AccueilGéographies des enfants

Géographies des enfants

Developing Children’s Geographies in France

Numéro spécial de la revue Carnets de géographes

Carnets de géographes journal special issue

*  *  *

Publié le mardi 08 février 2011 par Karim Hammou

Résumé

Appel à contributions pour le numéro spécial de la jeune revue en ligne Carnets de Géographes consacrée aux « Géographies des enfants ». Ce numéro souhaite contribuer à valoriser les enfants comme objets de recherche géographique pertinents en France et à établir un lien avec la recherche anglo-saxonne et internationale sur la question du rapport des enfants à l'espace. Les contributions sont attendues pour le 30 avril 2011.

Annonce

Appel à contributions pour les Carnets de Géographes 

"Géographies des enfants"

La question des rapports des enfants à l'espace constitue un champ de recherche encore largement inexploré dans les sciences sociales françaises. Si une sociologie de l'enfance est en train d'émerger en France depuis quelques années (Sirota, 2006), elle se développe surtout à la marge de la sociologie de l'éducation et de la sociologie de la famille et elle questionne très peu les relations à l'espace des enfants. Le déficit de travaux sur cette question est encore plus remarquable en géographie, même si un colloque en 2006 à Rennes sur "Les enfants et les jeunes dans l'espace du quotidien" semble témoigner de l'émergence d'un intérêt nouveau pour les enfants comme objet de recherche (Danic, David, Depeau, 2010). Au total, les rares travaux s'intéressant aux rapports des enfants à l'espace sont plutôt le fait de psychologues environnementaux, qui, à la suite des travaux de Piaget (1947), cherchent à saisir les modalités et les évolutions de l'appréhension de l'espace chez l’enfant en fonction des étapes de son développement et en fonction de son environnement.

Ce déficit de recherches dans les sciences sociales françaises contraste nettement avec le monde anglo-saxon où l’on observe depuis la fin des années 1990 un nombre grandissant de travaux portant sur les enfants en général et sur leur rapport à l'espace en particulier. Ces travaux ont été encouragés par de vastes programmes de recherches nationaux (ESRC, NSF) et internationaux (UNESCO). Les publications se sont multipliées (Holloway, Valentine, 2000, Chawla, 2002, O’Brien, Christensen, 2003, Valentine, 2004), et une revue spécialisée sur cette problématique a même vu le jour en Grande-Bretagne en 2003, intitulée Children's Geographies, et qui nous a inspiré le titre de ce numéro.

Ce numéro spécial des Carnets de Géographes a pour objectif de contribuer à valoriser les enfants comme objets de recherche géographique pertinents en France et à établir un lien avec la recherche anglo-saxonne et internationale sur la question du rapport des enfants à l'espace.

Il propose donc d'interroger les "géographies des enfants" dans une double perspective :

  • D'une part, il s'agirait de questionner la place des enfants dans l'espace (urbain ou rural), en analysant leur répartition ainsi que la géographie des lieux qui leur sont dédiés, son évolution dans le temps et ses inégalités dans l'espace. On pourrait s’interroger sur les impacts des différentes politiques publiques (dans le domaine scolaire, du logement, de l'aménagement, etc.) menées en milieu urbain ou rural sur les territoires des enfants. Un certain nombre d'expériences de participation des enfants au processus d'aménagement urbain ont été menées à l'étranger: comment cela fonctionne-t-il, et est-ce envisageable dans le contexte français?
  • D'autre part, ce numéro spécial s'intéresse à la perspective des enfants eux-mêmes ou autrement dit, aux géographies qu'ils produisent. Comment, en particulier, construisent-ils leurs territoires quotidiens, leurs ancrages, leurs sociabilités et leurs mobilités, par leurs pratiques et leurs représentations ? Comment les enfants habitent-ils et co-habitent-ils dans leur quartier et dans leur ville ? Comment caractériser la mobilité des enfants dans la ville et leur autonomie spatiale ? Comment leurs territoires et leurs mobilités sont-ils structurés par des différences en termes de milieu social, de genre, d'origine ethnique, ou encore d'âge, et également en fonction des environnements dans lesquels ils vivent (espaces urbains, espaces ruraux) ? Comment imaginent-ils d'autres espaces, plus vastes ou plus lointains ? Comment les enfants de migrants vivent-ils la migration (qu’ils l’aient expérimentée directement, ou indirectement à travers leurs parents) et quel impact l’expérience de la migration a-t-elle sur leurs rapports au(x) territoire(s)?

Ce numéro souhaite accueillir des contributions de géographes, mais aussi d'auteurs venus de différents horizons disciplinaires (sociologie, sciences politiques, anthropologie, psychologie, etc.) qui s’intéressent aux rapports à l’espace des enfants ou aux lieux dédiés aux enfants.

Les textes, écrits en français ou en anglais, peuvent être proposés dans plusieurs rubriques de la Revue :

  • Des articles de 30 à 50 000 signes maximum, dans les « Carnets de recherche », présenteront des recherches portant sur les géographies des enfants s’inscrivant dans les grands axes proposés.
  • Des textes plus courts, dans la rubrique « Carnets de terrain », pourront aborder des questions relatives à la place du terrain et aux méthodes de recherche sur la question des enfants : selon quelles modalités fait-on du terrain avec/sur la géographie des enfants ? quelles sont les questions et difficultés spécifiques que pose un travail de terrain auprès d’enfants ? Quels sont les outils à disposition du chercheur pour travailler avec/sur les enfants ? Quelles sont les questions éthiques spécifiques posées par une telle recherche ?
  • Des comptes-rendus de travaux fondateurs ou pionniers sur la question des géographies des enfants pour les « Carnets de lectures ».  Il peut s’agir à la fois d’ouvrages géographiques, mais aussi d’autres sciences sociales ou même d’œuvres littéraires ou cinématographiques. Cette rubrique vise notamment à mieux faire connaître certains ouvrages anglo-saxons consacrés aux enfants.

Par ailleurs, ce numéro pourra comporter, dans chacune des rubriques, un  certain nombre d’articles dans la ligne éditoriale de la revue hors du thème de cet appel à contribution.

Sonia Lehman-Frisch et Jeanne Vivet, coordinatrices du numéro

INFORMATIONS PRATIQUES

Les articles, accompagnés d’une présentation succincte de l’auteur (mentionnant l’institution de rattachement, le statut, ainsi que les publications et/ou communications récentes), sont attendus pour le 30 avril 2011 et doivent être envoyés à l’adresse suivante: lescarnetsdegéographes@gmail.com.

La publication du numéro est prévue en octobre 2011.

Les articles seront relus par deux évaluateurs anonymes. Pour plus d’informations sur le format à respecter, voir : http://www.carnetsdegeographes.org/soumettre_article.php

REFERENCES CITEES

CHAWLA Louise, 2002, Growing Up in an Urbanizing World, London: UNESCO, Earthscan Publications.

DANIC Isabelle, DAVID Olivier, DEPEAU Sandrine, 2010, Enfants et jeunes dans les espaces du quotidien, Rennes: Presses Universitaires de Rennes.

HOLLOWAY Sarah, VALENTINE Gill, 2000, Children’s geographies: Playing, living, learning, London: Routledge.

CHRISTENSEN Pia, O’BRIEN Margaret (ed), 2003, Children in the City: Home, neighbourhood and Community, London: Routledge.

PIAGET Jean, INHELDER Barbel, La représentation de l’espace chez l’enfant, Paris: Presses Universitaires de France, 1982 (4ème édition)

SIROTA Régine (dir.), 2006, Eléments pour une sociologie de l’enfance, Rennes: Presses Universitaires de Rennes.

VALENTINE Gill, 2004, Public Space and the Culture of Childhood, London: Ashgate.

Dates

  • samedi 30 avril 2011

Mots-clés

  • géographie des enfants

Contacts

  • Jeanne Vivet, Sonia Lehman-Frisch ~
    courriel : lescarnetsdegeographes [at] gmail [dot] com

URLS de référence

Source de l'information

  • Jeanne Vivet
    courriel : lescarnetsdegeographes [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Géographies des enfants », Appel à contribution, Calenda, Publié le mardi 08 février 2011, http://calenda.org/203328