AccueilColonisation, décolonisation et colonialité : perspectives transdisciplinaires

Colonisation, décolonisation et colonialité : perspectives transdisciplinaires

Colonization, Decolonization and Coloniality: Transdisciplinary Perspectives

*  *  *

Publié le mercredi 19 janvier 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Étudiants français et chiliens de l’Institut d’études politiques de Rennes (IEP), nous organisons à l'IEP un colloque étudiant intitulé « Colonisation, décolonisation et colonialité. Perspectives transdisciplinaires », les 7, 8, 9 avril 2011. Un colloque étudiant est une rencontre organisée par et pour des étudiants autour d’un sujet de recherche. Il offre un espace de présentation et de débats sur les travaux de recherche réalisés au cours de leur cursus. Nous recherchons donc des étudiants, toutes disciplines confondues (sociologie, anthropologie, littérature, histoire, médecine, géographie, arts, etc.), désireux de présenter leurs travaux de recherches de master, doctorat , ou autres éventuellement, lors de ce colloque étudiant.

Annonce

Qui sommes nous ?

Étudiants français et chiliens de l’Institut d’Etudes Politiques de Rennes (IEP), nous organisons un colloque étudiant à l’IEP les 7, 8, 9 avril 2011 autour du thème de la colonisation discuté à partir de différents points de vue disciplinaires.

Qu’est ce qu’un colloque étudiant ?

Un colloque étudiant est une rencontre organisée par et pour des étudiants autour d’un sujet de recherche. Il offre un espace de présentation et de débats sur les travaux de recherche réalisés au cours de leur cursus. Ces colloques étudiants sont courants en Amérique Latine où les étudiants d’une même discipline ont l’habitude de se rencontrer pour échanger et discuter de leurs travaux au sein d’une université. Il nous a donc semblé intéressant de mettre en place ce genre de rencontre étudiante en France, non pas autour d’une discipline cette fois-ci, mais plutôt autour d’un thème de recherche.

Pourquoi « transdisciplinaire » ?

En effet, il nous paraît intéressant d’étudier un thème sous différentes approches, c’est-à-dire sans séparer l’histoire, l’anthropologie, l’économie, la science et les relations internationales par exemple. De cette manière, il nous sera possible d’approfondir un seul et même sujet.

Argumentaire : Colonisation, décolonisation et « colonialité »

Le thème « Colonisation, Décolonisation et Colonialité» nous permettra d’aborder non seulement l’histoire de la colonisation mais aussi de comprendre le monde dans lequel nous vivons, comme par exemple la division entre pays « développés » et «sous-développés», qui porte en elle une lourde charge coloniale. Mais surtout, il s’agira de mettre en évidence les nouvelles dynamiques de colonisation ou de «colonialité » (formes renouvelées de rapport colonial) à travers le monde. En effet, la "colonialité" persiste sous une forme économique mais également sous les formes idéologiques et intellectuelles.
A travers ce colloque, nous tenterons d’élargir le champ d’étude de la «colonialité », tout en proposant au fur et à mesure des propositions pour une « décolonisation ». Nous essaierons également de nous focaliser sur les pratiques coloniales actuelles des pays du «Nord», de manière à définir et à privilégier les actions qui peuvent être menées localement.

Ainsi, nous espérons pouvoir aborder l’histoire de la colonisation, ses conséquences, mais aussi des problématiques tels que le « développement », l’ethno et l’eurocentrisme, ainsi que l’organisation politico-économique mondiale, elle-même chargée de « colonialité ».

Chaque « table ronde », animée par un « modérateur », est organisée autour d’un thème, que présentent et débattent plusieurs étudiants ; il existe également des « tables magistrales » où sont invités des professeurs, chercheurs, ou autres « professionnels » du thème discuté.

Pourquoi un colloque étudiant?

L’intérêt de ce genre d’évènement, d’après nous, réside dans la participation active des étudiants, aussi bien dans l’organisation du colloque que dans les discussions. Il nous semble que ce type de rencontres et d’échanges stimule les étudiants, toujours prêts à débattre et à faire partager leur avis, et les incite à écrire et à communiquer leurs recherches, augmentant ainsi leur autonomie et leur esprit critique.
A travers la mise en place de ce colloque étudiant, nous souhaitons implanter une pratique nouvelle d’échanges et de débats entre les étudiants, afin de dynamiser l’apprentissage au sein d’un cadre universitaire rythmé par les prises de notes en amphithéâtre dont la configuration ne facilite guère les échanges entre les étudiants. Nous souhaitons ainsi donner la parole aux étudiants au sein d’un espace créé par et pour eux, pour encourager le travail de recherche et la présentation du résultat de ces recherches. Cela nous semble l’occasion de valoriser l’autonomie et de mettre en valeur la maturité de l’étudiant capable d’animer une discussion « scientifique » devant un public critique.

PARTICIPER:

Nous recherchons donc des étudiant(e)s, toutes disciplines confondues (sociologie, anthropologie, littérature, histoire, médecine, géographie, arts, etc.), désireux de présenter leurs travaux de recherches de master, doctorat , ou autres éventuellement, lors de ce colloque étudiant.

Exemples de thèmes possibles (la liste n’est pas exhaustive):

  • Histoire coloniale en Afrique, Asie, Amériques, etc.
  • Pratiques coloniales.
  • Nouvelles manifestations de la colonisation/colonialité en économie, relations internationales, etc. (ONU, FMI, OMC, Banque Mondiale, G20, etc.)
  • Littérature et arts anticolonialistes, de la négritude, etc.
  • Médecines « traditionnelles ».
  • Le « développement ».
  • Exemples de résistances anticolonialistes/anticoloniales/« ».
  • Pratiques alternatives et « citoyennes » d’organisation économique et sociétale (autogestion écolo, troc, etc.).

S'INSCRIRE:

Vous pouvez nous envoyer les résumés de vos recherches (environ 200 mots) à travers le formulaire d'inscription disponible sur ce site jusqu’au 28 février 2011, à cette adresse : colloqueetudiant2011@gmail.com si vous souhaitez présenter votre travail. N’hésitez pas à nous proposer des thèmes non abordés ci-dessus s’il vous semble qu’ils s’inscrivent dans cette problématique. Les communications en langue étrangère sont les bienvenues. Les intervenants se verront remettre un diplôme de participation au colloque par l’IEP de Rennes. Nous prendrons en charge les frais de déplacement. 

Comité organisateur:

  • Gonzalo Alarcón
  • Karen Araneda
  • Fernanda Cabaluz
  • Renaud Charasse
  • Pauline Cousquer
  • Paloma Gajardo
  • Cristal Mora
  • Laura Ochando
  • Fransisca Retamales

Pour plus d'informations: www.colloqueetudiant2011.wordpress.com

Lieux

  • Institut d'études politiques de Rennes, 104, bd de la Duchesse Anne
    Rennes, France

Dates

  • lundi 28 février 2011

Mots-clés

  • Colonialité, colonisation, colonialisme, décolonisation, décroissance, capitalisme, études décoloniales, trandisciplinarité, sciences sociales

Contacts

  • Laura Ochando
    courriel : laurao [dot] chando [at] gmail [dot] com
  • Pauline Cousquer
    courriel : pauline [dot] cousquer [at] gmail [dot] com
  • Renaud Charasse
    courriel : r_charasse [at] hotmail [dot] fr

Source de l'information

  • Laura Ochando
    courriel : laurao [dot] chando [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Colonisation, décolonisation et colonialité : perspectives transdisciplinaires », Appel à contribution, Calenda, Publié le mercredi 19 janvier 2011, http://calenda.org/203076