AccueilLes voyages du prince dans l'orient romain, époques antonine et sévérienne (2011)

Les voyages du prince dans l'orient romain, époques antonine et sévérienne (2011)

Princely Journeys in the Roman East - Antonin and Severian Periods

Deuxième journée d'étude

*  *  *

Publié le lundi 07 février 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

L'axe de recherche GRECS (ANHIMA, UMR 8210) organise une deuxième journée d'études consacrée aux « voyages du prince dans l'orient romain (époque antonine et sévérienne) » les vendredi 18 et samedi 19 février 2011, à l'INHA, salle Fabri de Pereisc, 2 rue Vivienne, 75002 Paris.

Annonce

Cette deuxième journée d’études organisée par Antony Hostein et Sophie Lalanne, dans le cadre de l’axe de recherche GRECS d’ANHIMA (UMR 8210), aura lieu les vendredi 18 et samedi 19 février 2011. Elle sera consacrée aux voyages des empereurs dans l'Orient romain sous les Antonins et les Sévères. Il s'agira d'étudier de manière fine, à la suite de l'ouvrage de l’historien allemand Helmut HALFMANN, Itinera Principum (paru en 1986) les voyages impériaux à une époque où ils sont nombreux et bien documentés. Plusieurs facettes du sujet seront envisagées, depuis le cortège, les itinéraires, les acteurs, les conséquences des passages sur les sociétés provinciales, jusqu’aux préparatifs entre les Alpes et le Danube.

Seront invités à parler neuf orateurs : S. Magnani, M. Christol, T. Drew-Bear, B. Rossignol, E. Perrin-Saminadayar, G. Frija, E. L . Bowie, E. Guerber et A. Hostein.

Programme

Vendredi 18 février – 13h45-17h30

14h - Accueil des participants

Introduction – A. Hostein, S. Lalanne

I-De Rome vers l’Orient

14h15 - Vers l'Orient. L'empereur et l'infrastructure routière à la jonction entre Italie et les provinces danubiennes

S. Magnani, Udine

L’étude va se concentrer sur l'époque sévérienne et en particulier sur les aménagements du réseau routier entre les Alpes et le Danube, jusqu’au règne de Maximin le Thrace. Ce secteur constitue le point de départ des expéditions orientales.

II-Parcourir les provinces orientales

15h - Réflexions sur le voyage de Marc Aurèle dans les provinces de l'Orient romain en 175-176

M. Christol, Paris 1 et T. Drew Bear, CNRS

Le propos de cette contribution à deux voix visera à établir le trajet, la chronologie, les épisodes marquants du voyage de Marc Aurèle survenu au lendemain de la révolte d’Avidius Cassius.

Pause

16h15 « Omnibus orientalibus provinciis carissimus fuit », signification et contexte politique du voyage de Marc Aurèle dans les provinces hellénophones (175-176)

B. Rossignol, Paris 1

Déclenché par la rébellion d'Avidius Cassius en 175 le voyage de Marc Aurèle dans les provinces hellénophones de l'empire est connu par de nombreuses sources. On se proposera de l'analyser essentiellement au regard de sa double signification politique : rétablir une légitimité impériale contestée et réordonner l'administration des provinces.

Discussion

Samedi 19 février – 9h45-15h

III-L’empereur et les provinciaux 

accueillir le prince

9h45 - Loger, nourrir, occuper le Prince : le rôle des notables.

E. Perrin-Saminadayar, Montpellier

Il s’agira d’étudier, à partir du dossier athénien des visites de Lucius Verus (162) et de Marc Aurèle (176, accompagné de son fils Commode), le rôle qu’ont joué deux notables de la cité dans le bon déroulement du séjour princier : le sophiste Hérode Atticus, et le prêtre éleusinien de l’autel Lucius Memmius. Le premier intervient dans le cadre de relations traditionnelles d’hospitalité, à la demande expresse du Prince en souvenir d’une amitié ancienne, mais également sous la pression de ses concitoyens ; le second s’emploie ès qualité à répondre aux vœux princiers, obéissant scrupuleusement aux autorités civiques. Tous deux permettent à Athènes de surmonter les difficultés de tous ordres inhérentes à l’arrivée du Prince dans une cité qui ne disposait guère d’infrastructures pérennes adaptées à la situation.

10h30 - Recevoir l'empereur chez soi : un titre de gloire pour les notables des cités ?

G. Frija, Paris Est

Des documents épigraphiques, peu nombreux, mentionnent en Asie Mineure à l'époque impériale des individus ayant avec le prince des relations d'hospitalité (

Pause

ένος, ξένια) ou l'ayant accueilli chez eux (ὑποδεξάμενοι). Ces termes désignent une situation rare dans laquelle l'empereur semble séjourner chez un particulier. Dans cette communication, on tentera de comprendre quel rôle jouent ces personnages lors de la visite impériale et comment le vocabulaire évolue au cours des deux premiers siècles de l'empire, afin d'essayer de déterminer quels notables, dans quelles circonstances, peuvent se vanter d'avoir reçu l'empereur chez eux.

L’empereur et les cités : beneficia et merita

11h30 - Hadrian and provincia Asia (en français)

E. Bowie, Oxford

The paper examines the relations between Hadrian and Smyrna. A visit by Hadrian to this great sophistic centre has always seemed probable, especially given Philostratus’ claim, endorsed by IGR iv 1431= ISmyrn. ii 1.697, that Polemo swung Hadrian’s favour from Ephesus to Smyrna: Petzl’s restoration of IGR iv 1398 = ISmyrn. ii 1.594, and Swain’s proposal (2007, 165) to read a toponym in the Arabic text of Polemo’s Physiognomonica as that of Smyrna, come near to documenting a visit in the summer of AD 124, but a margin of uncertainty remains. If Hadrian did visit then, how did this relate to his substantial benefactions? Was his agreement to a second neocorate temple (putting Smyrna briefly ahead of its rival Ephesus), and were his gifts of money and marble, something that his presence in Smyrna secured? Was his agreement elicited earlier and his visit chosen by him to disclose formally the whole package? Was the visit used simply to see how planning and building works were proceeding? Or was there no close connection between the benefactions and the visit. One obvious issue that might have arisen during a visit must have been location of the second neocorate temple. The paper will question the view that is gaining ground that the existing temple of Zeus Akraios was rededicated as one of Zeus Hadrian Olympios or Panhellenios.

Déjeuner

14h - Princes itinérants et gratifications impériales du règne d'Auguste jusqu'au IIIe siècle de notre ère.

E. Guerber, Univ. Bretagne Sud

Cette communication souhaite éclairer la nature de la connexion existant entre la présence des empereurs dans la partie hellénophone de l'empire romain et l'octroi (ou la simple confirmation) des privilèges et des bienfaits impériaux accordés aux cités. Nous examinerons si la venue des princes joue un rôle de catalyseur dans la politique de distribution des dôreai ou bien si, au contraire, l'octroi des bienfaits impériaux répond avant tout à des politiques mûrement réfléchies, partiellement indépendantes de la présence des empereurs. Il semble par ailleurs que la présence plus fréquente des empereurs à la tête de leurs armées à la fin du IIe s. et au cours du IIIe s. modifie la question dans la mesure où on peut se demander si le don de titres ou de privilèges ne constitue pas une forme de dédommagement accordé aux cités qui accueillent le prince. Surtout, nous regarderons comment la présence des empereurs dans les provinces de langue grecque a renforcé un attachement à la personne de l'empereur et une forme de "patriotisme impérial", augmentant chez les Grecs le sentiment d'appartenir à la Romanitas.

14h45 - La « réception » du prince : réflexions autour d’une monnaie émise par Pergame sous Caracalla

A. Hostein, Paris 1

Une monnaie, récemment passée en vente, frappée par la cité de Pergame au nom du stratège Iulios Anthimos, permettra d’aborder la réception du prince à travers les témoignages numismatiques. Réception est entendue ici au sens d’accueil concret (visite de Caracalla à Pergame en 214) mais également au sens plus symbolique, de réception à travers les images monétaires d’informations officielles en provenance de la frontière orientale, alors que s’engage l’expeditio orientalis contre les Parthes (216).

Discussion

Catégories

Lieux

  • INHA, 2 rue Vivienne (salle Fabri de Pereisc)
    Paris, France

Dates

  • vendredi 18 février 2011
  • samedi 19 février 2011

Fichiers attachés

Mots-clés

  • Empereur, Orient, Empire romain, voyages

Contacts

  • Sophie Lalanne
    courriel : sophie [dot] lalanne [at] univ-paris1 [dot] fr
  • Antony Hostein
    courriel : antoribho [at] aol [dot] com

Source de l'information

  • Sophie Lalanne
    courriel : sophie [dot] lalanne [at] univ-paris1 [dot] fr

Pour citer cette annonce

« Les voyages du prince dans l'orient romain, époques antonine et sévérienne (2011) », Journée d'étude, Calenda, Publié le lundi 07 février 2011, http://calenda.org/203298