AccueilLes communications organisationnelles. Des concepts aux pratiques

Les communications organisationnelles. Des concepts aux pratiques

Organisational Communication. Concepts and Practice

*  *  *

Publié le lundi 20 décembre 2010 par Karim Hammou

Résumé

Lors du colloque international du groupe de recherche Org&Co, il conviendra d‘appréhender les chercheurs qui s’intéressent aux relations entre communication et organisation infléchissent leurs travaux, déplacent leurs perspectives, questionnent la nature de ces transformations et de situer les recherches dans le contexte créé par la mondialisation et la dislocation-recomposition des formes institutionnelles antérieures, par la crise des institutions financières et par conséquence la crise des paradigmes permettant de penser les évolutions capitalistiques à court et moyen termes. Les questions épistémologiques et théoriques seront à mettre en relation avec les mutations organisationnelles qui ne cessent de s’accélérer notamment sous l’effet d’Internet qui semble modifier l’espace-temps des échanges intra et inter organisationnels.

Annonce

COLLOQUE INTERNATIONAL Org&Co[1]

Org&Co, Groupe d’Etudes et de recherches sur les communications organisationnelles

avec le soutien de la

Société Française des Sciences de l’Information et de la Communication (SFSIC)

 les 31 mai et 1 juin 2011 à Nice

 Les communications organisationnelles

Des concepts aux pratiques

 Les objectifs du colloque International Org&Co 2011

Le groupe Org&Co travaille, au sein de la Société Française des Sciences de l'Information et de la Communication, depuis 1994 à favoriser des échanges et des débats entre différents groupes de chercheurs qui étudient et s’efforcent de conceptualiser les relations entre organisation, information et communication. Ceci a ouvert à la fois sur des études de pratiques, des descriptions, des problématisations et conceptualisations particulièrement riches, fondées sur des problématiques, des hypothèses, des options épistémologiques extrêmement variées, développées par des chercheurs français et étrangers de différentes disciplines des sciences humaines et sociales, autour des chercheurs en sciences de l’information et de la communication. Ces échanges, fondés sur l’interdisciplinarité, ont donné lieu depuis le départ à des réunions trimestrielles de débat, à des séminaires thématiques et depuis 1996, a une dizaine de colloques.

Le but de ce colloque donc, est de faire un état des lieux des recherches et débats scientifiques qui se sont développés dans ce champ comme des perspectives ouvertes par les travaux en cours. Il s’agit au fond de contribuer de cette manière à mieux appréhender le positionnement scientifique des recherches en communications organisationnelles. Il s’agit également de construire une cartographie des points de vue pluriels, épistémologiques et méthodologiques, des chercheurs et équipes, françaises et étrangères qui travaillent, quelle que soit leur discipline institutionnelle d’appartenance, sur les communications organisationnelles. L’état des courants constitués par les laboratoires français et étrangers, les recherches avancées sur les objets, l’émergence de nouveaux regards, les méthodologies créatrices d’interventions d’expertises, le développement de nouveaux paradigmes en constitueront la matière vive.

Il conviendra évidemment de situer les recherches dans le contexte créé par la mondialisation et la dislocation-recomposition des formes institutionnelles antérieures, par la crise des institutions financières et par conséquence la crise des paradigmes permettant de penser les évolutions capitalistiques à court et moyen termes.

Il conviendra d‘appréhender comment à l’écoute de ces phénomènes, les chercheurs qui s’intéressent aux relations entre communication et organisation infléchissent leurs travaux, déplacent leurs perspectives, questionnent la nature de ces transformations.

Le colloque a donc plusieurs objectifs :

  • faire un point scientifique qui présente l’ensemble des réflexions menées depuis le dernier colloque, sur les communications organisationnelles par les chercheurs et les professionnels, experts du champ des communications organisationnelles. Il rendra compte des élaborations conceptuelles corollaires, conséquentielles et/ou complémentaires des spécialistes du même champ des SIC en communication organisationnelles mais aussi celles des disciplines voisines (sociologie, anthropologie, psychologie, économie et gestion).
  • confronter à ces travaux aboutis, les programmes de recherches et les travaux récents menés par des équipes de laboratoires et des groupes thématiques afin d’en mettre à jour les dynamiques théoriques et les regards nouveaux émergeants.
  • intégrer à la réflexion les points de vue construits hors du champ français des SIC et permettre ainsi d’ouvrir sur des réflexions diversifiées, induites par les points de vue de chercheurs francophones internationaux qui travaillent sur les objets, méthodes, terrains afférents à la communication organisationnelle.

Les communications proposées porteront sur :

  • les paradigmes actuellement de références pour une compréhension extensive des notions et concepts relatifs aux structures et processus organisationnels, en sciences de l’information et de la communication mais aussi dans les disciplines voisines. Les propositions pourront décrire le cadre conceptuel afin de jeter les bases d’un possible infléchissement des modèles et paradigmes scientifiques faisant de la communication un vecteur d’analyse des transformations organisationnelles. Les contributeurs présenteront clairement les étayages épistémologiques et montreront leur pertinence praxéologique et leur potentiel novateur.  Il sera important de démontrer la consistance des références épistémologiques et théoriques implicites ou explicites, et de développer les perspectives clairement revendiquées afin de permettre débats et échanges : approches mécanistes, constructivistes, systémiques, évolutionnistes ou pragmatiques, mais également les conceptualisations en termes de formes organisationnelles, de formes symboliques et langagières, d’approches communicationnelles des organisations, les approches en termes de logiques sociales et celles en termes d’activités, les approches critiques en termes de gestion symbolique ou de relations publiques généralisées, en termes de dispositifs informationnels et d’intelligence collective, en termes d’engagement, d’actes de langage, de logiques d’écritures, de normes, de récits….. Comment en définitive les approches théoriques et les mises en perspective épistémologiques génèrent-elles de nouvelles façons d’envisager le déplacement de frontière entre secteurs, niveaux, qui fondent les classifications habituelles des organisations et des institutions ?
  • les objets traditionnellement et nouvellement explorés. Les contributions pourront insister sur les effets des contextes émergeants qui se forment en objet de recherche corrélativement à la communication organisationnelle et présenter leur place dans l’actualisation de la réflexion : l’environnement, le changement, les nouvelles formes de management, les technologies de l’information et des intelligences collectives, la crise, la gestion des risques, la qualité, les normes techniques, la gestion des risques et des crises… mais également les medias traditionnels ou émergents dans le contexte de la numérisation générale et d’internet…..
  • les pratiques sociales qui permettront de définir la variété des terrains organisationnels abordés du point de vue communicationnel. Les méthodes créées ou empruntées et les méthodologies de recherche, les recherche-actions en communication organisationnelle (qu’elles utilisent des modélisations ou non) éclaireront la façon dont le monde du travail est modifié par les pratiques des technologies de l’information et de la connaissance. Selon les terrains des différents secteurs (industries, commerces, services, Institutions culturelles, éducatives, médicales ou militaires) comment se « fait » la communication ? Mais aussi quelle place opérationnelle tient la « communication » interpersonnelle directe, la « corporéité » dans les relations au travail ? Comment les spécialistes de la communication sont-ils convoqués pour gérer et réguler les désordres socio-économiques et leurs conséquences ? Comment évoluent les métiers de la communication et leurs pratiques intra-organisationnelles ou ponctuelles de consulting ? Quelles interactions se font avec les chercheurs, les professionnels de la communication et les organisations ?

Si ce colloque veut faire état de l’actualisation des problématiques plus généralement en SIC et dans d’autres disciplines, celles de chercheurs étrangers réunis par ce même questionnement sur les organisations suivant une démarche fédérative, à l’étude et à écoute des mutations récentes qui se produisent dans les organisations pourront éclairer la définition du champs de la communication organisationnelle.

Le Comité Scientifique:

  • Alemanno Sylvie P., Université de Nice, France
  • Alexis Henri, Université de Nice, France
  • Bernard Françoise, Université d’Aix, France
  • Bonnet Jacques, Université de Dijon, France
  • Bonneville Luc, Université d'Ottawa, Canada
  • Bouillon Jean-Luc, Université Versailles Saint Quentin en Yveline, France
  • Boutin Eric, Université de Toulon, France
  • Bouzon Arlette, Université de Toulouse, France
  • Bourdin Sylvie, Université Toulouse 3, France
  • Carayol Valerie, Université de Bordeaux, France
  • Cheney George, Université de l’UTAH, USA
  • Cooren François, Université de Montréal, Canada
  • Cordelier Benoit, Université du Québec à Montréal (UQAM), Canada
  • D’Almeida Nicole, CELSA, Paris Sorbonne, France
  • Delcambre Pierre, Université de Lille 3, France
  • Durampart Michel, Université de Toulon, France
  • Frandsen Finn, HEC Aarhus, Danemark
  • Johansen Winni, HEC Aarhus, Danemark
  • Galinon-Melenec Béatrice, Université du Havre, France
  • Gramaccia Gino, Université de Bordeaux, France
  • Grosjean Sylvie, Université d'Ottawa, Canada
  • Guyot Brigitte, CNAM, Paris, France
  • Heller Thomas, Université de  Lille 1-IUT A, France
  • Kiyindou Alain, Université de Bordeaux, France
  • Lalanda Rolando, Université de Ponta Delgada, Portugal
  • Le Moënne Christian, Université Européenne de BZH-Rennes 2, France
  • Libaert Thierry, Université de Louvain, Belgique
  • Loneux Catherine, Université de Rennes, France
  • Martin Juchat Fabienne, Université de Grenoble 3, France
  • Mayère Anne, Université de Toulouse, France
  • Meyer Vincent, Université de Metz, France
  • Parent Bertrand, EHESP et Université de Rennes 2, France  
  • Putnam Linda, Université du Minnesota, USA   
  • Rasse Paul, Université de Nice, France
  • Richard Véronique, CELSA, Paris Sorbonne, France
  • Salgues Bruno, Groupe des Ecoles des Télécoms, Montpellier, France

Le Comité d’organisation :

  • Sylvie P. Alemanno, Université de Nice
  • Bertrand Parent, EHESP

Les conditions de soumission et d’évaluation :

  • Les communications devront être originales et ne pas avoir été proposées à d’autres colloques ou revues.
  • Les auteurs enverront une proposition de communication de 3500 signes (espaces compris) : en Times New Roman 12 et interligne simple, avant le 09 janvier 2011.
  • Les notifications seront adressées aux auteurs le 15 février 2011.
  • Les textes complets comporteront 20 000 signes (espaces compris) aux normes typographiques indiquées ultérieurement et seront envoyés au plus tard le 15 avril 2011 pour les textes sans corrections, au plus tard le 30 avril 2011pour les textes avec corrections.
  • Les propositions de communication seront appréciées en double aveugle par les membres du comité scientifique. Aussi les auteurs sont-ils invités à assurer leur anonymat de la façon suivante :

- sur une première page :

Le titre de l’article, le(s) nom(s) de(s) auteur(s), les coordonnées (Institution d’appartenance, fonction, adresses postale et électronique, téléphone) et 5 mots clés.

les pages suivantes ne contiendront que le titre de l’article et le texte.

  • Les propositions de communication seront envoyées dans le même mail à
- Sylvie P. Alemanno : Sylvie.Parrini-Alemanno@unice.fr
- Bertrand Parent : Bertrand.Parent@ehesp.fr

au plus tard le 09 janvier 2011

  • Deux situations s’offrent alors à l’auteur :

-  l’acceptation ou le refus de la proposition de communication

- dans le cas d’acceptation de la proposition de communication, des modifications peuvent toutefois être requises par le comité scientifique, suite à l’envoi du texte complet par l’auteur.

  • Les communications acceptées feront l’objet d’une présentation orale en atelier d’une quinzaine de minutes suivi d’un débat et d’une publication dans des actes.

Le calendrier :

  • 09 janvier 2011 Date limite de réception des propositions de communication
  • 15 février 2011 Notification aux auteurs (Acceptation ou refus des propositions de communication)
  • 15 avril 2011 Date de réception des textes complets pour les actes.
  • 30 avril 2011 Retour par les auteurs des textes définitifs (Dans le cas seulement de modifications demandées)
[1] Le groupe Org&co, groupe d'études et de recherches en communications organisationnelles, est un groupe de chercheurs à vocation internationale à dominante  francophone labellisé par la SFSIC. Il existe depuis seize ans et fédère un ensemble des chercheurs travaillant dans le domaine des communications organisationnelles.

Fondé en 1994, le groupe Org&Co fonctionne en réseau scientifique comprenant près de 300 chercheurs et autres professionnels, inscrivant leurs travaux plus généralement en sciences humaines et sociales. Il s’organise sur le principe de séminaires trimestriels d’études et de recherches autour des communications actives dans les organisations en lien avec les mutations affectant la communication professionnelle des organisations publiques et privées : apparition des fonctions de «communication», développement des «études-conseils» en communication, accroissement de la «communication institutionnelle», et installation d’Internet désormais dans toutes les organisations.

Il est conduit actuellement par deux animateurs scientifiques, Bertrand Parent et Sylvie P. Alemanno. Ils reçoivent lors des séminaires, des conférenciers qui présentent leur thématique, recherche et terrain et acceptent de les confronter aux membres présents afin de questionner les constructions conceptuelles et interprétations des terrains qui redéfinissent sans cesse les communications organisationnelles.

Lieux

  • UFRLASH, Université de Nice Sophia Antipolis, 98, boulevard Edouard Herriot
    Nice, France

Dates

  • dimanche 09 janvier 2011

Mots-clés

  • communication, organisation, internet, mondialisation, travail

Contacts

  • Sylvie P. Alemanno
    courriel : Sylvie [dot] parrini-Alemanno [at] unice [dot] fr

Source de l'information

  • Sylve P. Alemanno
    courriel : Sylvie [dot] Parrini-Alemanno [at] unice [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les communications organisationnelles. Des concepts aux pratiques », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 20 décembre 2010, http://calenda.org/202891