AccueilLes évacuations dans l’espace frontalier franco-allemand pendant la seconde guerre mondiale

Les évacuations dans l’espace frontalier franco-allemand pendant la seconde guerre mondiale

Evacuations in the German-French border region during the Second World War

*  *  *

Publié le mardi 08 février 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

En 1939, les zones frontalières entre la France et l’Allemagne furent complètement évacuées et les populations civiles transférées vers l’intérieur de chacun des deux pays. L’atelier international organisé à Sarrebruck vise à élucider, dans une perspective comparative et transnationale, les multiples implications politiques, économiques, sociales et mémorielles de ces évacuations. En outre, il se propose de les replacer dans un contexte plus large, de les comparer avec d’autres cas d’évacuations, d’exodes et de migrations de masse forcées et de discuter des approches méthodologiques pour l’étude du phénomène, encore largement méconnu des historiens.

Annonce

Le début de la Seconde Guerre mondiale fut le coup d’envoi, à l’ouest, pour des mesures sans précédent dans l’histoire européenne : l’évacuation complète des zones frontalières entre la France et l’Allemagne et le transfert des populations civiles – plus d’un million de personnes au total – des dites « zones rouges » vers l’intérieur de chacun des deux pays.

Ces événements, encore largement méconnus des historiens, font l’objet d’un projet de recherche préparé depuis septembre 2010 à l’université de la Sarre sous la direction de Rainer Hudemann (Université de la Sarre, Université de Paris IV-Sorbonne) ainsi que de Fabian Lemmes (Université de la Ruhr à Bochum). Veuillez trouver une description du projet sur notre site internet : http://www.nng.uni-saarland.de/fr/recherche/domaines/evacuations.htm.

L’atelier international, organisé à Sarrebruck les 10 et 11 juin 2011, vise à élucider, d’un côté, les multiples implications politiques, économiques, sociales et mémorielles des évacuations. De l’autre, il se propose de replacer les évacuations survenues dans l’espace frontalier franco-allemand durant la Seconde Guerre mondiale dans un contexte plus large, de les comparer avec d’autres cas plus ou moins similaires et de discuter des approches méthodologiques pour l’étude du phénomène.

Outre la préparation, le déroulement et les conséquences des évacuations dans l’espace franco-allemand (y compris le séjour souvent conflictuel des évacués dans les « zones d’accueil », respectivement dans le sud-ouest de la France ou en Allemagne centrale), les interventions pourront aussi aborder les thématiques suivantes :

  • Les préparatifs militaires de la Seconde Guerre mondiale, notamment la conception et la construction de la ligne Maginot et de la ligne Siegfried ;
  • D’autres exemples d’évacuations ou formes comparables de migrations forcées dans le contexte des guerres mondiales ;
  • Les impacts sociaux et sociétaux des évacuations, à court et à long termes ;
  • L’Allemagne nazie et les départements annexés de fait : l’Alsace et la Moselle de 1940 à 1944 ;
  • La mémoire du début et de la fin de la Seconde Guerre mondiale ; comment s’y prendre avec les témoins de l’époque ;
  • L’histoire de la Grande Région Saar-Lor-Lux ;
  • Histoire transnationale, histoire comparée et histoire croisée comme approches pour étudier la Seconde Guerre mondiale et ses impacts.

Seront bienvenues des contributions en français, en allemand et en anglais. Une publication est envisagée.

Nous vous prions de bien vouloir envoyer, jusqu’au 28 février 2011

un résumé de la contribution proposée, accompagné d’une brève présentation de l’auteur et de ses publications (max. 2 pages au total) à l’adresse suivante : n.williams@mx.uni-saarland.de. Afin de nous faciliter la préparation de l’atelier, veuillez nous communiquer également quelle sera la langue de votre intervention et quelles autres langues vous comprenez. 

Modalités de sélection des propositions : 

Les propositions seront évaluées et sélectionnées en fonction de leur pertinence par le comité organisateur. Les chercheurs dont la proposition aura été retenue en seront informés avant le 21 mars. 

Le comité organisateur est composé de : 

  • Johannes Großmann (Université de la Sarre)
  • Rainer Hudemann (Université de la Sarre, Université de Paris IV-Sorbonne)
  • Fabian Lemmes (Université de la Ruhr à Bochum)
  • Nicholas Williams (Université de la Sarre) 

Contact et informations : Nicholas Williams (courriel : n.williams@mx.uni-saarland.de) et Johannes Großmann (courriel : j.grossmann@mx.uni-saarland.de), voir aussi http://www.nng.uni-saarland.de/fr/.

Lieux

  • Sarrebruck (Allemagne), Université de la Sarre/Sarrebruck et Archives municipales de Sarrebruck

Dates

  • lundi 28 février 2011

Mots-clés

  • guerre, évacuation, exode, migration forcée, histoire comparée, histoire transnationale

Contacts

  • Fabian Lemmes
    courriel : fabian [dot] lemmes [at] rub [dot] de

Source de l'information

  • Fabian Lemmes
    courriel : fabian [dot] lemmes [at] rub [dot] de

Pour citer cette annonce

« Les évacuations dans l’espace frontalier franco-allemand pendant la seconde guerre mondiale », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 08 février 2011, http://calenda.org/203305