AccueilDéveloppement transfrontalier et mobilités

Développement transfrontalier et mobilités

Transborder Development and Mobilities

*  *  *

Publié le mardi 14 décembre 2010 par Karim Hammou

Résumé

L’entrée en vigueur de différents accords internationaux et la constitution d’entités supranationales – telles que l’Union européenne – ont contribué à redéfinir la signification des frontières nationales. Cette évolution a eu pour conséquence un accroissement de la mobilité des biens et des personnes entre les États et les régions, mais elle a également donné un nouvel essor au développement transfrontalier. Ce numéro spécial de la revue Géo-Regards entend aborder cette redéfinition des frontières nationales en traitant du développement des régions transfrontalières en particulier par le prisme des différentes formes de mobilité.

Annonce

L’entrée en vigueur de différents accords internationaux et la constitution d’entités supranationales – telles que l’Union européenne – ont contribué à redéfinir la signification des frontières nationales. Cette évolution a eu pour conséquence un accroissement de la mobilité des biens et des personnes entre les États et les régions, mais elle a également donné un nouvel essor au développement transfrontalier.

Ce numéro spécial de la revue Géo-Regards entend aborder cette redéfinition des frontières nationales en traitant du développement des régions transfrontalières en particulier par le prisme des différentes formes de mobilité. Ces dernières concernent en premier lieu :

  • La mobilité quotidienne (les travailleurs frontaliers, leurs habitudes de mobilité, etc.) ;
  • Les pratiques spatiales transfrontalières ponctuelles ou régulières (achat, loisirs, etc.) ;
  • La mobilité résidentielle transfrontalière (les ménages s’établissant d’un côté ou de l’autre de la frontière).

Les contributions devraient aborder soit la signification de la frontière et son évolution dans un contexte politique en mutation (création d’entités supranationales, libre circulation des personnes, etc.), soit les mobilités et pratiques transfrontalières. Ces dernières peuvent être abordées du point de vue des personnes mobiles (les travailleurs frontaliers p. ex.), des populations résidantes, des associations (groupement de frontaliers, partis politiques, etc.) et des pouvoirs publics.

Les terrains étudiés porteront en premier lieu sur les régions transfrontalières en Europe. Des papiers sur d’autres contextes (notamment dans les cas où la redéfinition de la frontière amène à une restriction des mobilités) sont également bienvenus.

Les propositions de communication, sous la forme d’un résumé de 200 mots maximum, sont à envoyer d’ici au 31 janvier 2011.

Une réponse sera donnée aux auteurs le 15 février 2011.

Selon l’intérêt des auteurs, une session spéciale portant sur les différentes formes de mobilité transfrontalière pourrait être proposée dans le cadre du colloque « The mobile border » organisé les 6-9 septembre 2011 à Genève et Grenoble (http://rga.revues.org/index1246.html).

« Géo-Regards – Revue neuchâteloise de géographie » est une revue à comité de lecture publiée par les Editions Alphil – Presses universitaires suisses. Elle existe sous ce nom depuis 2008 et fait suite au Bulletin de la Société neuchâteloise de géographie fondé en 1885.

Contacts des directeurs du numéro :

Dates

  • lundi 31 janvier 2011

Mots-clés

  • frontière, région frontalière, mobilité, développement transfrontalier

Contacts

  • Patrick Rérat
    courriel : patrick [dot] rerat [at] unine [dot] ch

Source de l'information

  • Patrick Rérat
    courriel : patrick [dot] rerat [at] unine [dot] ch

Pour citer cette annonce

« Développement transfrontalier et mobilités », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 14 décembre 2010, http://calenda.org/202849