AccueilSpectre. Objet et méthodes

Spectre. Objet et méthodes

Spectrum. Object and Methods

*  *  *

Publié le lundi 22 novembre 2010 par Marie Pellen

Résumé

La proposition de notre groupe de recherche, intrinsèquement pluridisciplinaire, est de réfléchir à des croisements méthodologiques entre les sciences et leurs concepts propres, de manière à nourrir les expériences de recherche individuelles dans chacun des champs représentés. Cette seconde journée d’études a pour but de faire se rejoindre des réflexions liées à différents objets, afin de vérifier la pertinence de l’outil « spectre » dans la création de nouveaux objets d’étude, dans la saisie de phénomènes concrets ou abstraits. Les communications porteront sur l'histoire, la psychologie, la musique, le cinéma et la linguistique.

Annonce

Proposition

En 1672, Isaac Newton observe que la lumière, passant au travers d’un prisme en verre, se diffracte en séquences colorées qui correspondent aux composantes électro-magnétiques de la lumière blanche. Il baptise cet éventail multicolore spectre.

En nous situant au croisement des disciplines scientifiques, nous avons fait l’hypothèse en décembre 2009 que ce spectre pouvait être entendu comme une exploration de la nature même d’une matière, d’un corps, d’un évènement. Séparé, diffracté en ses composantes multiples, l’objet considéré par l’artiste, le chercheur, ou toutes les personnes mises en jeu, peut ainsi être déployé dans le temps et dans l’espace. Ses fragments, ses échos, ses reflets sont comme distribués sur d’autres supports qui seront à leur tour aptes à en porter ou en incarner un aspect.
Le spectre est donc pour les sciences exactes un moyen d’explorer une instabilité, tandis que pour les sciences subtiles, il sert au contraire à se rapprocher d’un objet dont on reconnaît a priori l’instabilité, de manière à la réduire en maîtrisant des paramètres différents de manière simultanée. La donnée du temps se trouve ainsi réinvestie comme paramètre de saisie de l’objet.

Cette seconde journée d’études à vocation pluridisciplinaire a pour but de faire se rejoindre des réflexions liées à différents objets, afin de vérifier la pertinence de l’outil « spectre » dans la création de nouveaux objets d’étude, dans la saisie de phénomènes  concrets ou abstraits.

Programme

10h – Amphithéâtre Saint-Anselme

Mémoires

Olivier Cosson (GRIHF):

Lire la guerre sur le champ de bataille fumant (1900)

Gabrielle Reiner (Paris III):

Elaboration d’une figuration et d’une narration spectrales (Le Goût du Koumiz de X.Christiaens)

Figures idéelles

Za Casta (Douai) :

Le spectre de l’adynaton

Jehanne Roul (GRIHF) :

Inventer le Prince chez Ermold le Noir

14h – Salle C226. Pôle Scientifique

Faire exister/faire disparaître

Virginie Martin-Lavaud (CERIPSA):

Monstre et pré-conscient

Anne Rollland (GRIHF): 

Tanner les peaux humaines en Vendée militaire (1793-2010)

Langages

Denis Huneau (GRIHF): 

La volonté d’unité chez les musiciens romantiques

Bertrand Ham (GRIHF):

« Harmoniques » du discours philosophique

Lieux

  • 3 place André Leroy
    Angers, France

Dates

  • vendredi 03 décembre 2010

Mots-clés

  • méthodologie, historiographie, épistémologie

Contacts

  • Laura Naudeix
    courriel : laura [dot] naudeix [at] univ-rennes2 [dot] fr

URLS de référence

Source de l'information

  • Laura Naudeix
    courriel : laura [dot] naudeix [at] univ-rennes2 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Spectre. Objet et méthodes », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 22 novembre 2010, http://calenda.org/202561