AccueilLa puissance : débat autour des jeux et des enjeux du pouvoir

La puissance : débat autour des jeux et des enjeux du pouvoir

Power: Games and Issues - a Debate

Quatrième après-midi de recherche du Département de science politique de l'Université de Liège

Fourth research afternoon held by Liège University's Political Science department

*  *  *

Publié le mercredi 15 décembre 2010 par Karim Hammou

Résumé

Ce quatrième après-midi de recherche du Département de science politique de l’Université de Liège (ULg) sera placé sous le signe de la thématique de « La puissance en débat autour des jeux et des enjeux du pouvoir ». Comme pour les précédentes éditions, la philosophie du Département de Science politique de l’ULg n’est pas de limiter les séminaires à une approche particulière de la Science politique. L’intérêt de cet événement est de débattre autour d’un objet d’étude en mêlant diverses disciplines.

Annonce

PRESENTATION

Ce quatrième Après-midi de recherche du Département de Science politique de l’Université de Liège (ULg) sera placé sous le signe de la thématique générale suivante : « La puissance : débat autour des jeux et des enjeux du pouvoir ». Comme pour les précédentes éditions, la philosophie du Département de Science politique de l’ULg n’est pas de limiter les séminaires à une approche particulière de la Science politique. L’intérêt de cet événement est de débattre autour d’un objet d’étude en mêlant diverses disciplines (approches politologiques, juridiques, historiques, sociologiques, philosophiques, etc.).
Si le pouvoir apparaît comme une dimension incontournable de la vie sociale, les analyses contemporaines ont eu pour tendance de mettre l’accent sur sa conception relationnelle. Présente chez le politologue américain Robert Dahl (1957), qui définit le pouvoir comme la capacité d’une personne A d’obtenir qu’une personne B fasse quelque chose qu’elle n’aurait pas fait sans l’intervention de A, cette conception relationnelle se retrouve également chez Michel Foucault pour qui « le pouvoir n’est pas quelque chose qui s’acquiert, s’arrache ou se partage, quelque chose qu’on garde ou qu’on laisse échapper ; le pouvoir s’exerce à partir de points innombrables, et dans le jeu de relations inégalitaires et mobiles » (1994).
Partant, la dimension psychologique de la puissance et les qualitifications du pouvoir sont considérables. Faute d’être mesurables, elles varient en fonction des représentations que les acteurs leur associent. L’analyse de la puissance (en tant qu’accumulation de pouvoir) pourra donc être comprise, pour cette quatrième édition des Après-midis de recherche, comme l’étude des relations de pouvoir entre acteurs, l’analyse des stratégies de construction de la puissance, la prise en compte de la maîtrise de l’information en tant que relation au pouvoir, la
considération des intérêts et des discours dans les relations de pouvoir. La volonté du Département reste de mettre autour de la table des contributeurs proposant des approches différentes d’un même concept ; ce qui en fait son originalité.
Pour mener à bien l’organisation de cet événement, nous lançons un appel à contributions qui proposera une approche originale sur « La puissance : débat autour des jeux et des enjeux du pouvoir ». La communication de chaque intervenant durera au maximum 20 minutes, afin de laisser une quinzaine de minutes au discutant ainsi qu’à l’assemblée pour débattre de la contribution présentée.

PUBLICATION DES ACTES

Tout intervenant se voyant offrir la publication de sa communication dans un ouvrage collectif recensant les « Actes des Après-midis de recherche du Département de Science politique de l’ULg », Éditions de l’Université de Liège. Les contributions ne devront pas dépasser 35.000 signes.

DATE DES DEPOTS DE PROPOSITION

Nous attendons vos abstracts (maximum 300 mots) pour le 13 février 2011

et vos contributions pour le 3 avril 2011, au plus tard. Les abstracts et contributions sont à transmettre à Grégory Piet (gregory.piet@ulg.ac.be) et à Sophie Wintgens (sophie.wintgens@ulg.ac.be).

LIEU DE LA JOURNEE DE RECHERCHE

L’Après-midi de recherche se tiendra à l’Université de Liège, Faculté de Droit et de Science politique, Département de Science politique, Boulevard du Rectorat, 7, Bât. 31, 4000
Liège (salle du Conseil, niveau 3).
Ouvert à tous, cet Après-midi de recherche aura lieu le mercredi 27 avril 2011. Il sera ponctué de deux périodes de travail, soit de 13h50 à 16h20 et de 16h45 à 17h50, entrecoupée
d’une pause-café qui en assurera la convivialité.
___________________________

DAHL R. A., « The Concept of Power », Behavioral Sciences, vol. 2, n° 3, July 1957, pp. 201-215.

FOUCAULT M., Dits et Écrits, t. III, Paris, Gallimard, coll. « Bibliothèque des sciences humaines », 1994, p. 794.

Lieux

  • Boulevard du rectorat, 7 Bât. 31
    Liège, Belgique

Dates

  • dimanche 13 février 2011

Contacts

  • Grégory Piet
    courriel : fructis [at] ulg [dot] ac [dot] be
  • Sophie Wintgens
    courriel : sophie [dot] wintgens [at] ulg [dot] ac [dot] be

Source de l'information

  • Grégory Piet
    courriel : fructis [at] ulg [dot] ac [dot] be

Pour citer cette annonce

« La puissance : débat autour des jeux et des enjeux du pouvoir », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 15 décembre 2010, http://calenda.org/202863