AccueilLes théâtres populaires

Les théâtres populaires

Premier numéro de la revue Horizons/Théâtre

*  *  *

Publié le lundi 22 novembre 2010 par Marie Pellen

Résumé

Pour son premier numéro, la revue Horizons/Théâtre lance u appel à contribution portant sur les théâtres populaires

Annonce

Pour son premier numéro, la revue Horizons/Théâtre éditée par les Presses Universitaires de Bordeaux propose comme thème ouvert aux contributions, Les théâtres populaires. 

Le pluriel n'est pas anodin et ouvre volontairement le territoire géographique et culturel de cette étude, au-delà de l'héritage qui a marqué le théâtre européen du vingtième siècle.

Qu’est-ce que le théâtre populaire ? Un théâtre pour le peuple ou un théâtre fait par le peuple ? Peut-on encore parler de théâtre(s) populaire(s) ? Qui est le peuple, quels sont les peuples de ces théâtres ?

La notion de « théâtre populaire » est par essence polysémique. Puisque les peuples sont aussi multiples que les formes théâtrales qu’ils pratiquent. Chaque peuple a son théâtre et chaque théâtre a son propre public, son peuple.

Si en France, le théâtre populaire correspond à une vision d'abord militante qui a été marquée jusqu'au début des années quatre-vingt par des personnalités, des expériences, des réalisations emblématiques, dans d’autres pays, le théâtre populaire est tantôt synonyme d’une forme d’expression dramatique née et enracinée dans un milieu populaire tantôt, il est, l’expression d’une vision théâtrale qui tend à démocratiser pour ne pas dire « vulgariser » la pratique scénique auprès d’une classe populaire.

L’expression « théâtre populaire » peut aussi bien exprimer une sublimation du fait théâtral quand on y associe des noms tels Jean Vilar ou TNP, qu’une dépréciation de ce même fait théâtral quand on lui accole des termes tels « commercialisation », « facilité » ou « vulgarité ».

Le sens donné au théâtre populaire n’est en fin de compte que le résultat d’une vision conditionnée par plusieurs facteurs, sociologiques, géographiques, idéologiques et même historiques qui varient d’une culture à l’autre et d’une contrée à l’autre.

La revue ouvre volontairement sa ligne éditoriale aux scènes du monde, pour sortir des visions ethnocentristes et aller à la rencontre d’autres pratiques théâtrales éloignées dans le temps et dans l'espace.

Proposition de plan

I- Le peuple/les peuples du théâtre

  • Approches sociologiques, anthropologiques, ethnologiques, philosophiques, des théâtres populaires ;
  • Une attention particulière sera portée aux contributions adoptant une démarche qui appréhende les catégories propres à la pratique théâtrale et aux performances étudiées en fonction des données anthropologiques et ethnologiques.

II- Peut-on encore parler de théâtre populaire ?

  • Du militantisme à l'institutionnalisation ;
  • Qui parle de théâtre populaire aujourd'hui ?

III – Théâtres et performances dans le monde

  • Études de cas.

Les propositions de contribution d’environ 2500 signes, accompagnées d’une notice biographique de leurs auteurs, sont à retourner avant le 1er février 2011.

Envoyez les résumés à :

omar.fertat@u-bordeaux3.fr

sandrine.dubouilh@wanadoo.fr

pierre.katu@yahoo.fr

Dates

  • mardi 01 février 2011

Mots-clés

  • théâtre, populaire

Contacts

  • Omar Fertat
    courriel : omar [dot] fertat [at] u-bordeaux3 [dot] fr

Source de l'information

  • Omar Fertat
    courriel : omar [dot] fertat [at] u-bordeaux3 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les théâtres populaires », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 22 novembre 2010, http://calenda.org/202577