AccueilHorticulture et sciences de la vie aux XVIIIe et XIXe siècles

Horticulture et sciences de la vie aux XVIIIe et XIXe siècles

Horticulture and Life Sciences in 18th and 19th c.

Construction d'un espace épistémologique

Construction of an epistemological space

*  *  *

Publié le mercredi 02 février 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Colloque « Horticulture et sciences de la vie aux XVIIIe et XIXe siècles. Construction d’un espace épistémologique » et Congrès annuel de la Société d'épistémologie des sciences de la vie, à Angers (Maison des sciences humaines - Université d'Angers) les 17 et 18 mars 2011.

Annonce

Présentation

Colloque "Horticulture et sciences de la vie aux XVIIIe et XIXe siècles. Construction d’un espace épistémologique "

L‘horticulture se définit comme profession à part entière au début du XIXe  siècle, en se délimitant à la fois du jardinage, par la dimension économique, et de l’agriculture, par la spécialisation technique. L’introduction de nouvelles plantes de culture et l’obtention de nouvelles variétés préoccupent en égale mesure les horticulteurs, attentifs aux résultats des explorations botaniques, correspondants actifs des jardins botaniques et des sociétés savantes. Les pratiques horticoles de multiplication, hybridation, sélection, taille, greffe, appliquées à des organismes complexes comme les plantes cultivées interrogent les biologistes. Elles appellent l’explication scientifique et la maîtrise de processus physiologiques comme la reproduction, la nutrition, la respiration, la photosynthèse. En outre, des concepts tels que le développement, l’hérédité, l’acclimatation, l’influence du milieu sont confrontés à l’expérimentation et à la pratique horticole.

L’idée même de nature est ainsi en tension entre les conceptions générales et l’action humaine sur les végétaux cultivés. Il s’agit donc d’identifier et d’analyser les modalités spécifiques et complexes des transferts et des constructions de représentations communes entre la communauté scientifique des biologistes et les professionnels de l’horticulture. Ce réseau cognitif et conceptuel complexe élaboré dans le cas du végétal constitue un cadre privilégié pour l’étude des relations au sein de la dualité  science / pratique.

L'objectif du colloque est d’offrir d'aborder sur l’histoire de la construction d’un savoir commun entre le domaine scientifique de la biologie végétale et la connaissance empirique de la pratique horticole. 

Le colloque est suivi par avec le congrès annuel de la Société d’épistémologie et d’histoire des sciences de la vie  qui se déroulera le 18 mars 2011 à Angers. 

Le colloque "Horticulture et sciences de la vie" est organisé par le CERHIO-Angers en partenariat avec le Centre François Viète d’épistémologie et d’histoire des sciences et des techniques de l’Université de Nantes. Il s’inscrit dans le programme de recherche HortiComBio porté par le CERHIO et soutenu par le CNRS (programmes interdisciplinaires de recherche de l’Institut des sciences de la communication – Epistémologie comparée et interdisciplinarité 2010) et participe à l'axe Cultures du végétal du programme scientifique de la MSH - Confluences de l'Université d'Angers. 

Programme

Jeudi 17 mars 2011

Colloque « Horticulture et sciences de la vie aux XVIIIe et XIXe siècles. Construction d’un espace épistémologique »

10h Accueil par Jean-Louis FERRIER, Vice-président de l’Université d’Angers

10h15 -11h : Nicolas ROBIN (Scaliger Institute Université de Leiden, Pays-Bas - Clusius Visiting Research Professor ) - Du "Teutscher Obstgaertner" au "Pomologisches Kabinett" - J. V. Sickeler et F. J. Bertuch périodistes du savoir et des pratiques pomologiques autour de 1800

11h-11h45 Antoine JACOBSOHN (Potager du Roi, Ecole nationale supérieure du paysage -Versailles) - Savoir populaire et savoir savant, les techniques de l'amélioration des fruits et des légumes au XVIIIe siècle

11h45-12h30 Cristiana OGHINA-PAVIE (CERHIO - Université d'Angers) - Horticulture et physiologie végétale. Dialogues entre praticiens et botanistes au XIXe siècle

12h30-14h Pause déjeuner

14h-14h45 Denis DIAGRE (Jardin botanique de Bruxelles, Belgique) - Les naturalistescollecteurs: au service de la science... ou du commerce? L'étonnant cas belge (1830-1870)

14h45-15h30 Daniel BECQUEMONT (Université de Lille III, Centre François Viète Nantes) - Horticulture, botanique, évolution : la correspondance entre Darwin et Hooker

15h30-15h45 Pause

15h45-16h30 Valéry MALECOT (Agrocampus Ouest INHP-IFR Quasav Angers) - Mobilisation de sources du XIXe siècle dans les études contemporaines de systématique des plantes cultivées

16h30-17h Synthèse par Jean-Louis FISCHER (CNRS, président de la SHESVIE)

17h-18h Conférence à l’intention des acteurs du pôle végétal angevin : Jean GAYON(Université Paris I, Institut de philosophie et d'histoire des sciences etdes techniques, Paris) - Horticulture et génétique

18h-19h30 Cocktail offert par la Maison des sciences humaines Confluences et Végépolys, pôle de compétitivité du végétal spécialisé

Vendredi 18 mars 2011

Congrès de la Société d’épistémologie et d’histoire des sciences de la vie

9h00 – 9h30 Gilles DENIS (Université de Lille 1, UMR Savoirs, Textes et langages) - Variations parmi les plantes avant le transformisme (1550-1750) : le cas des céréales (maladie, dégénération et transmutation)

9h30 – 10h00 Patrick MATAGNE (Université de Poitiers) - Les botanistes de l’Ouest et les « faiseurs d’espèces » (1850-1870)

10h00 – 10h30 Gabriel GOHAU (Centre François Viète, Université de Nantes) - Des espèces perdues aux espèces analogues (1563-1809)

10h30 -10h45 Pause

10h45 – 11h15 Christophe BONNEUIL (Centre Koyré, Paris) - La naissance du gène moderne

11h15 - 11h45 Marion THOMAS (IRIST/DHVS, Université de Strasbourg) - Biologie, féminisme et IIIe République : l'étude de l'instinct maternel chez les néolamarckiens français

11h45 – 12h15 Brice POREAU (Laboratoire LEPS-LIRDHIST, Université Lyon 1) - Le concept de commensalisme opposant Etienne Rabaud et Maurice Caullery dans les années 1920-1930

14h15 - 14h45 Olivier PERRU (Laboratoire LEPS-LIRDHIST, Université Lyon 1) - Modélisations récentes du mutualisme biologique (depuis 1980)

14h45 - 15h15 Jean-Sébastien BOLDUC (Laboratoire de Biométrie et Biologie Evolutive, Lyon 1 Institut d’Histoire et de Philosophie des Sciences et Techniques, Paris 1) - Traduire la notion de « fitness » en français

15h15 - 15h45 Laurence PERBAL (Université Libre de Bruxelles) – Le « gène du guerrier » et le peuple Maori - Diagnostic d’un cas polémique

15h45 - 16h15 Jérôme PIERREL (Laboratoire Epistémé, Université Bordeaux 1) - Le séquençage de l'ARNt aspartate à Strasbourg, 1968-1970 : des cahiers de laboratoire aux Comptes rendus de l'Académie des Sciences" ?

16h15 - 16h30 Pause

16h30 Assemblée générale de la Société d’histoire et d’Epistémologie des Sciences de la Vie

Catégories

Lieux

  • 5 bis bd. Lavoisier (Maison des sciences humaines - Faculté des Lettres)
    Angers, France

Dates

  • jeudi 17 mars 2011
  • vendredi 18 mars 2011

Fichiers attachés

Mots-clés

  • horticulture, végétal, histoire des sciences, épistémologie

Contacts

  • Cristiana Oghina-Pavie
    courriel : cristiana [dot] pavie [at] univ-angers [dot] fr

Source de l'information

  • Cristiana Oghina-Pavie
    courriel : cristiana [dot] pavie [at] univ-angers [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Horticulture et sciences de la vie aux XVIIIe et XIXe siècles », Colloque, Calenda, Publié le mercredi 02 février 2011, http://calenda.org/203241