AccueilArt et violence dans les vies d'artistes

Art et violence dans les vies d'artistes

Italie, France, Espagne XVIe-XVIIIe siècle

*  *  *

Publié le lundi 06 décembre 2010 par Marie Pellen

Résumé

Colloque international organisé par Florence Ferran, René Démoris, (EA 174) et Corinne Lucas-Fiorato (CIRRI/Lecemo), dans le cadre du projet DEFI et du programme ANR-SETH “Conflits, guerres, violences” avec le soutien du Conseil scientifique, des Relations internationales de l’université Sorbonne Nouvelle-Paris 3 et de la maison de l’Italie.

Annonce

Université Sorbonne Nouvelle - Paris 3
9, 10, 11 décembre 2010

JEUDI 9 DECEMBRE

14h30 à 18h MAISON DE LA RECHERCHE
4, rue des Irlandais, 75005 Paris

APRES-MIDI

Session 1 Pratique artistique et violence

Modératrice : Corinne Lucas-Fiorato

14h30 Accueil des participants. Ouverture du colloque par Danielle Boillet, co-responsable du projet DEFI et par Jean-Paul Sermain, directeur de l’EA 174, Formes et idées de la Renaissance aux Lumières.

15h00 Pascale DUBUS, Université Panthéon-Sorbonne Paris 1
Le corps de l’artiste au risque de l’art. Mort et pratique artistique dans les Vite de Giorgio Vasari.

15h30 Jérémie KOERING, CNRS/ Centre André Chastel, Université Paris-Sorbonne Paris 4
Un artiste affamé :faim, innutrition et mélancolie chez Taddeo Zuccaro.

16h00 Discussion et pause

16h30 Marie VIALLON, Université Lyon 3
Benvenuto Cellini : violence figurée, violence suggérée, violence assumée.

17h00 François LECERCLE, Université Paris Sorbonne Paris 4
D’un sublime sanglant : l’exécution capitale comme idéal esthétique.

17h30 Discussion

VENDREDI 10 DECEMBRE

9h30 à 18h MAISON DE L’ITALIE
Cité internationale universitaire - 7 A, boulevard Jourdan, 75014 Paris

MATIN

Session 2 Conflits artistiques et institutions

Modératrice : Florence Ferran

9h30 Accueil des participants

10h00 Corinne LUCAS-FIORATO, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3
Querelles autour de la propriété artistique au XVIe siècle.

10h30 René DEMORIS, Université Sorbonne Nouvelle Paris 3
Violence et institutions dans la France des XVIIe et XVIIIe siècles.

11h00 Discussion et pause

11h30 Achille OLIVIERI, Université de Padoue
Tiziano e le polemiche religiose.

12h00 Jérôme DELAPLANCHE, Agence France-Muséums
« Envers et contre tous » : la vie d’artiste selon Dezallier D’Argenville.

12h30 Discussion

APRES-MIDI

Session 3 L’artiste face à l’étranger

Modérateur : Enrico Mattioda

15h00 Stefania TULLIO CATALDO, Université Sorbonne nouvelle Paris 3
Drames autour des secrets techniques entre Italie et Flandres (XVIe-XVII e siècles).

15h30 Florence FERRAN, Université Sorbonne nouvelle Paris 3
« Un désir violent de voir ce pays l’entraîna » : la mobilité à tout prix des artistes français des XVIIe et XVIIIe siècles.

16h00 Discussion et pause

16h30 Jean-Christophe ABRAMOVICI, Université de Valenciennes

17h00 Jean-Christophe SAMPIERI, Université Sorbonne nouvelle Paris 3
Bellino : la violence et la grâce ; un cas de vie d’artiste insérée dans l’Histoire de ma vie de Casanova.

17h30 Discussion

SAMEDI 11 DECEMBRE

9H30 À 18H SORBONNE, SALLE BOURJAC
17, rue de la Sorbonne, Galerie Rollin, 75005 Paris

MATIN

Session 4 L’arbitraire du jugement critique

Modératrice : Pascale Dubus

9h30 Accueil des participants. Ouverture de la session par Marie-Madeleine Fragonard, responsable pour Paris 3 du programme ANR-SETH.

10h00 Hélène GAUDIN, Université de Dijon
Les annotations de Federico Zuccari aux Vies de Vasari : divergences artistiques et rivalités personnelles.

10h30 Frédérique DUBARD DE GAILLARBOIS, Université Paris-Sorbonne Paris 4
Elisabetta Sirani, Malvasia, Porzia : de la morte violenta à la pittura che violenta.

11h00 Discussion et pause

11h30 Ismène COTENSIN, Université Lyon 3
Violence, crimes et châtiments dans les Vite des successeurs romains de Giorgio Vasari.

12h00 Cécile CHAMPY, Institut national du patrimoine Université Panthéon-Sorbonne Paris 1
Querelles d’artistes. Les rivalités artistiques au XVIIIe siècle à travers les Vies du sculpteur Jean-Baptiste Lemoyne (1704-1778).

12h30 Discussion

APRES-MIDI

Session 5 Figures mélancoliques de l’artiste

Modérateur : René Démoris

15h00 Cécile BEUZELIN, Université de Tours
«venne capriccio a Iacopo […]» : la vie de Jacopo Pontormo par Giorgio Vasari et l’invention de l’artiste moderne moderne.

15h30 Enrico MATTIODA, Université de Turin
Invidia dell’artista, invidia della fortuna. Gli artisti suicidi nelle Vite di Vasari.

16h00 Discussion et pause

16h30 Anthony WALL, Université de Calgary
Le poids de l’amertume: Jean-Baptiste Greuze et la dépiction violentée.

17h00 Pascal GRIENER, Université de Neuchâtel Un arrogant mélancolique. Johann Zoffany (1733-1810) et la pratique du portrait allégorique en Angleterre.

17h30 Discussion. Clôture du colloque par Pierre Civil, vice-président du Conseil scientifique de l’Université Sorbonne nouvelle Paris 3

Les Vies des meilleurs peintres, sculpteurs et architectes de Giorgio Vasari répondent à l’angoisse obsédante d’une impossible renaissance des arts après les dévastations du Moyen Age. Elles donnent une première forme à l’histoire de l’art moderne et se situent dans une Histoire collective qui est d’abord celle des guerres et de ceux qui les ont faites. L’activité artistique aurait-elle toutefois un rapport singulier à la violence, comme le suggère la fixation des biographes sur la concurrence entre artistes ou sur leur passion fatale du travail? On se demandera comment se construit et évolue, entre XVIe et XVIIIe siècles, en Italie, France et Angleterre, une image de l’artiste frappé du syndrome de la mélancolie. Dans leur relation exacte ou fictive, ou dans leur occultation, les épisodes violents aident-ils à penser la “différence” de l’artiste? Si l’on reconnaît la valeur intellectuelle de son travail en Italie à la Renaissance, sa place dans la cité et la noblesse de son art sont en effet toujours en question au XVIIIe siècle. Le propos de ces journées d’étude est d’analyser le rôle narratif et idéologique que l’épisode violent a pu jouer dans l’histoire et la pensée de l’art et de l’artiste. Elles auront aussi pour objet d’attirer l’attention sur les formes litttéraires mobilisées ou inventées pour en rendre compte. Autant de questions qui seront l’occasion d’un regard comparatiste sur les réécritures et le renouvellement du genre des biographies et mémoires d’artistes entre XVIe et XVIIIe siècles .

CONTACTS :

florence.ferran@univ-paris3.fr
lucas.corinne@gmail.com

Lieux

  • Paris, France

Dates

  • jeudi 09 décembre 2010
  • samedi 11 décembre 2010
  • vendredi 10 décembre 2010

Fichiers attachés

Mots-clés

  • vies d'artistes, violence, histoire de l'art, histoire des genres littéraires

Contacts

  • FERRAN #
    courriel : fferran [at] univ-paris3 [dot] fr

Source de l'information

  • Florence Ferran
    courriel : florence [dot] ferran [at] u-cergy [dot] Fr

Pour citer cette annonce

« Art et violence dans les vies d'artistes », Colloque, Calenda, Publié le lundi 06 décembre 2010, http://calenda.org/202779