AccueilMémoires en conflit. Critiques du passé, actions collectives et redéfinition des groupes

Mémoires en conflit. Critiques du passé, actions collectives et redéfinition des groupes

Memory in Conflict. Critiques of the Past, Collective Actions and the Redefinition of Groups

*  *  *

Publié le mardi 15 février 2011

Résumé

Depuis une trentaine d’années, la mémoire collective est souvent envisagée en histoire comme un élément unifiant, visant à créer du consensus politique et /ou identitaire. Notre journée d’étude propose a contrario d’étudier les appropriations critiques du passé dans des groupes sociaux, ici appréhendés comme des entités en tension, génératrices de conflit. Il s’agit ainsi de cerner comment ces appropriations critiques restituent la multiplicité des sens attribués au passé référant et aux clivages qui en découlent au sein du groupe. Au cours de cette journée transpériodique, les communications proposées permettront d’aborder ce processus dans ses modalités pratiques. En s’efforçant de faire dialoguer différentes méthodes d’analyses et approches théoriques, les incidences de ces appropriations critiques dans la définition du groupe pourront enfin être interrogées.

Annonce

Programme de la journée :

Matinée

9h30-10h : Introduction par Anne-Marie Helvétius, directrice de l’EA 1571

Présentation de la journée par les organisatrices, Caroline Fayolle, Mélisande Leventopoulos, Joëlle Prim.

I. Lieux et transmission de l’expérience subversive

Discutants: Marcel Dorigny et Alain Sinou

10h-10h30 : Joëlle Prim :Espaces urbains et conflits politiques. La mémoire du quartier de l’Aventin à Rome, entre expérience plébéienne et tyrannie (Ie s. av. J.-C.)

10h30-11h : Caroline Fayolle : Le passé antique, un instrument de lutte des militantes de la Révolution française

11h-11h30 : Estelle Berthereau : Mémoires de la Révolution  française à travers les correspondances de F. de Lamennais et de P.S Laurentie

Discussion

13h : Pause déjeuner

Après-midi

II. Culture en conflits

Discutants: Brigitte Le Guen, Sylvain Pattieu

14h30 -15h : Mélisande Leventopoulos : Faux souvenirs de la Passion. Conflits mémoriels pour un regard catholique sur le cinéma (1945-1953)

15h-15h30 : Georges Meyer : Le passé fasciste comme arme critique dans Portier de nuit de Liliana Cavani (1973)

15h30-16h : Irène Favier : Les luttes pour se souvenir du Sentier Lumineux dans le Pérou contemporain : le cas du théâtre Yuyachkani

Discussion

17h : Autour des « Chasseurs » de Theo Angelopoulos

Conclusion de la journée par Danielle Tartakowsky

Catégories

Lieux

  • 2 rue de la Liberté
    Saint-Denis, France (93)

Dates

  • mardi 01 mars 2011

Mots-clés

  • mémoires, identités collectives, usages critiques du passé

Source de l'information

  • Caroline Fayolle
    courriel : caroline_fayolle [at] hotmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Mémoires en conflit. Critiques du passé, actions collectives et redéfinition des groupes », Journée d'étude, Calenda, Publié le mardi 15 février 2011, http://calenda.org/203409