AccueilColonisations, résistances et transferts culturels au Maroc et ailleurs

Colonisations, résistances et transferts culturels au Maroc et ailleurs

Colonizations, Resistance and Cultural Transfer in Morocco and Abroad

*  *  *

Publié le lundi 21 février 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Seront abordées dans cette rencontre les interactions culturelles qui accompagnent les guerres entres colons et colonisés. L’accent sera mis sur le comparatisme entre des situations coloniales différentes dans l’espace et dans le temps afin de relever les similitudes et les différences. Le comparatisme permettrait de s’ouvrir sur d’autres aires culturelles et de souligner la spécificité du cas marocain.

Annonce

Présentation

L’histoire de l’humanité a été marquée par différentes formes de dominations, généralement éphémères. Le vocable colonisation est souvent évoqué, lorsqu’on traite de la typologie de ces dominations. Existent maintes figures de colonisation : des colonies de peuplement, des colonies de plantations, des colonies déversoirs qui reçoivent des produits manufacturés, des colonies réservoirs qui produisent des staples, des protectorats, etc. La colonisation, accompagnée par un processus expansionniste d’occupation, aboutit souvent à une résistance de la part des colonisés.

Ce thème a été négligé par bon nombre d’historiens à un moment où l’école des Annales décide de renoncer aux idoles de la tribu des historiens, à savoir : l’idole politique, l’idole individuelle et enfin l’idole chronologique. Les motifs de ce désintérêt à l’histoire coloniale, notamment les guerres qui l’accompagnent, sont épistémologiques, car les historiens préfèrent se consacrer aux aspects économiques et sociaux souvent délaissés par cette histoire. Au Maroc, au lendemain de l’indépendance, les historiens se sont penchés sur la réaction des Marocains à l’encontre des colonisés. Ils ont étudié certains aspects de la résistance ; mais ont été négligé les transferts culturels qui ont accompagné ces guerres.

Par contre, aux Amériques, les historiens, inspirés par l’anthropologie culturelle et l’ethnohistoire, ont porté leur intention sur cet aspect. En effet, en empruntant à l’anthropologie questionnaire et méthode, il serait possible de donner à cette histoire des guerres une profondeur pour la lier aux aspects sociaux et mentaux. Le transfert culturel constitue un cadre approprié pour traiter des interactions résultant du contact entre des cultures différentes. Il permet de replacer l’histoire des guerres dans la longue durée en la liant à l’histoire des mentalités et des cultures.

Ainsi, seront abordées dans cette rencontre les interactions culturelles qui accompagnent les guerres entres colons et colonisés. L’accent sera mis sur le comparatisme entre des situations coloniales différentes dans l’espace et dans le temps afin de relever les similitudes et les différences. Le comparatisme permettrait de s’ouvrir sur d’autres aires culturelles et de souligner la spécificité du cas marocain.

Serait-il possible d’établir une typologie des colonisations ? Lors des guerres, les belligérants entendent remporter la victoire. Que signifie la victoire aux yeux des colons et des colonisés ? Le contact continu va-t-il modifier la notion chez les uns et les autres ? Quel rôle joue la guerre pour les uns et les autres ? De quelle manière se fait-elle ? Quelles sont les stratégies et les tactiques adoptées lors des guerres ? Quelles sont les armes auxquelles on a recours ? Comment on établit la paix ? Le contact va-t-il modifier chez les colons et les colonisés la manière de penser et de faire la guerre ?

Traiter de ces questions suppose une approche interdisciplinaire et la participation de chercheurs appartenant à des champs disciplinaires différents.

Modalités de candidature et de sélection des propositions

Les personnes qui souhaitent participer au colloque doivent envoyer un CV et un résumé en français, en anglais ou en espagnol

avant le 30 juin 2011

Les résumes pour proposition et les textes de communications sont à envoyés à Khalil Saadani : khsaadani@yahoo.fr  

La sélection sera faite par le conseil scientifique et les réponses seront envoyées durant la première semaine du mois d’octobre.

Le colloque prend en charge les frais de séjour des participants.

Les articles doivent être envoyés aux organisateurs avant le 31 janvier 2012.

Composition du comité scientifique :

  • Abdelmajid Kaddouri, Faculté des lettres et des sciences humaines Ben Msik, Université Hassan II- Mohammedia
  • Khalil Saadani, Faculté des lettres et des sciences humaines Ben Msik, Université Hassan II- Mohammedia
  • Iem Van Der Poel, University of Amsterdam, Netherlands
  • Léon H. P. M. Buskens, Leiden University, Netherlands

Lieux

  • Hay Baraka, Ben M'sik Casablanca
    Casablanca, Maroc

Dates

  • jeudi 30 juin 2011

Mots-clés

  • Colonisation, guerres, transferts culturels, comparatisme, aires culturelles, Maroc

Contacts

  • khalil Saadani
    courriel : khalil [dot] saadani [at] caramail [dot] com

Source de l'information

  • khalil Saadani
    courriel : khalil [dot] saadani [at] caramail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Colonisations, résistances et transferts culturels au Maroc et ailleurs », Appel à contribution, Calenda, Publié le lundi 21 février 2011, http://calenda.org/203390