AccueilConflits des facultés, usages croisés et transferts entre histoire et philosophie (2011)

Conflits des facultés, usages croisés et transferts entre histoire et philosophie (2011)

Inter-Departmental Conflict, Cross-Purposes and Inter-Relations Between History and Philosophy (2011)

*  *  *

Publié le vendredi 18 février 2011 par Loïc Le Pape

Résumé

Ce séminaire poursuivra une réflexion amorcée en 2009 concernant les modalités passées et présentes du rapport entre histoire et philosophie, avec le double espoir de restituer l’intelligibilité des moments historiques où leur interaction s’est trouvée définie et de proposer à terme un agenda commun à ces deux disciplines, qui permettrait d’illustrer la fécondité de leur dialogue. Après une première année centrée sur la question disciplinaire, notamment sur le rôle joué par le conflit entre histoire et philosophie dans l’émergence de la discipline historique (face à la figure ambiguë de la « philosophie de l’histoire »), nous voudrions insister désormais sur ce qui nous semble constituer une autre ligne de force des relations entre les deux disciplines : la question épistémologique.

Annonce

Conflits des facultés, usages croisés et transferts entre histoire et philosophie (II), S2, Florian Nicodème (Ens), Guillaume Calafat (Paris-I) - École Normale Supérieure, 45, rue d’Ulm, 75005 PARIS, Salle d’Histoire (Escalier D, 2ème étage)

Les vendredi de 16 h à 18 h

Présentation

Ce séminaire poursuivra une réflexion amorcée en 2009 concernant les modalités passées et présentes du rapport entre histoire et philosophie, avec le double espoir de restituer l’intelligibilité des moments historiques où leur interaction s’est trouvée définie et de proposer à terme un agenda commun à ces deux disciplines, qui permettrait d’illustrer la fécondité de leur dialogue. Après une première année centrée sur la question disciplinaire, notamment sur le rôle joué par le conflit entre histoire et philosophie dans l’émergence de la discipline historique (face à la figure ambiguë de la « philosophie de l’histoire »), nous voudrions insister désormais sur ce qui nous semble constituer une autre ligne de force des relations entre les deux disciplines : la question épistémologique. Il est aujourd’hui tentant en effet de faire passer une ligne de démarcation entre les sciences sociales d’un côté, comprises comme sciences de l’enquête, et la philosophie de l’autre. Ce partage – issu des sciences sociales et aujourd’hui largement répandu – pose bien entendu une question classique de l’épistémologie des sciences historiques : l’histoire est-elle une science sociale et, si oui, quelle est sa spécificité ? Il a aussi l’avantage d’affirmer la signification épistémologique d’une distinction prétendument effectuée à même les pratiques (enquête vs. quête de sens). Il sera donc l’occasion d’interroger les pratiques historiennes et philosophiques – à commencer par les mieux établies disciplinairement et épistémologiquement (par exemple le commentaire de texte) – et de questionner le modèle permettant de penser leur divergence.

Trois types de séances seront proposées : des séances « historiques », qui feront retour sur des moments particulièrement importants pour ce questionnement, des séances consacrées aux convergences et aux divergences des pratiques disciplinaires spécifiques (commentaire de texte, études de controverses, etc.) et des séances portant sur des concepts centraux de l’espace interdisciplinaire histoire/philosophie (enquête, problématisation, etc.).

Programme

25 février 2011 :

Introduction au « conflit des facultés »

4 mars 2011 :

Le texte philosophique et son contexte historique

18 mars 2011 :

Intervention de Sabina Loriga (EHESS) à propos de son ouvrage Le petit x.

25 mars 2011 :

Possibilités et contrefactualisme en histoire.

1 avril 2011 :

Controverse(s) : le cas Foucault / Derrida

8 avril 2011 :

Intervention de Jean-Louis Fabiani (EHESS) à propos de son ouvrage Qu’est-ce qu’un philosophe français ?

22 avril 2011 :

Concepts et contextes

29 avril 2011 :

Intervention de Christophe Bouton (Bordeaux III) : « Philosophie du temps et temporalité de l’histoire ».

6 mai 2011 :

Hegel, Weber et les sciences sociales.

13 mai 2011 :

Théorie et histoire du droit : un conflit des facultés chez les juristes ?

20 mai 2011 :

Pendant ce temps-là, à Cambridge…

27 mai 2011 :

Conclusion

Lieux

  • École Normale Supérieure, 45 rue d'Ulm
    Paris, France

Dates

  • vendredi 25 février 2011
  • vendredi 04 mars 2011
  • vendredi 18 mars 2011
  • vendredi 25 mars 2011
  • vendredi 01 avril 2011
  • vendredi 08 avril 2011
  • vendredi 22 avril 2011
  • vendredi 29 avril 2011
  • vendredi 06 mai 2011
  • vendredi 13 mai 2011
  • vendredi 20 mai 2011
  • vendredi 27 mai 2011

Mots-clés

  • philosophie, histoire, discipline, conflit, sciences sociales, contexte, concept

Contacts

  • Guillaume Calafat
    courriel : gcalafat [at] gmail [dot] com
  • Florian Nicodème
    courriel : florian [dot] nicodeme [at] ens [dot] fr

Source de l'information

  • Guillaume Calafat
    courriel : gcalafat [at] gmail [dot] com

Pour citer cette annonce

« Conflits des facultés, usages croisés et transferts entre histoire et philosophie (2011) », Séminaire, Calenda, Publié le vendredi 18 février 2011, http://calenda.org/203446