Débat

16h40    Pause

17h         Table ronde d’acteurs «Les protestants en France, une famille recomposée»

18h         Cocktail offert par la Fédération Protestante de France

Samedi 20 novembre 2010

V. Des recompositions en phase avec la «société monde»

Les dynamiques d’adaptation et de renouvellement qui marquent le protestantisme français contemporain s’inscrivent dans des registres qui débordent du terrain religieux. Par sa souplesse et son accent sur le rôle des laïcs, le protestantisme marquerait-il une affinité particulière avec l’affirmation d’une «société monde» (Jacques Lévy) où le choix individuel prime sur la tradition, et le réseau sur l’institution ?

Président de séance : Jean Baubérot (Directeur d’études émérite à l’EPHE)

9h30      20. Un terreau d’accueil privilégié pour les migrants ?

                Bernard Boutter - Docteur en anthropologie, associé au laboratoire CSRES, Strasbourg

9h50      21. L’espoir, plus que la mémoire : une religion du changement personnel

                Franck Labarbe - Doctorant, chargé de cours en anthropologie à l’Université Paul Valéry, Montpellier III

10h10    Débat

10h30    22. Protestantisme et nouvelle donne oecuménique

                Jean-Paul Willaime - Directeur d’études à la section des Sciences Religieuses de l’École Pratique des Hautes Études

10h50    23. Du converti au connecté : une forte présence sur le Web

                Pierre-Yves Kirschleger  - Maître de conférences en histoire contemporaine à l’Université

                Paul Valéry, Montpellier III

11h10    Débat

11h30    Conclusions : Un christianisme participatif au sein d’une civilisation du choix 

                Jean-Paul Willaime - Directeur d’études à la section des Sciences Religieuses de l’École Pratique des Hautes Études, GSRL

12h         Fin du colloque

Organisation du colloque 

R-Danielle Breseghello, Documentaliste, GSRL-CNRS

Tél. (33) 01 40 25 12 75 – 06 79 21 13 71

courriel : r-danielle.breseghello@gsrl.cnrs.fr

Muriel Menanteau, Service Communication FPF

Tél. (33) 01 44 53 47 12

courriel : fpf-info@protestants.org

Administration et Diffusion

Perrine Saettel, Responsable administrative IESR (EPHE)

Caroline Brafman, Documentaliste,  IESR (EPHE)

Lieux

  • 8, rue d'Athènes (Amphithéâtre "Bourgogne")
    Paris, France

Dates

  • jeudi 18 novembre 2010
  • vendredi 19 novembre 2010
  • samedi 20 novembre 2010

Mots-clés

  • protestantisme, France, christianisme, minorité religieuse, identité plurielle, enquêtes IFOP, sociologie des religions, histoire contemporaine, migrations, associations

Contacts

  • Rita-Danielle Breseghello
    courriel : r-danielle [dot] breseghello [at] gsrl [dot] cnrs [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Rita-Danielle Breseghello
    courriel : r-danielle [dot] breseghello [at] gsrl [dot] cnrs [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les protestants en France, une famille recomposée », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 27 octobre 2010, http://calenda.org/202316