AccueilLes chemins de fer français et la déportation des juifs sous l'Occupation

Les chemins de fer français et la déportation des juifs sous l'Occupation

French Railways and the Deportation of Jews under the Occupation

*  *  *

Publié le mercredi 19 janvier 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

La journée d'études a pour ambition de croiser les dimensions de l’histoire et de la mémoire des déportations des juifs en France sous l'Occupation en partant de l’histoire locale angevine. Elle s’intéressera en particulier au rôle des transports ferroviaires et s’articulera en deux parties : la première portera sur les difficultés méthodologiques de l’histoire de la SNCF sous l’Occupation et présentera l’histoire du convoi n° 8 parti d’Angers le 20 juillet 1942 avec plus de 800 juifs à destination d’Auschwitz. La seconde partie évoquera les enjeux mémoriels de ces sujets en présentant des extraits du film documentaire Les Convois de la honte (2009) et en organisant une table ronde avec le réalisateur et des historiens. L’objectif est ainsi de présenter au public les apports que l’histoire peut fournir dans un débat marqué depuis les années 1990 par des polémiques médiatiques et judiciaires tant en France qu’aux États-Unis.

Annonce

Journée d’étude du 30 mars 2011 : « Les chemins de fer français et la déportation des juifs »

(Cycle « histoire et mémoire des déportations »), MSH de l’Université d’Angers, CERHIO UMR 6258, Université d’Angers.

 

Programme

13h 30 : Introduction par Marie-Bénédicte Vincent, maître de conférences à l’Université d’Angers
  • 13 h 45 : « De l’histoire au prétoire : attaques et défenses de la SNCF, faits objectifs et plaidoyers intéressés » par Georges Ribeill, Directeur de recherche de l’Equipement, membre du laboratoire LATTS (Ecole Nationale des Ponts et Chaussée/Université de Marne la Vallée), spécialiste de l’histoire des chemins de fer en France, auteur notamment du dossier « la SNCF et la déportation » dans Historail, n°4, janvier 2008).
  • 14 h 15 : « L’histoire du convoi n° 8 parti le 20 juillet 1942 d’Angers pour Auschwitz » par Alain Jacobzone, ancien professeur d’histoire au lycée Bergson d’Angers, auteur de L’éradication tranquille. Les destins des Juifs en Anjou (1940-1944) (2002).
  • 14 h 45 : Témoignage d’Henri Borlant survivant du convoi n° 8, rescapé d’Auschwitz.
15 h 15 : Pause café
  • 15 h 30 : Projection du film documentaire du cinéaste Raphaël Delpard "Les convois de la honte" (2009).
  • 17 h : Table ronde avec Raphaël Delpard, Guilhelm Zumbaum Tomasi, historien conseiller scientifique du film (OFAJ-Berlin), G. Ribeill animée par Aurélien Lignereux, maître de conférences à l’Université d’Angers.
  • 18 h : Conclusion de Marc BERGERE, maître de conférences à l’Université de Rennes-II, spécialiste de l’histoire de l’épuration.

Comité d’organisation

Aurélien Lignereux, Marie-Bénédicte Vincent, Giliane Thibault

Comité scientifique

  • Christine Bard,
  • Marc Bergère,
  • Yves Denéchère,
  • Aurélien Lignereux,
  • Marie-Bénédicte Vincent

Lieux

  • Maison des Sciences Humaines d'Angers, 5 bis boulevard Lavoisier
    Angers, France

Dates

  • mercredi 30 mars 2011

Mots-clés

  • déportation des juifs, Occupation, SNCF, mémoire

Contacts

  • Giliane Thibault
    courriel : giliane [dot] thibault [at] univ-angers [dot] fr

Source de l'information

  • Marie-Bénédicte Vincent
    courriel : mariebvincent [at] yahoo [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les chemins de fer français et la déportation des juifs sous l'Occupation », Journée d'étude, Calenda, Publié le mercredi 19 janvier 2011, http://calenda.org/203092