AccueilSciences humaines & sociales, 1970-2010 : Nanterre en débat

Sciences humaines & sociales, 1970-2010 : Nanterre en débat

The Humanities and Social Sciences, 1970-2010. The Nanterre Debate

*  *  *

Publié le jeudi 28 octobre 2010 par Natalie Petiteau

Résumé

Colloque sciences humaines et sociales pour le quarantième anniversaire de Paris ouest Nanterre. Les SHS ont connu de 1970 à 2010 une évolution historique depuis une crise du sens alliée à une relative prospérité institutionnelle à une crise institutionnelle qui surgit alors que, libérées de leurs anciens paradigmes, mais fortes de leurs nouvelles approches, elles peuvent à nouveau prendre en charge le sens du monde. En effet, seules les sciences sociales et humaines peuvent aujourd'hui appréhender la complexité, essentiellement culturelle, du monde humain, et produire une synthèse qui tienne compte des apports des autres disciplines.

Annonce

On a longtemps cru à une crise des sciences humaines et sociales. Après 1970, les paradigmes marxiste ou structuraliste se sont effrités face à la réalité du sujet concret qu'ils ne parvenaient pas à expliquer ; et on a pensé que d'autres disciplines comme l'économie ou la biologie permettraient de mieux comprendre le fait humain dans ses deux dimensions de généralité et de singularité. Toutefois, cette érosion du sens des SHS s'était accompagnée d'un développement du nombre de chaires, de publications et d'étudiants. Celui-ci a été remis en cause récemment, pour des raisons budgétaires, mais également idéologiques, au moment même où les paradigmes économiques classiques montrent leurs limites dans leur ambition d'expliquer le monde et que les neurosciences, malgré leurs avancées, ne parviennent pas à rendre compte de la diversité de l'humain. Les SHS ont donc connu de 1970 à 2010 une évolution historique depuis une crise du sens alliée à une relative prospérité institutionnelle à une crise institutionnelle qui surgit alors que, libérées de leurs anciens paradigmes, mais fortes de leurs nouvelles approches, elles peuvent à nouveau prendre en charge le sens du monde. En effet, seules les sciences sociales et humaines peuvent aujourd'hui appréhender la complexité, essentiellement culturelle, du monde humain, et produire une synthèse qui tienne compte des apports des autres disciplines.

C'est de tout cela dont les meilleurs spécialistes débattront à Nanterre, lieu emblématique des SHS en France, les 16 et 17 décembre 2010.

Edito de Bernadette Madeuf, présidente de Paris Ouest
Quelles SHS aujourd'hui ?

Depuis la création des universités, en conformité avec la loi Edgar Faure, qui a été une des réponses aux événements de mai 68, le paysage des Sciences humaines et sociales a beaucoup évolué, tant d'un point de vue scientifique que d'un point de vue disciplinaire et institutionnel. En parallèle, la perception qu'en ont le public, les étudiants, les politiques, les entreprises a également changé. Et pourtant...

En 2010, plusieurs décennies après la fin des Trente Glorieuses et l'abandon de la prospective à la française au sein du Commissariat du Plan, les politiques s'apprêtent à investir des sommes importantes dans des projets scientifiques « de prestige », tout en mettant en œuvre, à marche forcée, une multitude de dispositifs de contrôle, d'évaluation et de contractualisation de la recherche publique.

Dans les projets mis en avant, les Sciences humaines et sociales apparaissent comme les parents pauvres de l'université, alors que les problématiques sur lesquelles elles réfléchissent sont devenues incontournables. La politique, la démocratie, la mondialisation, l'éthique, le développement durable, le travail, les maux de la société, l'interculturalité, le rôle d'internet... toutes ces questions, et bien d'autres, sont au cœur de la recherche en sciences humaines et sociales, et intéressent désormais une part croissante des acteurs de la société, qu'ils soient cadres d'entreprises, ingénieurs, responsables politiques ou simples citoyens.

Plus généralement, alors que les services sont devenus le premier secteur d'activité et la première source de richesse d'Europe occidentale, les universités de Sciences humaines et sociales sont encore présentées comme des « usines à chômeurs », et le modèle universitaire opposé à celui des écoles, petites ou grandes, suposées plus rentables ou efficaces.

Au vu de l'importance historique de « Nanterre », fer de lance des mouvements de modernisation de l'université française, nous avons souhaité y accueillir des spécialistes des différentes Sciences humaines et sociales, venus de France et de l'étranger. Ce colloque aura comme objectif d'analyser ce qui constitue les « SHS» d'aujourd'hui et de questionner leur place et leur devenir dans le monde.

Programme

Jeudi 16 décembre 2010

Lieu : amphithéâtre Henri Lefebvre (B2)

9h : Introduction : L'invention de Nanterre
Bernadette Madeuf, Université Paris Ouest Nanterre La Défense

9h15 : Présentation du colloque
Bernard Laks, Université Paris Ouest Nanterre La Défense

Conférences : Engagements et paradigmes

Thème 1 : Engagements et désengagements

Présidence : Todd Porterfield, Université de Montréal

9h30 : Que devient la Théorie ? Sciences humaines, politique, philosophie (1970-2010) : réflexions et propositions
Etienne Balibar, Université Paris Ouest Nanterre La Défense

10h : Les Sciences humaines et sociales et la démocratie (1970-2010)
Didier Eribon, Université d'Amiens

10h30 : débat

11h : pause

Thème 2 : Le devenir des paradigmes

Présidence : Pierre Rouillard, Maison René-Ginouvès de l'Archéologie et de l'Ethnologie

11h15 : Structure et sujet (1970-2010)
Jean-Claude Milner, Université Paris-VII

11h45 : Economie versus sociologie : du moment marxiste au dialogue des disciplines (1970-2010)
François Vatin, Université Paris Ouest Nanterre La Défense

12h15 : débat

12h45 - 14h30 : déjeuner

Après-midi (14h30 - 18h) :

Sessions : Disciplines et indisciplines

Session 1 : Le croisement des disciplines

Présidence : Catherine Larrere, Université Paris-I

14h30 : L'histoire et les Sciences humaines et sociales : de l'impérialisme à l'interdisciplinarité
Ludovic Tournès, Université Paris Ouest Nanterre La Défense

15h : Médecines du corps et de l'esprit
Anne Fagot-Largeault, Collège de France

15h30 : Retour sur la question du style : histoire de l'art et anthropologie
Roland Recht, Collège de France

16h : débat

16h15 : pause

16h30 : Philosophie et anthropologie
Patrice Maniglier, University of Essex

17h : Géographie, art et psychanalyse
Anne Volvey, Université d'Artois

17h30 : L'exemple des sciences cognitives
Jérôme Sackur, ENS Ulm

18h : débat

19h : Remise des prix de thèse, voir programme ci-dessous

Session 2 : Transformations et remises en cause des disciplines

Présidence : Annette Becker, Université Paris Ouest

14h30 : La linguistique et les sciences du langage (1970-2010)
Pierre Encrevé, EHESS

15h : Les théories dominantes de l'économie à partir des années 1970 : vers une science physique et une science de l'ingénieur
Bruno Théret, CNRS

15h30 : Histoire de la théorie du droit (1970-2010)
Michel Troper, Université Paris Ouest Nanterre La Défense

16h : débat

16h15 : pause

16h30 : Les philosophies à l'ère des paradigmes : divisions, tournants, et retours
Sandra Laugier, Université Paris-I

17h : Les théories de l'esthétique (1970-2010)
Jacqueline Lichstenstein, Université Paris-IV

17h30 : De l'anthropologie clinique ou de la sagesse de l'indiscipline
Pierre-Yves Balut, Université Paris-IV

18h : débat

19h : Remise des prix de thèse, voir programme ci-dessous

Session 3 : Les faces à faces transatlantiques 1970-2010

Présidence :

14h30 : en attente

15h : La French Theory (1970-2010)
Paola Marrati, John Hopkins University

15h30 : Le Cognitive Turn (1970-2010)
John A. Goldsmith, Chicago University

16h : débat

16h15 : pause

16h30 : Les Cultural Studies (1970-2010)
Lynn Hunt, University of California Los Angeles

17h : Une nouvelle donne en histoire de l'art (1970-2010)
Yve-Alain Bois, Princeton, IAS

17h30 : Les Postcolonial Studies (1980-2010)
Jacques Pouchepadass, CNRS

18h : débat

19h : Remise des prix de thèse, voir programme ci-dessous

Vendredi 17 décembre 2010

Conférences : Des Sciences humaines et sociales en crises ?

Lieu : amphithéâtre Henri Lefebvre (B2)

Thème 1 : Les Sciences humaines et sociales en crise dans le monde actuel ?

Présidence : François Weil, EHESS

9h : Pour une ontologie des faits sociaux
Pierre Livet, Université Aix-Marseille

9h30 : Les Sciences humaines et sociales, le livre et Internet
Bruno Racine, BNF

10h : L'insertion professionnelle des étudiants en Sciences humaines et sociales
Vincent Merle, CNAM

10h30 : débat

11h : pause

Thème 2 : Une crise du sens des Sciences humaines et sociales face au monde actuel ?

Présidence : Anne Lacheret, Université Paris Ouest

11h15 : Les sciences politiques au coeur du maelström
Bernard Lacroix, Université Paris Ouest Nanterre La Défense

11h45 : Diversité culturelle et mondialisation : uniformisation ou production de la différence ?
Jean-Loup Amselle, EHESS

12h15 : débat

12h45 - 14h30 : déjeuner

Après-midi (14h30 - 18h) :

Sessions : Sorties de crise

Session 1 : Le curseur culture/nature aujourd'hui

Présidence : Bernard Laks, Université Paris Ouest

14h30 : L'indéterminisme et le libre arbitre aujourd'hui
Iégor Reznikoff, Université Paris Ouest Nanterre La Défense

15h : Géographie physique, géographie humaine, écologie
Hervé Regnauld, Université Rennes-II

15h30 : Nature et culture en anthropologie
Sophie Blanchy, CNRS

16h : débat

16h15 : pause

16h30 : La place du langage dans les spécificités de l'espèce humaine
Bernard Victorri, CNRS

17h : Le naturalisme dans les Sciences humaines et sociales
Daniel Andler, Université Paris-IV

17h30 : débat

18h15 : Conférence et cocktail de clôture, voir programme ci-dessous

Session 2 : Perspectives académiques d'aujourd'hui

Présidence : Patrice Bourdelais, INSHS

14h30 : Les Sciences humaines et sociales en France : un paysage en recomposition
Marie-Claude Maurel, EHESS

15h : Le catalyseur américain : théorie critiques à venir et circulation des concepts
François Cusset, Université Paris Ouest Nanterre La Défense

15h30 : Les Geisteswissenschaften en Allemagne
Ingrid Gilcher, Universität Bielefeld

16h : débat

16h15 : pause

16h30 : L'Union européenne et les Sciences humaines et sociales
Jean-Michel Roddaz, Université Bordeaux-III

17h : Histoire et histoires : par-delà les nations, comparaisons et frontières
Christophe Charle, Université Paris-I

17h30 : débat

18h15 : Conférence et cocktail de clôture, voir ci-dessous

Session 3 : Approches transdisciplinaires

Présidence : Martine de Gaudemar, Université Paris Ouest

14h30 : Crise du texte, triomphe de l'art/de l'image et du geste ?
Ségolène Le Men, Université Paris Ouest Nanterre La Défense

15h : L'apport de l'histoire des sciences de l'Homme à la compréhension des Sciences humaines et sociales
Claude Blanckaert, EHESS

15h30 : Quantification et sciences sociales : la grande bifurcation
Alain Desrosières, EHESS

16h : débat

16h15 : pause

16h30 : A côté du genre
Geneviève Fraisse, CNRS

17h : Quel type d'unité pour les sciences humaines et sociales ?
Hervé Inglebert, Université Paris Ouest Nanterre La Défense

17h30 : débat

18h15 : Conférence et cocktail de clôture, voir ci-dessous

Cérémonie de remise des prix de thèse

Jeudi 16 décembre, 19h
Amphithéâtre Henri Lefebvre (B2)

  • Prix René Rémond
    Marie-Joséphine Coquin, Le démos en Grèce de l'époque mycénienne à la fin de l'époque archaïque.
  • Prix Germaine Tillion
    Didier Guignard, L'abus de pouvoir dans l'Algérie coloniale (1880-1914).Visibilité et singularité.
  • Prix Paul Ricoeur
    Dimitrios Tsarapatsanis, Les fondements éthiques des discours juridiques sur le statut de la vie humaine anténatale.
Les ouvrages tirés de ces thèses sont publiés par les Presses universitaires de Paris Ouest.

Conférence et cocktail de clôture

Vendredi 17 décembre, 18h15
Amphithéâtre Henri Lefebvre (B2)

Tzvetan Todorov
Les sciences humaines et sociales : un regard rétrospectif
La conférence sera suivie d'un cocktail

Lieux

  • Université Paris Ouest Nanterre La Défense 200, avenue de la République
    Nanterre, France

Dates

  • jeudi 16 décembre 2010
  • vendredi 17 décembre 2010

Mots-clés

  • historiographie, Nanterre

Contacts

  • Léda Mansour
    courriel : lmansour [at] u-paris10 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Léda Mansour
    courriel : lmansour [at] u-paris10 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Sciences humaines & sociales, 1970-2010 : Nanterre en débat », Colloque, Calenda, Publié le jeudi 28 octobre 2010, http://calenda.org/202344