AccueilDes psychanalystes face à la politique française à l’égard des Roms et des gens du voyage

Des psychanalystes face à la politique française à l’égard des Roms et des gens du voyage

Psychoanalysts and French Policy towards Roma and Travelling Populations

*  *  *

Publié le vendredi 05 novembre 2010 par Karim Hammou

Résumé

Cibler une population pour l'exclure et l’expulser, comme le gouvernement français l'a fait envers les gens du voyage, français, et les Roms, étrangers membres de la communauté européenne est un acte illégal comme l’ont souligné les experts de l’Union européenne, du Conseil de l’Europe et de l’ONU. Face à cette situation critique pour les démocraties européennes, Bénédicte Reynaud, membre du Département de sciences sociales de l’ENS et Espace analytique, association de psychanalystes, organise une journée de réflexions, autant de regards croisés entre la psychanalyse, l’histoire et l’anthropologie. Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

Annonce

Colloque à l’initiative du Département de Sciences Sociales (Bénédicte Reynaud) et d’Espace Analytique (Bernard Toboul)

Des psychanalystes face à la politique française à l’égard des Roms  et des Gens du Voyage

Dimanche 21 novembre 2010, de 13h30 à 19 h

École normale supérieure – 45 rue d’Ulm, 75005-Paris

Salle Dussane 

Argument du colloque 

Cibler une population pour l'exclure et l’expulser, comme le gouvernement français l'a fait envers les Gens du Voyage, français, et les Roms, étrangers membres de la communauté européenne est un acte illégal comme l’ont souligné les experts de l’Union européenne, du Conseil de l’Europe et de l’ONU.

Dans une Europe fragilisée par une crise économique et sociale majeure, une telle politique fondée sur la désignation d’un bouc émissaire, risque de transférer le malheur quotidien en vindicte populaire. Plus grave encore, l’histoire nous incite à une vigilance extrême face au risque d’un engrenage politique fatal. La tentation partagée par tous les États européens de l’« ethnicisation politique » remet en cause les principes de la souveraineté nationale. Elle met en péril le fonctionnement démocratique de notre société.

Face à cette situation critique pour les démocraties européennes, Bénédicte Reynaud, membre du  Département de Sciences Sociales de l’ENS et Espace Analytique, association de psychanalystes, organise une journée de réflexions, autant de regards croisés entre la psychanalyse, l’histoire et l’anthropologie.  

Programme

1. Projection du film de Raphael Pillosio (réalisateur, anthropologue) : « Des Français sans histoire » (2009, 84 minutes), suivie d’une discussion avec le réalisateur.

2. Interventions

  • Henriette Asséo (professeur à l’EHESS): mise en perspective historique de la politique de ségrégation des Roms et des Gens du Voyage
  • Patrick Williams (Directeur de recherches au CNRS) : approche anthropologique de la culture des Tsiganes.

3. Table ronde et discussion générale

  • Marcel Drach
  • Françoise Moscovitz
  • Jean-Jacques Moscovitz
  • Jean-Christophe Saladin
  • Guy Sapriel
  • Catherine Vanier
  • Alain Vanier.

4. Conclusion musicale : concert tsigane.

 Entrée libre et gratuite dans la limite des places disponibles

Contact: benedicte.reynaud@ens.fr

Catégories

Lieux

  • ENS, 45 rue d'Ulm salle Dusane
    Paris, France

Dates

  • dimanche 21 novembre 2010

Mots-clés

  • histoire, psychanalyse, Roms, gens du voyage

Contacts

  • Benedicte Reynaud
    courriel : benedicte [dot] reynaud [at] ens [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Benedicte Reynaud
    courriel : benedicte [dot] reynaud [at] ens [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Des psychanalystes face à la politique française à l’égard des Roms et des gens du voyage », Colloque, Calenda, Publié le vendredi 05 novembre 2010, http://calenda.org/202360