AccueilLes paysages périurbains, des héritages à une gestion différenciée des territoires

Les paysages périurbains, des héritages à une gestion différenciée des territoires

Out-of-Town Landscapes - from heritage to the differentiated management of territories

*  *  *

Publié le mercredi 01 décembre 2010 par Karim Hammou

Résumé

Ce colloque souhaite faire l’état des lieux des recherches en cours et induire un dialogue entre chercheurs de différentes disciplines sur la question des héritages et des perspectives d’évolution des paysages périurbains mais également sur les modèles de développement et les outils de gestion émergents des articulations ville – campagne.

Annonce

Le colloque souhaite faire l’état des lieux des recherches en cours et induire un dialogue entre chercheurs de différentes disciplines sur la question des héritages et des perspectives d’évolution des paysages périurbains mais également sur les modèles de développement et les outils de gestion émergents des articulations ville – campagne.

Les paysages périurbains renvoient à des processus de recompositions sociales et économiques des territoires. Interroger les paysages périurbains revient ainsi à saisir les dynamiques et les enjeux en présence mais également à centrer les analyses sur la capacité d’organisation des acteurs dans ces territoires, leurs modalités d’action, les innovations sociales induites par des contextes en mouvement et la prise en compte des ressources locales dans les projets où les intérêts et les stratégies se complètent sans forcément se concurrencer.

Ces lieux de confluence expérimentent depuis plusieurs décennies des pratiques de gestion ou de valorisation renouvelées des paysages (formes, repères identitaires, représentations, valeurs…).

L’objet de la rencontre est d’analyser, sous l’angle original des paysages, les initiatives qui progressivement traduisent au delà de la diversité des usages, l’idée d’une gestion différenciée et partagée des paysages et territoires associés.

Trois axes seront développés :

Axe 1- Les héritages des paysages périurbains :

Il s’agit d’interroger l’histoire des structures foncières pour mieux en apprécier le poids dans l’état actuel et futur des paysages. Quelles sont les problématiques de leur mise en place et de leur évolution passée, face à celles de l’actuel étalement urbain ? Quelles sont les capacités d’inertie et de résistance induites des divers héritages qu’ils soient de nature agricole, industrielle ou autre ? Quelles sont les transformations des enclaves agricoles ou industrielles ? Sont-elles effacées ou intégrées dans de nouveaux projets d’aménagement ?

Axe 2 – Echelles, acteurs et politiques de gestion des paysages du périurbain :

Les démarches, issues du Grenelle de l’Environnement, visant notamment à aménager des trames vertes aux portes des villes peuvent induire des politiques volontaristes plus économes des terres agricoles ou « naturelles ». Dans cette perspective, on s’interrogera sur la pertinence des échelles, des compétences, mais aussi sur la gouvernance et les acteurs des politiques de gestion du paysage dans le périurbain. Comment organiser, réguler l’étalement urbain et conserver ainsi des espaces agricoles et « naturels » ? Quel est le rôle des procédures d’aménagement du foncier, depuis les tentatives de remembrement-aménagement jusqu’aux ZAP et PEAN ?

Axe 3- Les nouvelles formes de productions paysagères :

Des cultures maraichères ou horticoles, des produits d’élevage écoulés en vente directe ou non en passant par l’agriculture de loisirs par les périurbains non agriculteurs, en quoi les multiples formes d’agriculture, des plus conventionnelles aux émergentes, produisent et structurent les paysages ? Par ailleurs, les systèmes agricoles sont l’interface d’enjeux globaux (sécurité alimentaire, réchauffement, concurrence entre productions alimentaires et énergétiques) et locaux (approvisionnement de proximité, circuits courts, qualité du cadre de vie). Comment dans ces espaces ouverts à la ville y développer une économie agricole multifonctionnelle compatible avec l’impératif de nourrir le monde ? Enfin des agricultures périurbaines organisent de façon plus ou moins formelle des partenariats entre acteurs agricoles et consommateurs et donc produisent du regard dans ces nouvelles alliances, échanges, dialogue... Ces nouveaux regards portés par les habitants, les associations locales sur les formes produites sont-ils un élément de reconnaissance
d’une nouvelle géographie des paysages périurbains ?

Le colloque sera organisé en 4 sessions d’une demi-journée chacune, dont une visite de terrain. Cette manifestation est organisée dans le cadre des rencontres Nature & Paysage « Quelles places pour l’agriculture dans une société urbaine en mutation » du CAUE du Loir-et-Cher, en partenariat avec l’Ecole Nationale Supérieure de la Nature et du Paysage et le Domaine de Chaumont-sur-Loire (soutien d’Agglopolys, de la ville de Blois et du Conseil Général du Loir-et-Cher).

Les propositions de communications et de posters doivent être soumises sous forme d’un résumé d’une page maximum avec un titre accompagné de trois à quatre mots clés. Il doit être fait explicitement référence à la thématique dans laquelle la contribution s’inscrit.
Les propositions doivent parvenir par voie électronique à l’adresse du colloque apu2011@ensnp.fr

avant le 15 février 2011

Les auteurs seront informés de la décision du comité scientifique fin mars 2011. Les résumés acceptés ainsi que le programme seront publiés sur le site de l’ENSNP mi-avril 2011. Il sera alors envoyé aux auteurs retenus plus d’informations sur les normes de présentation des articles. Les textes devront parvenir aux organisateurs au plus tard le 10 septembre 2011.

Les actes seront publiés dans une ou plusieurs revues à comité de lecture 

Comité scientifique :

  • Christopher BRYANT, Professeur au Département de Géographie de l’Université de Montréal.
  • Jean-Paul CHARVET, Professeur émérite de l’Université de Paris X Nanterre. Académie d’Agriculture de France.
  • Pascal CHEVALIER, Maître de conférences en Géographie, Université de Montpellier.
  • Michèle CONSTANS, Architecte paysagiste, ENFA (Ecole Nationale de Formation Agronomique).
  • Ségolène DARLY, Agronome et géographe, UMR Sadapt / Equipe Proximités – INRA - AgroParisTech.
  • Gérald DOMON, Professeur à la Faculté de l’Aménagement Université de Montréal - Chaire Paysage, environnement, UNESCO.
  • Isabelle DUVERNOY, Chargée de recherche, INRA - UMR1248 AGIR.
  • André FLEURY, Agronome, Professeur émérite, ENSP.
  • Laurent LELLI, Maître de conférences ENFA Toulouse, UMR- METAFORT Clermont-Ferrand.
  • Christine MARGETIC, Géographe, Professeur à –l’Université de Nantes, IGARUN - UMR ESO.
  • Jean RENARD, géographe, Professeur émérite de l’Université de Nantes. Académie d’Agriculture de France.
  • Roland VIDAL, ingénieur chargé de recherche et d’enseignement à l’ENSP.
  • Nigel WALFORD, Professeur géographie, Kingston University – GB.

Comité d’organisation :

  • Sylvie SERVAIN, Maître de conférences en Géographie à l’ENSNP de Blois et membre de l’UMR CITERES.
  • Jean-Louis YENGUE, Maître de conférences en Géographie à l’Université de Tours et membre de l’UMR CITERES.
  • José SERRANO, Maître de conférences en Aménagement à l’Université de Tours et membre de l’UMR CITERES.
  • Cécile RIALLAND, Maître de conférences en Géographie à l’Université d’Angers et membre du LEESA Angers et chercheur associé de l’UMR CITERES.
  • Mathieu BONNEFOND, Maître de conférences en Aménagement à l’Ecole Supérieure des Géomètres et Topographes du Conser¬vatoire National des Arts et Métiers et membre de l’UMR CITERES.
  • Grégory MORISSEAU, Paysagiste, Doctorant en Géographie, Université Paris IV.
  • Lolita VOISIN, Paysagiste, Doctorante en Aménagement et Urbanisme, UMR CITERES.

Catégories

Lieux

  • Blois, France

Dates

  • mardi 15 février 2011

Contacts

  • Yengué Jean Louis
    courriel : yengue [at] univ-tours [dot] fr

Source de l'information

  • Jean Louis Yengué
    courriel : yengue [at] univ-tours [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les paysages périurbains, des héritages à une gestion différenciée des territoires », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 01 décembre 2010, http://calenda.org/202735