AccueilLe sens du passé. Pour une nouvelle approche théorique des mémoires, de Commynes à nos jours

Le sens du passé. Pour une nouvelle approche théorique des mémoires, de Commynes à nos jours

The Meaning of the Past. A New Theoretical Approach to Memoires, from Commynes to the Present Day

*  *  *

Publié le lundi 15 novembre 2010 par Karim Hammou

Résumé

Ce colloque entend favoriser pour la première fois une approche globale de la tradition française des Mémoires, d’un point de vue à la fois historique et théorique, en interrogeant les principaux présupposés qui en ont jusqu’ici sous-tendu l’étude et en faisant dialoguer des spécialistes couvrant la totalité de leur extension historique.

Annonce

Objets d’un intérêt renouvelé des études littéraires depuis une trentaine d’années, les Mémoires ont souffert d’être limités à la fois dans leur extension chronologique et dans leur légitimité théorique. Considérés comme une spécificité des siècles classiques qui n’aurait que laborieusement survécu à cet âge d’or supposé, les Mémoires n’ont pas été saisis dans la longue durée, comme un modèle capable de dépasser le contexte social et culturel qui les a vus naître. Situés en outre en marge des études sur les récits personnels, les travaux consacrés aux Mémoires ont subi l’attractivité de cadres théoriques qui en ont fortement influencé l’approche : la notion moderne d’autobiographie, en particulier, a pu fonctionner à la fois comme « autre » des Mémoires et comme « archigenre » susceptible de les intégrer mais aussi de gommer leur originalité. Le « règne de l’autobiographie » a ainsi conduit à estomper dans notre horizon culturel la singularité de « genres » perçus comme plus secondaires (Mémoires, Souvenirs, Annales, chroniques) en dépit de leur antériorité chronologique et de leur intérêt théorique propre.

Le sens du passé. Pour une nouvelle approche théorique des Mémoires, de Commynes à nos jours

1er- 4 décembre 2010 : à la Maison de la Recherche de l’Université Paris-Sorbonne (28, rue Serpente, Paris 6e) les 1er et 2 décembre et dans la salle du Conseil de la Faculté de Philosophie, Arts et Lettres de l’Université catholique de Louvain, bâtiment Erasme, 1, place Blaise-Pascal, Louvain-la-Neuve, les 3 et 4 décembre

Mercredi 1er décembre, Paris

9h : accueil à la Maison de la Recherche de Paris-Sorbonne, 28 rue Serpente, Paris 6e

9h15 : « Les Mémoires, un genre ? » par Marc Hersant, Jean-Louis Jeannelle et Damien Zanone

Identifier, éditer, lire

Séance présidée par Joël Blanchard (Université du Maine)

  • 9h30 : Catherine Emerson (National University of Ireland) : « Les Mémoires du XVe siècle dans les collections du XIXe siècle »
  • 10h : Christophe Gicquiaud (Université Paris-Sorbonne) : « Jean Le Laboureur, éditeur et commentateur des Mémoires de Castelnau »

10h30 : discussion ; 10h45 : pause

  • 11h : Claire Quaglia (Université Paris 7) : « Les Mémoires d’Ancien Régime : diversité formelle et écriture du “moi” »
  • 11h30 : Marie-Paule de Weerdt-Pilorge (Université de Tours) : « Le pacte de lecture dans les Mémoires du XVIIIe siècle : quelle révolution ? »

12h : discussion

Séance présidée par Jean Garapon (Université de Nantes)

  • 14h : Philippe Lejeune (Université Paris 13) « Bombelles : édition et reconfiguration générique de texte »
  • 14h30 : Dinah Ribard (EHESS, Paris) : « Mémoires, histoire, témoignage »

15h : discussion ; 15h15 : pause

  • 15h30 : Jean-Christophe Igalens (Université de Nice Sophia-Antipolis) : « “Tous les écrits en ce genre” : remarques sur l’appréhension générique des Mémoires au tournant des Lumières »
  • 16h : Anna Karla (HU Berlin, EHESS/Institut historique allemand) : « Mémoires d’outre-Rhin : définition, adaptations et critique d’un genre “français” dans l’Allemagne du XIXe »

16h30 : discussion

Jeudi 2 décembre, Paris

Les Mémoires, des modèles d’écriture en transformation

Séance présidée par Pierre Frantz (Université Paris-Sorbonne)

  • 9h30 : Juliette Nollez (Université Paris-Sorbonne) : « L’irréel du passé, mode paradoxal de l’expression de la vérité dans les Mémoires du duc de Saint-Simon »
  • 10h : François Raviez (Université d’Artois) : « Les Mémoires d’outre-tombe : un dialogue des mourants »

10h30 : discussion ; 10h45 : pause

  • 11h : Jean-François Perrin (Université Grenoble 3) : « “À charge et à décharge”. Une approche singulière de l’écriture mémorialiste : les Lettres à Malesherbes de J.-J. Rousseau »
  • 11h30 : Alexandre Tarrête (Université Paris-Sorbonne) : « Les rapports auteur/personnage dans les Mémoires de Guerre du général de Gaulle »

12h : discussion

Séance présidée par Béatrice Didier (École normale supérieure de Paris)

  • 14h30 : Marc Hersant (Université Lyon 3) : « Un captif amoureux : Genet mémorialiste ? »
  • 15h : Christophe Meurée (FRS-FNRS/Université catholique de Louvain) : « La tentation mémorialiste de Marguerite Duras »

15h30 : discussion ; 15h45 : pause

  • 16h : Nathalie Froloff (Université de Tours) : « De Simone de Beauvoir à Annie Ernaux : un renouveau des Mémoires au féminin »
  • 16h30 : Tiphaine Samoyault (Université Paris 8) : « Mémoire de la trahison : Ernaux, Bourdieu, Depardon, Éribon »

17h : discussion

Vendredi 3 décembre, Louvain-la-Neuve

13h30 : accueil salle du Conseil FIAL, bât. Erasme, 1, place Blaise-Pascal, Louvain-la-Neuve

Entre récits de soi et fiction

Séance présidée par Myriam Watthee-Delmotte (Université catholique de Louvain)

  • 14h : Emmanuelle Lesne-Jaffro (Université Clermont-Ferrand 2) : « Le concept de diction appliqué aux Mémoires »
  • 14h30 : Filippo d’Angelo (Université de Limoges) : « Mémoires et libertinage au XVIIe siècle : le Journal de Jean-Jacques Bouchard »
  • 15h : Jan Herman (Katholieke Universiteit Leuven) : « Des romans-mémoires aux Mémoires : le double pacte de lecture chez Courtilz de Sandras, Rétif de la Bretonne et Voltaire »

15h30 : discussion ; 15h50 : pause

  • 16h05 : Damien Zanone (Université catholique de Louvain) : « La voix retrouvée de Justine Guillery : Mémoires d’une inconnue »
  • 16h35 : Laura Colombo (Université de Vérone) : « Les enchantements de la passion et de l’esprit : Marie d’Agoult et Hortense Allart mémorialistes »
  • 17h05 : Jean-François Massol (Université Grenoble 3) : « Mémoires, Journal, Souvenirs, trois formes pour un roman : Le Lieutenant-colonel de Maumort de Roger Martin du Gard »

17h35 : discussion

Samedi 4 décembre, Louvain-la-Neuve

Mémoires et écriture de l’histoire

Séance présidée par Philippe Lejeune (Université Paris 13)

  • 9h : Joël Blanchard (Université du Maine) : « Pour une “archéologie” des Mémoires. L’écriture commynienne : exception ou filiations ? »
  • 9h30 : Adrien Paschoud (Fonds national suisse de la recherche scientifique) : « Aspects et enjeux de l’écriture mémorialiste au temps des Guerres de religion : Sa vie à ses enfants d’Agrippa d’Aubigné »

10h : discussion ; 10h15 : pause

  • 10h30 : Anne Coudreuse (Université Paris 13/IUF) « Les Mémoires de la Révolution sont-ils lisibles ? »
  • 11h : Katrien Horemans et Helena Medeiros (Katholieke Universiteit Leuven) : « De la diplomatie de se dire : le discours personnel dans les Mémoires (Voltaire, Rousseau) »

11h30 : discussion

Séance présidée par Michel Brix (Facultés universitaires Notre-Dame de la Paix de Namur)

  • 13h15 : Catherine Mariette (Université Grenoble 3) : « Polyphonie de l’Histoire dans les Mémoires sur Napoléon de Stendhal »
  • 13h45 : John Eakin (Indiana University, Bloomington) : « Vivre dans l’Histoire : autobiographie, memoir(s), Mémoires »

14h15 : discussion ; 14h30 : pause

  • 14h45 : Jean-Louis Jeannelle (Université Paris-Sorbonne/IUF) : « Malraux stalinien : Mémoires et polémique »
  • 15h15 : Jacques Lecarme (Université Paris 3) : « Mémoires de la résistance et de la collaboration »

15h45 : discussion

16h : clôture du colloque

Catégories

Lieux

  • Maison de la Recherche de l’université Paris-Sorbonne, 28, rue Serpente les 1er et 2 décembre et dans la salle du Conseil de la Faculté de Philosophie, Arts et Lettres de l’Université
    Paris, France

Dates

  • samedi 04 décembre 2010
  • mercredi 01 décembre 2010
  • jeudi 02 décembre 2010
  • vendredi 03 décembre 2010

Mots-clés

  • mémoires, histoire

Contacts

  • Jeannelle Jean-Louis
    courriel : jeannelle [at] fabula [dot] org

Source de l'information

  • Jean-Louis Jeannelle
    courriel : jeannelle [at] fabula [dot] org

Pour citer cette annonce

« Le sens du passé. Pour une nouvelle approche théorique des mémoires, de Commynes à nos jours », Colloque, Calenda, Publié le lundi 15 novembre 2010, http://calenda.org/202482